Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // PSG-Marseille (3-0)

Les notes de Marseille

Marseille n'avait visiblement pas assez de la vague frisquette qui souffle sur la France, alors Rudi Garcia a refroidi tout le monde en sortant ses meilleurs joueurs à l'heure de jeu. Joli concept.

Modififié

Olympique de Marseille





Mandanda (6,5) Un niveau toujours égal dans l’excellence. L’anti-bitcoin. En plus, son sauvetage face à Pastore lui donne des airs de Gordon Banks.

Sakai (4) : Si son nom de famille était censé lui conférer ce soir quelque avantage que ce soit, c’est loupé. L’Hiroki du sort.

Rami (3,5) : La vague de froid n’épargne personne, sauf ceux qui prennent le bouillon face à Di María.

Abdennour (3) : Le PSG avait Alex, l’OM a Abdennour. Un crâne glabre, un rapport poids/taille supérieur à 1, et une influence sur le jeu équivalente à rien. Sauf que l’un est un tank, l’autre est juste Abdelourd.

Sarr (4) : Mauvaise réputation, dégaine approximative et marquage ample à la culotte : le Sarrouel était encore de sortie.

Luiz Gustavo (6) : Étant donné que c’est lui qui fait la pluie et le beau temps côté marseillais, faire sortir Luiz Bourgoin avant l’heure de jeu était clairement un aveu d’échec. Remplacé par Kamara (4), 18 ans, un K d’école.

Sanson (4,5) : Probablement le meilleur joueur offensif marseillais en première période, positionné en 10, mais au marquage constant de Thiago Motta. Complètement muet en seconde, en revanche. Remplacé par Amavi (non noté), qui a marqué des points pour l’équipe de France en ne participant pas à ce match.

Lopez (4) : Un poids plume au milieu de poids lourds. Beaucoup d’envie, mais peu d’impact.

Thauvin (4) : Ses rares inspirations ont plutôt ressemblé à des râles de souffrance, tandis que Sarr écopait des trous d’air. Flotov est passé à côté de son match, comme sa spéciale enroulée est passée à côté des cages de Trapp. Remplacé par Sari (5), remuant tout comme il faut.

Ocampos (3) : Il râle, fait la tronche, lève les bras quand ça ne va pas et court surtout un peu moins qu’avant. Couplé à l'inefficacité de Njie, voilà typiquement le genre de match où il est inutile.

Njie (2,5) : Plus jeune, il était ce gamin qui courait les bras en arrière sous le préau pour faire comme Naruto. Du coup maintenant, devant le but, il se Kage dessus.

Par Théo Denmat, au Parc des Princes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article