Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Marseille-Saint-Étienne (4-0)

Les notes de Marseille

Grâce à un quatuor Sanson-Payet-Thauvin-Gomis dans une forme olympique, l'OM a roulé sur Saint-Étienne. Une idée du potentiel marseillais lorsqu'il est bien exploité.

Modififié

Olympique de Marseille



Pelé (6) : Un clean-sheet de plus pour l'Albatros, qui n'a quasiment pas eu à déployer ses ailes.

Sakai (6) : Moins remuant que d'habitude sur le plan offensif, il n'a cependant jamais été autant inquiété dans son couloir. Et surtout, il a eu le droit pour la première fois à deux vibrants hommages. Une banderole du virage sud, « Sakai, notre samouraï » , et une interview embarrassante de Paga. « You areuh fatigué, Sakai ? Arigato » Bienvenue en France, Hiroki, enfin. Remplacé par Fanni, qui a dû laisser la stéréo sans surveillance au vestiaire pendant dix minutes.

Sertic (5,5) : Il n'a tellement rien eu à faire ce soir qu'il a probablement eu le temps de devenir le premier homme du monde à terminer Candy Crush. A au moins le mérite d'être plus rassurant que tous les défenseurs centraux de l'OM.

Rolando (5) : Le papy un peu gênant qui ferait sûrement mieux d'arrêter avant de se faire un tour de rein, mais qu'on aime quand même énormément parce sa passion pour le football en est presque émouvante. Thierry Rolando.

Évra (5) : Absolument rien de neuf sous le soleil. Tonton Pat' a livré une prestation à l'image de ses capacités actuelles. Serein lorsqu'il peut la jouer à l'expérience, dépassé dès qu'il se retrouve en un contre un avec un peu trop d'espace. Vrais reconnaissent Évra(is).

Lopez (6) : En difficulté ces dernières semaines, il a repris du poil de la bête ce soir en misant sur ses points forts : une qualité de passe proche de la perfection et une grande disponibilité à la construction.


Vainqueur (6) : Entre la défense parfois fébrile et pataude, et l'attaque de feu parfois trop enthousiaste, il est le garant de l'équilibre de cette équipe. Pas forcément très sexy, mais ô combien précieux comme rôle.

Sanson (8) : Dix et onzième passes décisives de la saison. Record personnel. Selon la Bible, il tire sa force exceptionnelle de la longueur de ses cheveux. Mouais. Vu ce qu'on a vu ce soir, ça tient surtout à la douceur de ses contrôles orientés.

Payet (7) : Des passes soyeuses, des déplacements intelligents et un but en guise de cerise sur le gâteau. Il a cette qualité de bien faire jouer ses coéquipiers. Un chef d'orchestre qui fait du sport.

Gomis (6,5) : Dix-septième but de la saison. Record personnel. Peu de ballons à se mettre sous la dent, mais toujours aussi rapide pour dégainer fort quand il le faut. Un véritable sniper. Baffie Gomis. Remplacé par Sarr dans les arrêts de jeu. Pour la forme.

Thauvin (8,5) : Onze et douzième buts de la saison. Record personnel. Fier comme un coq lorsqu'il réussit ses prouesses techniques, il a encore enivré le Vélodrome, comme à chaque fois qu'il est dans un grand soir. Florian Coq-au-vin. Remplacé par Njie en fin de match, venu faire ses deux ou trois sprints hebdomadaires.


Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ligue 1 - 33e journée
Marseille - Sainté (4-0)




Dans cet article


Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 105
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Les notes de Saint-Étienne