Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Demies
  3. // France-Allemagne (2-0)

Les notes de l’Allemagne

D'abord dominateurs dans le jeu, forts au milieu de terrain, les Allemands n’ont pas su marquer. La faute à un Thomas Müller clairement pas dedans. Et une très belle France aussi.

Modififié

Allemagne



Neuer (5) : Il ne peut rien sur le penalty, et puis sur le deuxième but, l’ombre d’un doute : a-t-il commis une erreur ? A-t-il été gêné par Giroud ? En tout cas, quel plaisir de le voir trop court ! Enfin !

Le premier jour du reste de leur vie

Kimmich (5) : Somnolent, un peu lourd, à la limite de l’indigestion sur le deuxième but de Griezmann. C’est dommage, auparavant, il avait été délicieux. Kimmich Lorraine.

Howedes(5) : Difficile de dire que Benedikt remplace avantageusement Mats Hummels. Mais il fait le boulot, bouche les trous et se permet même un retour salvateur sur Giroud. Une rustine de qualité.


Boateng (7) : Généralement, dans les matchs importants, Boateng régale les internets de memes savoureux (la chute face à Messi, la main face aux Italiens). Sauf que c’est surtout un énorme défenseur. Qui ne bouge pas d’un sourcil quand Giroud fait un crochet. Et qui se permet d’envoyer des diagonales somptueuses, pied droit, pied gauche. Sa blessure a fait du mal aux siens. Remplacé par Mustafi (4) à qui Pogba a fait danser la gigue.

Hector (5) : Il a prouvé ses qualités en labourant son flanc gauche inlassablement, et il ne s’est pas pris la spéciale de Moussa Sissoko : le grand pont. Ce qui veut probablement dire qu’il a fait un bon match.

Kroos (7) : Des passes soyeuses, des une-deux malins, des déviations en une touche, des coups de pied arrêtés amoureusement bottés. Un maestroos.

Schweinsteiger (4) : Quel Euro abominable pour lui. Sa faute stupide met les Bleus sur la voie du succès. À la mi-temps, Löw lui aurait conseillé de faire comme lui la prochaine fois : garder la main dans son caleçon.

Can (5) : Plus doué qu’Emre Belözoğlu, plus agréable à voir jouer qu’un match de Coupe d’Afrique des nations, le joueur de Liverpool avait bien commencé son match. Et puis il a fait la tête de Turc, et s’est pris un jaune. A ralenti ensuite. Remplacé par Mario Götze, qui ne peut pas sauver la patrie à chaque fois.


Özil (6) : Ok, Mesut a les yeux globuleux, mais ils lui servent à voir partout, même dans son dos. Et ses contrôles, une leçon. Moins influent en deuxième mi-temps.

Draxler (6) : Puissant, rapide, avec une capacité d’accélération hors du commun, manque tout juste d’un peu de maîtrise. Un dragster sorti de l’usine.

Müller (4) : Ça n’était pas l’Euro de Monsieur tout le monde. Toujours un peu court, il n’a rien pu ce soir, bien pris en tenaille par Umtiti et Koscielny. Va pouvoir retourner faire des barbecues en Bavière.



Par Arthur Jeanne, à Marseille
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 19:30 L'ES Tunis corrigée par Al Ain en quarts du Mondial des clubs 10
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:09 Kashima cuisine les Chivas 6
À lire ensuite
Les notes de la France