Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Gr. F
  3. // Manchester City-Lyon (1-2)

Les notes de Manchester City

Pep Guardiola bien installé en tribune, contre Lyon, Mikel Arteta avait l'occasion de briller seul dans la zone technique pour son premier match en tant qu'entraîneur principal. Mais visiblement, ses joueurs n'en avaient pas vraiment envie.

Modififié

Manchester City



Ederson Moraes
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
4.5Moyenne de 163 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Absent ou impuissant sur les deux premiers buts lyonnais, il empêche le naufrage des siens en seconde période en détournant une frappe de Memphis sur le poteau, mais aurait pu précipiter leur chute en fin de match si l’arbitre avait vu son plaquage sur Ndombele.


Lyon fait brûler la City

Kyle Walker
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
3.5Moyenne de 154 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il a pris beaucoup de risques, sans que ça ne lui réussisse. Heureusement pour lui, lorsque Walker fait main sur une frappe d’Aouar dans la surface, l’arbitre ne siffle pas. Bref, il n’a pas fait la loi dans son couloir. Loin d’un Walker Texas Ranger.


John Stones
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
4Moyenne de 151 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Malgré de bonnes interventions, il s’est laissé enfumer par la rapidité des contres lyonnais. Il lui a manqué un compère aussi prompt à jaillir que lui. Bien seul sans Charden.


Aymeric Laporte
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
3Moyenne de 163 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Imprécis et pas en réussite sur sa tête renvoyée par le poteau en début de match, il met Fernandinho dans une situation inconfortable sur le deuxième but lyonnais. Bref, ce n’est pas avec de telles prestations que la porte des Bleus va s’ouvrir...


Fabian Delph
Note de la rédaction
2
Note des lecteurs
1.6Moyenne de 161 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Opposé à Maxwel Cornet plutôt qu’à Bertrand Traoré, Delph n’avait pas la frite et a passé une soirée bien salée. Après avoir reçu un carton jaune d’entrée, il se troue sur l’ouverture du score lyonnaise.


Fernandinho
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
2.9Moyenne de 147 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Lorsqu’une sentinelle fait un bon match, on ne la voit pas. Or, sur le deuxième but lyonnais, on n’a vu que son contrôle manqué.


İlkay Gündoğan
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
3.8Moyenne de 150 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Métronome supposé du milieu de terrain des Citizens, l’Allemand n’a pas su trouver le bon rythme. Vite remplacé par Leroy Sané dès la 54e, qui a réveillé l’Etihad par un débordement royal pour servir Bernardo Silva.


David Silva
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
5.1Moyenne de 152 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Difficile pour le maestro chauve de réciter sa meilleure partition en l’absence du chef d’orchestre Kevin De Bruyne, mais l’Espagnol a tout de même bien rythmé le jeu et n’est pas le responsable des fausses notes des siens.


Bernardo Silva
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
6.2Moyenne de 159 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Ni sourd ni muet, mais aussi fidèle que le serviteur de Zorro, il a sonné la révolte des siens sur une offrande de Sané. Un but presque Silvateur.


Raheem Sterling
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
4.4Moyenne de 160 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
De belles accélérations qui finissent par des chutes toujours plus rapides : un cours toujours trop irrégulier pour la livre Sterling, malgré de belles promesses. Remplacé par Riyad Mahrez à la 71e, qui s’est perdu dans les souvenirs du HAC aux côtés de Ferland Mendy.


Gabriel Jesus
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
2.8Moyenne de 160 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Une heure du jeu qui a ressemblé à un long chemin de croix pour Jesus, qui, faute de marcher sur l’eau, a dû se contenter de quelques occasions pas franchement divines. Remplacé par Sergio Agüero à la 62e, qui, malgré son passé dans la famille Maradona, n’a pas fait parler la poudre.




Par Adrien Hémard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 14:23 Kondogbia : « J'ai toujours voulu jouer pour la Centrafrique » 163
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall
Hier à 11:48 Bolt s'insurge contre un contrôle antidopage 25