Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Rétro
  2. // Euro 2000

Les notes de France-Italie 2000

Dans un match où les ballons longs et les coups de coude ont eu raison des créations originales Francesco Totti et Thierry Henry, la France tape l’Italie au buzzer grâce à David Trezeguet et un coaching aux petits oignons de Roger Lemerre. Vingt ans plus tard, le bulletin de notes n’a pas jauni.

Modififié

France



Fabien Barthez
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
7.8Moyenne de 180 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
La clope qui gagne avant le Klopp qui gagne. Deux ans après sa rencontre en haute altitude avec Ronaldo, Fabien le fabuleux a gardé son amour pour les sorties kamikazes, les parades spectaculaires et les trophées. Alors ouais, fumer tue, mais plus tard.


Lilian Thuram
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
6.4Moyenne de 159 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Un tacle assassin sur Totti comme pour rappeler à Cannavaro qu’il n’était pas le seul taulier de Parme présent sur le terrain. Ils se disent rendez-vous dans six ans.


Marcel Desailly
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
6.8Moyenne de 154 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Un oubli coûteux sur Delvecchio qui ne doit pas faire oublier qui a été le vrai Gladiator de l’année 2000. Marcelus Decimus.


Laurent Blanc
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
7.2Moyenne de 151 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
A little bit of relances propres dans les pieds. A little bit of percées la tête levée. A little bit of interventions viriles. A little bit of attaquant en fin de maaaaaatch. Le fameux Mambo no.5.


Vidéo

Bixente Lizarazu
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
6.8Moyenne de 154 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Et tu casses. Et tu casses. Et tu casses encore. Cinq ans avant Brice de Nice, Bixente de Saint-Jean-de-Luz sévissait déjà. Sauf que lui a réussi son deuxième opus.


Patrick Vieira
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
7.1Moyenne de 148 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
113 minutes de veille au milieu du terrain, entre petit pont sur Albertini et castagne avec Di Biagio. Pat’ Patrouille.


Didier Deschamps
Note de la rédaction
7.5
Note des lecteurs
7.9Moyenne de 155 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Dans cette soirée vendanges, c’est le capitaine qui a récolté le plus. Une moissonneuse-batteuse planquée dans le corps d’un joggeur amateur du Sud-Ouest. L’énième masterclass d’une immense carrière. La rumeur veut que cette année-là, Daniel Lévi a chanté L’Envie d’aimer pour lui. À raison : ça sera nous DD demain.


Youri Djorkaeff
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
5.5Moyenne de 159 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Parce que quand on vit pour Love United, il faut savoir céder sa place, sa meilleure action restera sa sortie au profit de David Trezeguet.


Zinédine Zidane
Note de la rédaction
5.5
Note des lecteurs
6.8Moyenne de 182 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il aura bien trouvé le moyen de nous faire frissonner sur quelques prises de balle, comme au coup d’envoi de la seconde mi-temps, mais comme beaucoup de Français cette année-là, il n’a pas très bien vécu l’opération Ninja qu’on lui avait réservé. Un tout petit ZZ. Le vrai bug de l’an 2000.


Thierry Henry
Note de la rédaction
8.5
Note des lecteurs
8.3Moyenne de 160 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Dans la roulette russe offensive proposée par Roger Lemerre, il a été la seule balle dans le chargeur français. Capable d'un grand pont sur Alessandro Nesta ou de créer une situation dangereuse à 1 contre 6, Titi était la fibre optique à l’époque du modem 56k. Ce qui expliquerait pourquoi nombre de ses appels n’aboutissaient pas. Putain de téléphones fixes.


Christophe Dugarry
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
4.1Moyenne de 178 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Quelques contrôles de génie, des passes dans l’intervalle et un coup de coude dans la gueule. Christophe a bien compris la loi sur les 35h et a disparu au fur et à mesure de la rencontre.


David Trezeguet
Note de la rédaction
2000
Note des lecteurs
9.7Moyenne de 246 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Du Roi David, on gardera tout. Cette demi-volée, ce sourire communicatif, cette course folle vers le poteau de corner, cette joie sincère digne d’un grand enfant. Du Roi David, on gardera surtout ce corps révélé sous le maillot frappé du numéro 20. Un corps qui ne nous fait pas trop complexer, même 20 ans après. Pour ça, merci, David. Du fond du cœur.


