Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-PSG (1-2)

Les notes de Lyon

Effrayés par le coup d'envoi donné par Hanouna, les Gones n'ont commencé leur match qu'après la pause. Dommage : pour faire un résultat contre Paris, il faut disputer 90 minutes. Surtout quand ton couloir gauche se fait littéralement bouffer par Aurier.

Modififié

Olympique lyonnais



Lopes (4,5) : Pas grand-chose à faire, paradoxalement. Frustrant, du coup. Plus qu’à aller voir sa tante, Anne Belle, « psychologue coach à Paris en Île-de-France » qui « propose un soutien psychologique et un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs ou surmonter une difficulté d'ordre professionnel ou personnel » . Véridique.

Rafael (2,5 en première période, 6,5 en seconde) : Déjà qu’il ne sait pas défendre, si en plus il commence à balancer ses jambes n’importe comment dans la surface... Un bourrin qui s'est transformé en artiste. La fameuse boisson isotonique du vestiaire.

Diakhaby (5,5) : Fusion entre Diakité et Diaby. Sauf que comme Trunk et Goten, les mecs ont mal placé leur doigt. Ce qui donne un résultat décevant, mais toujours meilleur que la majorité des autres.

Yanga-Mbiwa (5,5) : Auteur du seul tir de son équipe en première période. C’est dire la tristesse de Lyon lors des 45 premières minutes. Et autant vous dire que la tentative n’était pas franchement cadrée... Attention : si vous lui en parlez, vous vous exposez à ça.

Vidéo

Morel (3,5) : C’est fou de craindre Serge Aurier à ce point. C’est dingue d’avoir aussi peur de prendre son couloir. La gauche qui flippe du candidat de droite avant même que la bataille ne commence. Et qui ne se bouge que lorsqu’il est au pied du mur.

Ferri (2) : Pas facile d’être coincé entre Verratti et Motta... Un jaune pour faire style, mais zéro ballon touché. Remplacé dès la mi-temps par Valbuena (6,5), qui a donné une raison supplémentaire aux supporters parisiens de le détester.

Gonalons (6,5) : Ses baffes sur le visage de Valbuena pour le féliciter du but constituent clairement sa meilleure action du match. Sinon, c’est lui qui est à l’origine de cette égalisation et qui représente l’équilibriste de l’OL. Tousart va devoir attendre encore pas mal de temps, car le capitaine n’est pas mort. Gonalong time.

Tolisso (5,5) : Inhabituellement nerveux en première période, la pause lui a fait du bien. Un peu comme tous ses partenaires. Mais il n’a pas réussi pour autant à retrouver son top niveau. « Je ne suis plus le petit jeune » , disait-il au Progrès ? Ok, mais va falloir le montrer dans les gros matchs, l’ami.


Ghezzal (schizophrène) : Deux personnes occupent le corps de Rachid. Le premier, celui de la première mi-temps et du début de saison, qui erre sur une pelouse, à la recherche de son objectif de vie. Le second, celui de la deuxième période et du début de l’année 2016, qui multiplie les différences et montre qu’il a autant de talent que Ben Arfa. Bon courage, M. Génésio. Ce dernier l'a changé pour Tousart, histoire de conserver le point du nul envolé une minute après son entrée. Bravo, M. Génésio.

Rybus (2) : C’est fou de craindre Serge Aurier à ce point. C’est dingue d’avoir aussi peur de prendre son couloir. La gauche qui flippe du candidat de droite avant même que la bataille ne commence et qui finit par ne même pas se présenter. Suppléé par Fekir (5), moteur en rodage.

Lacazette (5) : Forcément bien meilleur quand il est entouré de véritables joueurs offensifs, Alex était tout de même confronté à l’une des meilleures charnières du monde. Disons qu’il a fait ce qu’il a pu et que ce n’était pas facile. Ce genre de confrontations, ça forge. Dur Alex.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Ligue 1 - 14e journée
    OL - PSG (1-2)




    Dans cet article


    il y a 22 minutes Rocco Siffredi prend la défense de Ronaldo 17 il y a 3 heures Wenger est prêt à retrouver du boulot « à partir du 1er janvier 2019 » 17
    Hier à 17:53 Action commune et grève des chants dans les stades de Ligue 1 ce week-end 42
    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
    Hier à 16:34 Tuto Panini Adrenalyn XL : les points 14 Hier à 16:06 La boulette d'Ali Ahamada lors de Comores-Maroc 25
    À lire ensuite
    Les notes du PSG