Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // OM-ASSE (3-0)

Les notes de l'OM

Face à des Stéphanois d'une faiblesse inquiétante, les Marseillais ont livré une prestation collective convaincante. Valère Germain a planté un doublé.

Modififié

Olympique de Marseille



Mandanda (6) : Il existe trois types de leaders dans le foot : les meilleurs joueurs, les grandes gueules et ceux qui montrent l’exemple. Le gardien marseillais embrasse cette dernière catégorie. Rarement mis en danger, mais toujours impeccable. Un capitaine.

On a retrouvé Valère Germain !

Sarr (7) : « P’tit costaud sentimental, il est malin, original. Il mange des fruits et se régale. Dans sa cachette verticale. Bouna Bouna, c'est lui, le Marsupilami. »

Vidéo

Rami (5) : « J'ai des musiques de lui dans mon téléphone et souvent, dans les douches, je chante ses chansons. » Cette semaine, Adil Rami était « très triste » d’apprendre la mort de Johnny. Dimanche soir, personne ne l’a vu sur le terrain. Normal, il campe encore sur les Champs-Élysées avec ses potes bikers.

Abdennour (5) : Le babysitting s'est très bien passé, le petit Loïs ayant été sage comme une image, s'endormant profondément à 21h. Remplacé à la 64e par Rolando, qui a débarqué au moment où il fallait rendormir Loïs, affecté par un cauchemar.

Amavi (7) : Après la blessure de Benjamin Mendy, voilà que Lucas Hernandez aurait choisi la sélection espagnole, faute d’avoir reçu un coup de fil de la Desch’. Une option en moins dans le couloir gauche pour l'équipe de France. Alors, encore heureux que Jordan « je serai en Russie l’été prochain » Amavi ait bouffé tout cru Jonathan Bamba.

Lopez (7) : Vincent Pajot avait prévenu : « On veut leur marcher dessus. » Mais du haut de son mètre 67 et avec sa pointure 41, c'est plutôt « le petit Lopez » qui s'est essuyé les pieds sur Sainté.

Luiz Gustavo (6) : Avec sa vision du jeu périphérique, il tient la barre du navire marseillais, bien en main. El Comandante « Lucho » Gustavo. Il est parti se servir un verre de rhum quand Zambo Anguissa est entré sur le terrain (84e).


Sanson (5) : Si le silence est d’or, une interview de Sanson sans le son, c’est platine. Interviewé sur le banc par Paga, son micro a été coupé. On retiendra qu’il a provoqué l’expulsion de Pierre-Gabriel au début de la seconde période. Remplacé ensuite par Lucas Ocampos (69e), qui a fait exploser les basses du Vélodrome en enroulant le cuir dans le petit filet de Ruffier.

Thauvin (6) : Avec Que je t’aime en guise de musique d’intro, le Vélodrome a rendu hommage à Johnny. Alors, forcément, avec ce genre de son dans les oreilles, au début, DJ Flo (Rida) n’était pas à son aise pour mixer la défense stéphanoise. Mais c’est encore lui qui claque les passes décisives.

Payet (7) : Si, sur le banc, Mítroglou a une gueule à couper de la viande d'agneau comme un chef, le sandwich grec, c'est encore meilleur enveloppé avec une galette. Et pour les servir, il y a Payet.

Germain (8) : Valère était bloqué au stop en Ligue 1 depuis un but le 17 mai dernier contre Saint-Étienne, avec Monaco. Et voilà que lorsque l’ASSE se présente au Vélodrome, il enclenche direct la seconde en coupant au deuxième poteau un corner de Payet, puis un centre au cordeau de Thauvin - qui lui avait déjà dévié le premier but. Le civisme au volant, c’est important : il attendait juste que le feu repasse au vert.



Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 1 heure Premier League : le nombre d'étrangers bientôt être limité ? 4
il y a 2 heures Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 14 il y a 5 heures Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 20

Le Kiosque SO PRESS

il y a 5 heures René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 13 il y a 5 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 11 il y a 6 heures Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 18
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
il y a 9 heures Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 43