Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. // France-Bulgarie (4-1)

Les notes de la Bulgarie

Malgré une entame réussie, les Bulgares n'ont existé qu'un petit quart d'heure. Le temps de marquer un but. Depuis, ils cherchent toujours le ballon. Sauf Ivelin Popov, qui a rapidement compris qu'il serait le seul au niveau.

Modififié

BULGARIE



Stoyanov (4,5) : C'est désormais officiel, il a complètement perdu son mojo. Peu d'arrêts, mais quatre ballons à aller chercher dans ses filets. Ah, dès que ce n'est plus Cristiano en face...

Vidéo

S. Popov (4) : Personne n’a pu lire ce qui était inscrit sur ses bras, vu qu’il a passé 90 minutes à essayer de les harmoniser pour couvrir son couloir droit. Ce qu'il n'a réussi que très partiellement.

Aleksandrov (3,5) : « Aleksandrov / Aleksandar / Je boirai tout le Nil si tu n'me retiens pas / Aleksandrov / Aleksandar / Aleksandrov où la moue danse au fond de sales draps / Ce soir il a la fièvre et il meurt de froid. » En perdant son duel sur l'égalisation de Gameiro, il a précipité la chute de son équipe. Du coup, lui aussi a terminé au fond de la baignoire.

Pirgov (5,5 quand il n'a pas la balle) : Oublions son incapacité fatale a réaliser de bonnes passes. Plein de détermination, Pirgov se jette souvent à bon escient pour protéger son camp. Et si on s'essayait au rugby ?

Z. Milanov (5) : Pas mauvais ni excellent. Pas le meilleur de son équipe, mais loin d'en être le plus ridicule. Le Maxwell du (très) pauvre.

Dyakov (4) : Ce soir, Svetoslav a connu sa 32e sélection pour ses trente-deux ans. Joli. Malheureusement, c’est la seule chose qu’il a réussi à accorder. Pas vraiment dans le bon tempo, il n'a touché le cuir que très rarement. Peut-être 32 fois.

Kostadinov (4) : Même constat, en un peu plus physique. Ou violent, c'est selon. Diego Costadinov.

G. Milanov (5,5) : Du potentiel, fait désormais partie des meubles, capable d'éclair de génie comme lorsqu'il bouffe Sagna sur l'ouverture du score. Mais pas assez de résultats et quelques mauvais choix. L'AC Milanov.

M. Aleksandrov (4,5) : Il ne s’est pas adapté à l’Allemagne, alors il a voulu s’imposer en France. Après y avoir cru dans les premiers instants avec un péno transformé, il s’est subitement éteint. Et comme son homonyme, il n’a jamais retrouvé la lumière. A laissé sa place à Nedelev, moins autoritaire que Medvedev.

Marcelinho (4) : Il ne faut pas se la jouer à la brésilienne quand on n'a ni le talent ni les partenaires adéquats. MarceliNO. Remplacé par Rangelov, infructueux mélange de rage et de love.

I. Popov (6) : Quel effort de pressing ! Trop seul pour faire quoi que ce soit, mais il s'est battu. S'il a envoyé les premières punchlines, il s'est finalement fait ranger par la défense bleue. Popopov guys. Suppléé par Tonev, qui aime décidément bien la défaite depuis le début de la saison.

Vidéo




Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Coupe du monde 2018
Qualifications
France - Bulgarie (4-1)




Dans cet article


Hier à 13:51 Papus Camara : « S'attendre à ce qu'ils montrent un autre visage » 18 Hier à 12:06 Un quintuple sauvetage fou en FA Trophy 13
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 11:22 La gendarmerie saisit 500g de résine de cannabis à l'effigie de CR7 36