Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Man. United-Man. City (1-2)

Les notes de Manchester

Largement dominateur, le bon élève de City a rendu son camarade de United mauvais. La différence de niveau a été énorme dans l'entrejeu, où l'absence de Pogba s'est fait ressentir.

Modififié

Manchester United



De Gea (6,5) : Mille arrêts pour trois points la semaine dernière contre Arsenal, deux pour une bulle cette fois-ci. Logique implacable. David sait compter : désormais, il connaît le nombre de miracles qui lui faut réaliser pour (re)devenir champion d’Angleterre.

Smalling (4,5) : A tenté de mettre des parpaings dans la tronche de stars sexy et agréables à regarder. Chris Brown.

Rojo (5,5) : En s’efforçant de calmer les chevaux adverses pleins de fougue et ultra rapides, le défenseur a offert pas mal de sueur. Rojo déo. Blessé en plaçant un coup de boule et remplacé à la pause par Lindelöf, pas bien cuit.

Valencia (6) : «  Valencia / Fleur perverse / Qui nous verse / Tous les parfums tour à tour / Je t'aime. » Même si tu les a repris, merci pour ces mots superbement choisis, Tino Rossi. C'était la nuit sur le côté gauche de City, où le latéral a sobrement réussi.

City trop fort pour United

Vidéo

Young (4) : Si, étymologiquement, Ashley représente un mélange de cendre et de bois, c’est parce qu’il s’enflamme rapidement avant de disparaître. Le feu éteint trop tôt, qui a brûlé les siens en couvrant Silva sur l'ouverture du score.

Matić (4,5) : Expérimenté comme il est, l’ancien de Chelsea a compris depuis longtemps qu’il fallait parfois user de méthodes illicites pour parvenir à ses fins. Nemanja Mat(r)ić.

Herrera (5) : Le saviez-vous ? L’Ander est une rivière qui ne fait pas de bruit et où tout coule de source. Mais qui permet, à son échelle, d’assurer un certain équilibre sur sa terre. Sauf quand les facteurs environnants sont trop perturbants. Un sous-affluent de la Garonne mancunienne. Mata a pris sa succession, sans succès.

Rashford (6) : Il semblait paumé sur le pré, mais n'a pas raté une des seules opportunités de sa team. Marcus Rageforte.

Lingard (5,5) : Son retour n’est pas qu’une simple hype. Actif et déter', le petit bonhomme donne actuellement un sérieux coup de main à ce MU. Jesse Lingard la pêche. Suppléé par Ibrahimović, qui ne fait rien pour bousculer son nouveau statut de coiffeur.

Vidéo

Martial (3) : La supplique de (Richard) Anthony à Mourinho après la rencontre ? « Donne-moi ma chance, donne-moi ma chance encore / Quoi que tu penses, je n'ai pas tous les torts / Ne me dis pas, que c'est trop tard / Que tu n'as plus, pour moi un seul regard. »

Vidéo

Lukaku (2) : On l’a attendu, attendu, attendu... Le Lukaku de tonnerre n’est jamais venu. Enfin si, mais pas en faveur de son camp.



Manchester City



Ederson (6,5) : Première boulette mercredi, première défaite dimanche ? Que dalle. Qu’on se le dise : le portier brésilien, deuxième gardien le plus cher de l’histoire, ne se plante pas quand ça compte.

Walker (6) : Walker Evans était passionné de photographie, alors Kyle Walker a commencé par lui rendre hommage en prenant des clichés du postérieur de Rashford. Il s'est ensuite fait flasher en prenant un avertissement dès la troisième minute. La suite a été beaucoup mieux. Pas sûr cependant qu'il reste dans les mémoires comme un immense artiste, contrairement à d'autres.

Otamendi (meilleur devant que derrière) : Dimanche ne rime pas avec Otamendi. Et cela s’est vu. Décisif sur les deux buts visiteurs, il l'est aussi sur celui de Rashford. Nicolás aurait aussi dû être sanctionné d'un penalty dans le dernier quart d'heure. Le mec qui a toujours été frustré de jouer devant ses buts.


Kompany (5,5) : Après une période de gloire, le Monsieur est devenu un poil has-been, quand même. Va boycotter les journalistes pour éviter les questions qui fachent. Reste qu'il a toujours sa place dans le game. Florent (Kom)Pany. S'est barré (au Portugal ?) à la mi-temps pour laisser sa place à Gündoğan, et tant pis pour Mangala.

Delph (3,5) : La mauvaise surprise. Celle qu’on n’attend pas forcément en soirée, même déguisée. Les pattes Delph.

De Bruyne (6,5) : Quel trio est désormais meilleur que la MSN et la BBC réunies ? Le KDB, évidemment. Sans exagération aucune.

Fernandinho (5,5) : « Pogba va manquer à Manchester United  » , a souligné le milieu avant la rencontre. Il a donc pris son pied dans le premier acte avant de quitter l'entrejeu dans le début du second et jouer plus bas. Où il est beaucoup moins utile.

D. Silva (7) : Silva, tout va. Mourinho rageait qu’il ne soit pas forfait pour le duel ? Il rage encore plus de ne pas avoir donné la consigne de le blesser en début de partie.

Sterling (5,5) : Rayonnant, lumineux et énormément dans l’image. Beaucoup de flambe pour peu d'efficacité. Raheem Sterbling-bling.

Jesus (5,5) : Étant un enfant de Johnny et coincé entre d'immenses ogres rouges, on redoutait les 90 minutes de silence. Ça n'a pas été le cas. Mais trop de passements de jambe. « Gabriel, tu brûles mon esprit. » Sorti à l'heure de jeu. Tant mieux pour Mangala, bel et bien là.

Vidéo

Sané (5,5) : « Sané pas possible ! » a-t-il hurlé quand De Gea a sauvé son initiative par un arrêt réflexe. Leroy s'est ensuite calmé pour faire ce qu'il fait de mieux : servir son équipe sans se plaindre. Et sans prendre la couronne, qu'il aurait bien placée sur la tête de B. Silva, maladroit devant les cages.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Premier League - J16 - Man United-Man City (1-2)




Dans cet article


Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 1 heure Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 7
il y a 5 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 12
À lire ensuite
City trop fort pour United