Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Gr. C
  3. // Danemark-Australie (1-1)

Les notes de Danemark-Australie

Dans un match tendu, les joueurs offensifs danois ont brillé avant de s'éteindre et permettre aux milieux australiens de reprendre le dessus.

Modififié

Ils maudissent la VAR



Kasper Schmeichel
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
6.3Moyenne de 28 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il n’a tellement rien eu à faire qu’on ne l'a pas vu du match. Kasper le fantôme.


La France sera qualifiée en cas de victoire

Simon Kjær
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
6.8Moyenne de 23 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Lorsque le Danemark a mal au crâne à cause du bordel ambiant, il sort ses boules Kjær et devient tout à coup insensible aux nuisances sonores. Un vrai patron.


Lasse Schöne
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
4Moyenne de 21 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il a déambulé au milieu des zombies et a semblé se faire mordre vu comment il s’est ramolli au fur et à mesure du match.


Yussuf Poulsen
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
2.6Moyenne de 24 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Deux matchs, deux penaltys provoqués, des ballons perdus et beaucoup de chouineries. Un bel exemple de la maîtrise de ses nerfs. Remplacé par Braithwaite à l’heure de jeu, qui joue donc une Coupe du monde. Martin Braithwaite.


Christian Eriksen
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
6Moyenne de 23 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
« Indispensable : Dont on ne peut se passer, vital » . Exemple : l’eau. Ou alors Christian Eriksen auteur de treize buts et cinq passes décisives lors des quinze derniers matchs de sa sélection.


Pione Sisto
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
6.6Moyenne de 24 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Des grands gestes et de la grandiloquence. Le professeur de dribbles de tout un pays. Oscar Sisto.



Ils bénissent la VAR



Mathew Ryan
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
6.1Moyenne de 18 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Une formidable dégaine, une tronche de vainqueur, et un certain talent. Un bonhomme attachant qui mérite de voir les huitièmes. Il faut sauver le soldat Ryan.


Trent Sainsbury
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
5.5Moyenne de 17 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Un produit de mauvaise qualité qui ne vaut pas grand-chose, mais qui fait l’affaire lorsqu'on n’a pas spécialement le temps de se cuisiner un truc. Trent Sainsbury porte bien son nom de supermarché.


Aaron Mooy
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
7.4Moyenne de 27 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Le Danemark avait Thomas Gravesen. Presque quinze ans plus tard, il s’est réincarné dans le camp adverse, en Australie. En plus fit, et moins agressif.


Mile Jedinak
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
7Moyenne de 22 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
La barbe et le sang-froid d’un Viking. À chaque fois qu’il se présente au point de penalty, le capitaine australien vise en plein dans le Mile.


Robbie Kruse
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
2.6Moyenne de 16 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Réussir quelque chose dans son couloir, même obtenir un simple corner, c’était carrément mission impossible pour lui aujourd’hui. Tom Kruse. Remplacé par Arzani pour les vingt dernières minutes, ce genre de petit frisson agréable qui parcourt ton corps lorsque tu te glisses sous la couette en hiver.




Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

VIDEOS

Henry : le retour

Vidéo



Dans cet article


Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 10 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 22

Le Kiosque SO PRESS