Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Lille (2-1)

Les notes de Lille

Longtemps bien en place et gênants pour leurs adversaires du soir, les Lillois ont fini par craquer sur deux fulgurances de Mbappé et Neymar. Avec le mérite quand même d'avoir réduit le score par Pépé en fin de match. Frustrant, en somme.

Modififié

LOSC




Mike Maignan
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
6.2Moyenne de 171 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Parti dans le Nord depuis trois ans pour s’émanciper, le p’tit Mike Maignan est devenu grand. Malgré toutes ces bonnes ondes, Mike est quand même allé chercher par deux fois le ballon au fond de ses filets. Cruel.


Zeki Celik
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
4.7Moyenne de 141 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Lent au démarrage, une batterie qui s’use vite, le tout couplé à une lecture des trajectoires douteuse. La version turque du Renault Scenic.


José Fonte
Note de la rédaction
5.5
Note des lecteurs
6.8Moyenne de 149 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Prendre un grand pont humiliant de Neymar en début de partie n’est pas forcément synonyme de soirée compliquée. Colmater les fuites, José Fonte adore ça. Ce qui ne fait pas de lui une serviette hygiénique pour autant.


Adama Soumaoro
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
6.6Moyenne de 147 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Avant le match, Adama disait que ce n’était que par le collectif que son LOSC pourrait stopper Paris. Le capitaine lillois a réussi à se prouver à lui seul qu’il avait tort, en rattrapant 90% des bêtises de ses jeunes coéquipiers. Typiquement le grand frère que tu aurais rêvé d’avoir.


Fodé Ballo Touré
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
4.9Moyenne de 137 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Un jaune au bout de quelques secondes, des retours défensifs souvent tranchants pour compenser des placements parfois douteux. Et si Fodé était le mix parfait de Mario Balotelli et de Kolo Touré ?


Xeka
Note de la rédaction
4.5
Note des lecteurs
5.2Moyenne de 140 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Une alternance de consonnes et de voyelles qui n’ont pas donné le sourire à Laurent Romejko. Ni au parcage lillois bien garni qui a fait le déplacement. Remplacé par Soumaré, passé faire coucou en sous-marin.


Thiago Mendes
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
5.4Moyenne de 137 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Des petits coups, de l’intimidation, et pas mal de son temps passé à tenter d’attraper Neymar. En vain. Nul doute que l’on préfère voir Thiago enfiler le costume du chef d’orchestre plutôt que celui du petit caïd. Et ce n’est pas Motta qui dira le contraire.


Nicolas Pépé
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
5.9Moyenne de 149 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
D’une vitalité rare et d'un réalisme froid, Nicolas Pépé a surtout montré ce soir ses qualités de conservateur hors pair. De Beaubourg au MoMa de Londres, ce n’est pas si étonnant que tous les musées les plus réputés d’Europe aient les yeux rivés sur lui.


Jonathan Ikoné
Note de la rédaction
5.5
Note des lecteurs
5.1Moyenne de 143 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Des sourires, un ou deux gestes pour épater le public qui l’a vu éclore, quelques chamailleries avec Lassana Diarra. Les retrouvailles furent belles, et pour ceux qui en doutaient, oui : Paris connaît Jonathan. Remplacé par Luiz Araujo et son faciès de figurant dans un clip de reggaeton.



Jonathan Bamba
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
5.1Moyenne de 139 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
S’il s’est d'abord chargé d’apprendre quelques pas de danse à Bernat, Bamba a fini par souffrir de la comparaison avec les danseurs parisiens plus expérimentés. Se frotter à plus fort, ça ne pardonne pas. Danse avec les stars.


Rafael Leao
Note de la rédaction
0
Note des lecteurs
2.8Moyenne de 138 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Apeuré par cette histoire de Purge idiote, le jeune Leao s’est tellement bien planqué que personne n’a entraperçu ne serait-ce que son ombre ce soir au Parc. La menace fantôme. Remplacé par Rui Fonte, sur son 31, venu rejoindre son frère José en soirée sur Paris.




Par Andrea Chazy, au Parc des Princes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 3 heures La Premier League aux couleurs de l'arc-en-ciel 8

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Les notes du PSG