Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Atlético-Real (1-0)

Les notes d'Atlético-Real

Le derby madrilène a souri à l'Atlético de Madrid, qui fait la bonne opération en vue de la prochaine Ligue des champions. Yannick Carrasco, Jan Oblak et Geoffrey Kondogbia étaient sur leur 31, tandis que les Merengues ont tiré la langue plus d'une fois avant de se mettre en mode attaque-défense.

Modififié

Avec eux, pas d'Armistice en vue



Yannick Carrasco
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
7.8Moyenne de 34 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Le sosie de Maluma a laissé sa chemise à fleurs aux vestiaires, mais pas ses meilleurs déhanchés, galettes et contrôles porte-manteaux. Et comme un Don Juan reste un Don Juan, les plus belles plantes du Wanda Metropolitano ont eu droit à sa carte de visite à l’issue d’un contre-pied parfait.


Jan Oblak
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
8Moyenne de 26 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
On dit des Slovènes qu’ils sont les Suisses des Balkans. Le natif de Škofja Loka confirme cette maxime : aussi calme et concentré qu’un Vaudois même lorsqu'il est moins sollicité, aussi fermé à double tour qu’un coffre-fort genevois quand il faut faire face à des braqueurs en combinaison blanche.


Geoffrey Kondogbia
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
6.4Moyenne de 24 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Si la Centrafrique a besoin de se débarrasser du groupe Wagner, elle peut toujours se tourner vers sa partie française pour avoir un peu d'aide : le grand Geoffrey a des passes laser, des armes de nouvelle génération en stock ainsi qu'un volume à toute épreuve.


Nacho Fernández
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
5.6Moyenne de 22 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Contrairement à son alter ego de la série Better Call Saúl, Nacho n’est pas en cavale pour échapper à un mafieux peu commode du Nouveau-Mexique. Capitaine d’un soir, il a même plutôt bien mené sa barque en défense. Sans coups bas, contrairement au procès du capitaine Sparrow face à Amber Heard.


Eduardo Camavinga
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
5.6Moyenne de 32 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Même les supporters colchoneros ont écarté leurs maxillaires et lâché des « Oooooh » , sur ses quelques friandises en profondeur. Pas pour rien qu’avec un tel blase de peintre impressionniste, il est voué à exposer dans les plus prestigieuses galeries d’art pour les dix prochaines années. Attention aux glissades, tout de même.


Rodrygo
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
6.3Moyenne de 23 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Après son coup de chaud en milieu de semaine, le remplaçant de luxe a sonné la révolte tant bien que mal avec une ganache lointaine et des crochets courts. Pas sûr qu’il y ait un JJ Barea pour bloquer son ascension, comme fut celle de Rodrigue Beaubois à Dallas un printemps de 2011.

Ils ont perdu leurs moyens devant Wanda



Jesús Vallejo
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
3.6Moyenne de 21 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Ne lui parlez pas de la vallée du Jourdain, Jesús est temporellement resté bloquer dans celle de Dana. On l’a vu cavaler maladroitement, s’accrocher à Matheus Cunha et coûter un penalty à la Casa Blanca.




Luka Jović
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
3.2Moyenne de 24 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
En Serbie, tout le monde sait que Luka Jović a piqué la copine d’Adem Ljajić. Cette information n’a aucun intérêt, tout comme le match de l'ancien de l'Eintracht, à base de tête dans le guidon à en faire pâlir Nairo Quintana et de vilaine semelle sur Ángel Correa. Remplacé par Valverde (61e), amateur de patators.


Lucas Vázquez
Note de la rédaction
3.5
Note des lecteurs
4Moyenne de 21 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
A dansé la cumbia face au sosie de Maluma. De toute façon, on a toujours dit que c'était une mauvaise idée, pour des fans, de rencontrer leurs idoles ailleurs que dans un musée rempli de statues de cire.


Toni Kroos
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
4.8Moyenne de 25 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
À force de Krooser, Toni risque de tomber sur un gisement de pétrole norvégien. Ou on va finir par le confondre avec son frère, Felix.


Antoine Griezmann
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
5.9Moyenne de 36 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Son activité aurait pu/dû être récompensée, tout comme son retour à une coupe plus épurée, synonyme de son prime à l'Euro 2016. Mais à la fin, comme son copain Matheus Cunha, il a multiplié les situations dangereuses sans parvenir à mettre les Matelassiers à l'abri.

Revivez Atlético Madrid - Real Madrid (1 - 0)


Par Alexandre Lazar
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié






Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 16:15 Juninho, Robben... Découvrez la collection de photos So Foot de mai ! 1
Hier à 14:51 La FIFPRO réclame plus de repos pour les joueurs 23 Hier à 12:34 Au sommaire de SO FOOT CLUB : quel avenir pour ce PSG ? 1 Hier à 12:01 Une société dévoile un jet privé en hommage à Maradona 11 Hier à 09:55 Le RER A à son tour touché par des grèves pour la finale de la Ligue des champions 100 Hier à 09:13 Marcel Dib nouveau directeur sportif du SC Toulon 33