Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // OM/PSG (0-2)

Les notes de Paris contre l'OM

D'abord soporifique en première période, le Paris Saint-Germain s'est mis à accélérer à la suite de l'entrée de Kylian Mbappé pour remporter ce Classique. Marquinhos, Meunier, Di María et Mbappé compensent la pâle prestation de Neymar.

Modififié

Paris Saint-Germain



Alphonse Areola
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
6.3Moyenne de 993 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
La claquette nécessaire sur le coup franc de Payet, puis une soirée passée à siroter du pastis peinard. Areolarge.


Les notes de l'OM face au PSG

Stanley Nsoki
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
6.9Moyenne de 1291 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Intéressant sans être fantastique. La concurrence avec Juan Bernat est toujours d'actualité.


Juan Bernat
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
4.7Moyenne de 1095 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Intéressant sans être fantastique. La concurrence avec Stanley Nsoki est toujours d'actualité.


Thilo Kehrer
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
5.2Moyenne de 1126 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Quel était son but, au juste ? Jouer au football ou attraper les parties intimes de Lucas Ocampos ? En tout cas, il y a eu de quoi se poser de réelles questions.


Marquinhos
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
6.9Moyenne de 1143 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Un rôle de capitaine tenu à cœur en l'absence d'O Monstro. Visiblement, cet homme est un patriote dans l'âme. Et si Jair Bolsonaro est élu président ce soir, le bonhomme pourra toujours trouver le moyen de s'exiler au royaume du Maroc.


Thomas Meunier
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
6.4Moyenne de 1135 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Des efforts dans son couloir et un petit frisson occasionné sur la cage olympienne. Le genre de bonhomme sur lequel il est possible de s'appuyer lors des grands rendez-vous. Thomas Premier.


Marco Verratti
Note de la rédaction
5.5
Note des lecteurs
5.8Moyenne de 1103 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Une prestation correcte, même s'il faut toujours demander plus à ce type de joueur. Car chacun sait qu'il peut faire lever tout Paris de son canapé. Frustrant à souhait.


Julian Draxler
Note de la rédaction
5.5
Note des lecteurs
5.6Moyenne de 1120 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Une prestation timide d'abord, puis offensive ensuite. Symbolique de son manque de temps de jeu au sein du club. Des choix parfois trop compliqués, mais une capacité à répéter les courses dans le schéma de Tuchel. Julian Dragueur.


Ángel Di María
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
6.2Moyenne de 1098 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Le seul Parisien à avoir apporté un réel danger sur le but marseillais en première période. Également passeur décisif pour l'ouverture du score. Ce sont peut-être des détails pour vous, mais pour Paname ça veut dire beaucoup. Remplacé par Adrien Rabiot (78e), bien coiffé.


Neymar
Note de la rédaction
2.5
Note des lecteurs
5.3Moyenne de 1354 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
La définition de l'horreur. Une frappe toute écrasée en guise de passe décisive... et puis c'est tout. Du génie, ça ? De l'escroquerie, sans aucun doute. Mention spéciale au petit pont reçu par Ocampos en première période.


Éric Choupo-Moting
Note de la rédaction
62
Note des lecteurs
3.2Moyenne de 1061 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Comme le nombre de minutes où tout le public se sera demandé ce qu'il pouvait bien faire sur la pelouse. Peut-être compléter la MCN avec les deux initiales de son nom de famille ? Remplacé par Kylian Mbappé (62e), beaucoup trop fort pour nous, simples mortels.




Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 18:01 Il marque après 729 jours de disette 32
Hier à 16:04 La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 56

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:33 Carrasco offre 10 000 euros à un coéquipier qu'il a envoyé à l'hôpital 14
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:52 Mediapro ne revendra pas ses droits 40 Hier à 09:23 Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 167 Hier à 08:48 Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 25