Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Barcelone-Lyon (5-1)

Les notes de Lyon

Un gardien ultra chaud avant de sortir KO, des défenseurs centraux tournés en bourrique, des latéraux invisibles, des milieux qui ont fait le boulot, des attaquants venus se la jouer en solo... Il y avait à boire et à manger chez cet OL contre le Barça.

Modififié

Olympique lyonnais



Anthony Lopes
Note de la rédaction
KO
Note des lecteurs
6.4Moyenne de 553 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Une première grosse sortie (2e), un arrêt photo devant Messi (4e), une deuxième grosse sortie (14e), une vacherie de panenka infligée par Messi (17e), une troisième grosse sortie en se prenant Coutinho en plein dans le buffet, un KO debout, une « Kepa » en refusant de sortir au profit de son remplaçant... Tout ça en 35 minutes. On continue ? Pas Anthony, gentleman pour laisser entrer Mathieu Gorgelin (4), qui est bien entré dans son match avant d'oublier qu'un gardien devait avoir la main ferme.


Léo Dubois
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
3.1Moyenne de 576 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Promenons-nous dans les bois, pendant que l'Barça n'y est pas. Le petit Léo était venu à Barcelone pour faire sa balade et il a bien pris l'air pendant 90 minutes.


Jason Denayer
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
4.4Moyenne de 598 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Un tacle kamikaze et naïf dans sa propre surface pour provoquer le penalty de l'ouverture du score (c'est Suárez en face hein, on le sait qu'il va tomber), des remontées de balle léchées pour jouer avec ses milieux, une aile de pigeon et des retournés acrobatiques pour écarter le danger. Le rasta belge était venu à Barcelone pour jouer attaquant. Jasonny Anderson.


Marcelo
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
1.8Moyenne de 588 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il était très incertain, mais a été le seul dans la défense lyonnaise à ne pas prendre l'eau pendant la première demi-heure. Avant cette fameuse 37e minute dont personne ne se souviendra sauf lui, où Suárez l'a mis à genoux d'un petit pont avant de lui faire mordre la poussière sur un face-à-face en première période. Le début du calvaire pour Marcelo, qui s'est pris un nouvel uppercut en pleine tronche de la part de Messi sur le but du 3-1 et a terminé saoulé de coups. Marcelo Cerdan.


Les notes du Barça

Marçal
Note de la rédaction
2
Note des lecteurs
2Moyenne de 566 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Victime du retour à un système à deux défenseurs centraux depuis plusieurs semaines, il manquait clairement de repères. Un geste technique tout seul devant deux attaquants, un oubli énorme devant Messi, un éclat monstrueux pris par Suárez sur le deuxième but, un carton jaune pour une baffe sur Messi (32e)... Tout ça en 35 minutes. On continue ? Non, allez, on arrête.


Ferland Mendy
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
2.5Moyenne de 568 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Une action pour résumer son match ? Il était censé défendre sur Messi, mais c'est Messi qui a défendu sur lui. Remplacé par Maxwel Cornet (77e), entré juste à temps pour assister à la moitié des buts de la rencontre.


Lucas Tousart
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
5Moyenne de 580 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Dans la série Les lyonnais humiliés, Lucas a pris sa petite sauvagerie comme ses partenaires, avec un délicieux lob pris par Messi en première période. Et puis « le charognard » a commencé à montrer les crocs et croquer dans tout ce qui passait, au point de faire peur à tous les Barcelonais sur son but où personne ne l'attaque. Toubazard.


Tanguy Ndombele
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
6.7Moyenne de 624 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Sa frappe de mule (10e) juste à côté a donné le ton de son match. Des feintes de corps à la Paul Pogba, des harcèlements de Barcelonais à la N'Golo Kanté... Tanguy Ndombele a peut-être perdu ce soir, mais il a livré une belle masterclass devant ses futurs coéquipiers.


Nabil Fekir
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
3.5Moyenne de 572 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Des portées de balle à la pelle pour déboucher sur pas grand-chose et des fautes de vicieux en veux-tu en voilà sur les défenseurs adverses. Un match à la Fekir quoi, mais dans le mauvais sens.


Memphis Depay
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
1.4Moyenne de 641 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il aurait pu frapper sur son pied gauche sur la seule occasion lyonnaise de la première période, mais a préféré filer le ballon à Dembélé (19e). Il aurait pu faire des passes et éviter de s'empaler sur la défense blaugrana ... Il aurait pu tirer en première intention sur un centre en deuxième période où il se retrouve tout seul, mais décide de temporiser. Il aurait pu faire un grand match, mais a été remplacé par Traoré (73e). Tout est dit.


Moussa Dembélé
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
3.9Moyenne de 543 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Une frappe de mammouth qui flirte avec l'équerre de Ter Stegen (19e), une charge d'ours sur Jordi Alba qui lui vaut une belle biscotte (45e). Moussa Dembélé en voulait tellement ce soir, mais ses partenaires, eux, voulaient garder le ballon. Mousseul Dembélé.





Par Douglas de Graaf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 4 heures Insultes homophobes, menaces envers Rothen : Patrice Évra part en vrille sur Snapchat 133
il y a 9 heures Birmingham pourrait se voir retirer 12 points 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Les notes du Barça