Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Petite finale
  3. // Belgique-Angleterre (2-0)

Les notes de Belgique-Angleterre

Avec un Hazard de feu et un De Bruyne soyeux, les Belges ont pu démontré que quand on ne défend pas à onze face à eux, ils pouvaient être redoutables. Les Three Lions n'étaient pas assez concernés pour bousculer la furia rouge.

Modififié

Ils auraient pu faire de beaux champions du monde



Eden Hazard
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
8.7Moyenne de 386 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Si ça peut consoler les Belges, on peut le leur dire : ils avaient dans leurs rangs le meilleur joueur de la compétition.


Un podium diabolique

Thomas Meunier
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
8.4Moyenne de 345 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Après une semaine chargée à gérer les relations presse de sa sélection, travailler main dans la main avec les services sociaux sur le cas de Kylian Mbappé et régler ses comptes avec le PAF, le latéral s'est mué en avant-centre pour convertir l'offrande de Chadli. Au four et au moulin.


Kevin De Bruyne
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
7.4Moyenne de 316 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Merci aux défenseurs anglais d'avoir été aussi permissifs, laissant Kevin De Bruyne déployer son jeu si flamboyant et léché. Une manière de rappeler que les Français n'ont vraiment aucun respect de l'art.


Jordan Pickford
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
6.6Moyenne de 267 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
D'accord, il anticipe la frappe enroulée de Hazard pour se la prendre finalement premier poteau (difficile de penser que les consignes soient différentes quand le coach s'appelle Thierry Henry). Mais que ça soit pour ses plongeons pour les photographes, son horizontale sur la reprise de Meunier ou le réflexe sur la frappe contrée, ce type a réussi à nous faire aimer les gardiens anglais. Ce qu'on n'aurait pas cru voir de notre vivant.

Ils étaient déjà à la maison



Eric Dier
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
4.8Moyenne de 215 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Quelle charrette au moment de se retrouver seul face à Courtois, alors qu'il fallait tirer tout droit ! Dier Straits.


Vincent Kompany
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
6.3Moyenne de 255 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Pour son pot de départ, Vincent a englouti l'amuse-gueule Sterling, s'est mangé une patate de Maguire, mais a commis quelques écarts après quelques coupes descendues. Allez, salut la Kompany.


Harromelu Lukaneku
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
3.8Moyenne de 253 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Les deux meilleurs buteurs du tournoi n'ont pas réussi à tuer le game : un triplé de Griezmann dimanche et c'est tout le podium qui pourrait en être bouleversé.

Ils n'ont pas passé la mi-temps



Raheem Sterling
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
2.2Moyenne de 209 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Des remises cheap et des tentatives de frappes bradées, ce Raheem ne vaut pas un kopeck.


Danny Rose
Note de la rédaction
2
Note des lecteurs
2.1Moyenne de 195 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il a eu le bon goût d'assortir ses chaussettes à son marquage sur Thomas Meunier puisqu'il s'est fait trouer par la vitesse de l'essorage belge.





Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 17:17 Euro Millions : 99 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti
Hier à 18:09 Gervinho vers Parme 17
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi
Hier à 17:00 Une ville anglaise ne veut plus des supporters 4 Hier à 16:30 Le fils de Ronaldinho cache son identité lors d'un essai 29 Hier à 13:30 Un match de Liga prochainement joué aux States 65 mercredi 15 août Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 13 mercredi 15 août Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 28 mercredi 15 août La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 9 mercredi 15 août Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 18 mercredi 15 août Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 18 mercredi 15 août À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 5