Sylvain Wiltord
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
9.1Moyenne de 206 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
L’entrée la plus remarquée de l’année avec The Real Slim Shady d’Eminem dans les bacs. La rumeur veut que cette année-là, Hélène Ségara a chanté Il y a trop de gens qui t’aiment pour lui. PS : si ce soir-là, tu étais à Rotterdam vêtu d’un maillot du PSG et que tu as pris la célébration de Sylvain en photo, on te cherche toujours.


Robert Pirès
Note de la rédaction
14
Note des lecteurs
8.8Moyenne de 189 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Comme le numéro 7 cher à son cœur x2 grâce à son double contact légendaire sur le côté gauche. Comme quoi, ce n’était peut-être pas la peine de muscler son jeu.







Italie



Francesco Toldo
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
5.7Moyenne de 75 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Comme le nombre de mois qu’aura attendu Garou avant de sortir Seul pour rendre hommage à Francesco. Point commun entre les deux hommes ? Beaucoup ont oublié qu’ils ont réalisé cette année-là des prestations d’exception.



Gianluca Pessotto
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
6Moyenne de 51 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Des allers-retours incessants, de la défense dure sur l’homme, un caviar pour Delvecchio et une activité de tous les instants. Les Jean-Luc sont forts avec les tâches.


Fabio Cannavaro
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
4.8Moyenne de 61 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Aussi chaud qu’il apprendra que la vengeance se mange froid. Cette défense était quand même exceptionnelle.


Alessandro Nesta
Note de la rédaction
7.5
Note des lecteurs
6.9Moyenne de 57 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Avec classe. Et ça marche à chaque fois. Même quand il revient de loin.


Mark Iuliano
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
5Moyenne de 54 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Et si l’expression « jouer dans un fauteuil » venait de là ? Du fait de jouer défenseur tranquillement installé entre Paolo Maldini, Fabio Cannavaro et Alessandro Nesta. Un bon été de kiff pour l’ami Mark, et tant pis s’il a joué le rôle de la troisième Destiny’s Child : Say my name reste un tube.


Paolo Maldini
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
6.9Moyenne de 66 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
L’impression folle que même quand il défend comme un chien, son couloir reste propre comme si on y passait l’aspirateur à chaque débordement. Un immense match pour un immense joueur.


Demetrio Albertini
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
5.7Moyenne de 56 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Le Deschamps d’en face. La gagne en moins.


Luigi Di Biagio
Note de la rédaction
5.5
Note des lecteurs
4.8Moyenne de 58 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Ne l’appelez plus jamais France. Remplacé par Ambrosini (5), pas franchement lider, Massimo.


Stefano Fiore
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
4Moyenne de 52 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Son highlight aura principalement été sa coupe mi-longue effet mouillé. Fabrice Fiore.


Francesco Totti
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
7.5Moyenne de 67 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Tout seul du mauvais côté. 113 minutes, ses coéquipiers l’ont laissé tomber, tomber. Dommage car comme Marcher dans le sable de De Palmas, cette finale de Francesco est un classique. Dans le fond comme dans la forme. Ce maillot Kappa, putain.


Marco Delvecchio
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
6Moyenne de 51 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
30 seconds to mars. À quelques secondes près, son premier but en sélection allait le propulser au rang de héros national. Au lieu de ça, il est devenu le type qu’on se fait deviner pour passer le temps en voiture. C’est déjà ça. Remplacé par Vincenzo Montella (non noté), le mec qui arrive quand la soirée devient nulle.


Alessandro Del Piero
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
4.2Moyenne de 61 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
A-t-on vu Philippe Candeloro et Alessandro Del Piero dans la même pièce le 2 juillet 2000 ?




Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 18:11 Le Community Shield féminin de retour douze ans plus tard 2
Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 16:11 Mediapro dévoile ses formules d’abonnement pour Téléfoot 30
Hier à 09:42 Asie : Les matchs de qualification à la Coupe du Monde 2022 reportés 2 Hier à 08:04 Portland défait Orlando et remporte le tournoi « MLS is back » 1