Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. // Bilan Ligue des champions
  2. //

Les nommés de la semaine européenne sont...

La Coupe d'Europe, c'est quand même ce qui se fait de mieux. Alors pour remercier ceux qui rendent nos semaines meilleures, autant créer des récompenses. Des récompenses à nous. Et les nommés sont...

Modififié
Ceux dont on se demande s'ils vont un jour retrouver leur meilleur niveau

- Bacary Sagna, plus vraiment au point défensivement
- Fernando Torres, toujours aussi maladroit face au but de Prague
- Jérémy Toulalan. Oh, c'est bon, c'est fini Knysna !
- Thomas Vermaelen, plus vraiment défenseur central, plus vraiment arrière gauche
- Wesley Sneijder, sorti à la mi-temps du match entre Galatasaray et Schalke totalement lessivé



Ceux qui étaient titulaires, et c'est bien pour ça que leur équipe ne va pas aller loin

- Aaron Ramsey, milieu pas vraiment défensif, pas vraiment offensif. Pire qu'un latéral entre deux
- Dany Nounkeu, qui a vu sa minute d'inattention camerounaise derrière sanctionnée par un but
- Morgan De Sanctis, pas vraiment irréprochable sur les deux buts que prend Naples à Plzeň
- Roque Santa Cruz : quand on est grand et qu'on n'a pas envie de courir, ça se voit
- Wojciech Szczęsny, qui relance la foire des noms dans les cages d'Arsenal une nouvelle fois



Ceux qui échappent à la guillotine grâce à leur but

- Burak Yılmaz, qui aurait avant tout pu s'offrir un doublé contre Schalke
- Cristian Zapata, qui n'a pas marqué, mais donné un but du bras, ce qui est quand même pas mal
- Eden Hazard, parce qu'une prolongation en Europa League, ça n'aurait vraiment pas plu à Abramovitch, pas habitué
- Lacina Traoré, l'Ivoirien de l'Anzhi Makachkala. Parce que bon, son but, c'était sans aucun défenseur, un trophée Wanadoo, le truc
- Lukas Podolski, qui est, sinon, transparent sur le côté gauche



Ceux dont il y a de grandes chances que ce soit un des derniers matchs sur la scène européenne

- Carles Puyol, et pourtant, cette image de serviette hygiénique dans la gueule, faut vite l'enlever
- Didier Drogba, et c'est bien con, car finir sur un tir au but victorieux en finale, ça avait 100 fois plus de classe
- Jamie Carragher, qui aura au moins reçu un message de compassion de Barton, toujours ça de pris
- Massimo Ambrosini, qui, ça y est, a désormais assez de points pour aller cachetonner en MLS comme Nesta
- Thomas Rosický, et c'est plutôt une bonne chose pour Arsenal



Ceux qui font dire à Didier Deschamps qu'il ne va pas avoir besoin d'un barrage pour aller au Mondial 2014

- Cédric Carrasso, parce que si Landreau, Lloris et Mandanda ne sont pas dans la forme de leur vie, c'est le cas du portier des Girondins
- Eliaquim Mangala, qui peut faire peur aux Espagnols rien qu'avec son nom
- Franck Ribéry, qui a été altruiste et très bon au pressing à l'Emirates
- Jordi Alba, dont l'état de grâce semble être fini
- Philippe Mexès, qui a même pris un ascendant psychologique sur pas mal d'Espagnols



Ceux qui ne sont pas entrés en jeu, ce qui prouve à quel point leur équipe est forte

- Ashley Cole. Et ouais, Chelsea fait tourner en Europa League
- Diego Lugano. Bah quoi, il est pas métamorphosé, à ce qu'il paraît, depuis qu'il a quitté Paris ?
- Lionel Messi. Ah bon, il a joué ? Balotelli nous a pourtant assuré du contraire…
- Pablo Aimar, qui, qu'on le veuille ou non, reste toujours un grand nom
- Xherdan Shaqiri, qui a laissé Robben faire le taff à la place de Ribéry



Ceux qui ont montré en un match à quel point ils méritaient de jouer dans une meilleure équipe

- André Schürrle, qui a encore marqué sur sa seule occase avec Leverkusen
- Isco, qui ne s'est pas gêné pour montrer des signes d'agacement quand ça ne suivait pas
- Jack Wilshere, qui mérite le Barça selon Dani Alves
- Santi Cazorla, qui a dû courir une bonne trentaine de kilomètres contre le Bayern
- Vlad Chiriches, qui a presque sorti l'Ajax d'Amsterdam tout seul sur une volée bien lourde aux 25 mètres



Ceux dont ça y est, là, c'est sûr, il n'y a plus de doute, ce sont des monstres

- Javi Martínez, peut-être la meilleure relance ET le meilleur pressing du monde

- Jermaine Jones, qui a marqué un but sur une contre-attaque éclair pour Schalke
- Luis Suárez, qui est aussi capable de mettre deux buts sur coup franc dans un même match
- Riccardo Montolivo, qui démontre que ceux qui le comparent à Gad Elmaleh sont sacrément old. Maintenant, faut parler de ses passes courtes.
- Toni Kroos, qui est vraiment au niveau de Schweinsteiger et Thomas Müller



Ceux dont on ne parle toujours pas, alors que ce sont des références à leur poste

- David Alaba, arrière gauche sans bavure au Bayern
- Ignazio Abate, qui n'a pas trop souffert face à Iniesta
- Fredy Guarín, qui a mis un doublé en marchant avec l'Inter
- Michel Bastos, intenable sur son côté gauche avec Schalke
- Silvestre Varela, un ailier qui travaille sur son côté, un poison permanent



Ceux qui étaient annoncés comme des points faibles et qui ont fermé des bouches

- Daniel van Buyten, décisif sur le deuxième but du Bayern, jamais pris de vitesse
- Kévin Constant, qui ne va plus avoir besoin de raconter comment il a dû changer depuis Toulouse
- Moussa Dembelé, qui a quand même douché tout Gerland
- Philippe Méxès, qui est prêt à recroiser la route de Zlatan, c'est bon
- Timo Hildebrand, qui a fait le job dans le stade bouillant de Galatasaray



Ceux qui ont une grosse concurrence à leur poste, mais qui sont tellement bons que les autres sont obligés de ronger leurs freins avec le sourire

- Brad Friedel. Désolé Frédéric Calenge, mais il faut dire la vérité
- Cheikh Diabaté, qui n'aurait pas marqué ce but de renard s'il ne savait pas que - - David Bellion pouvait le remplacer à tout moment
- Franck Ribéry, beaucoup plus intelligent dans le jeu que Robben. Désolé, c'est comme ça
- Mario Mandžukić, avec son troisième but contre Arsenal de renard élégant
- Nicolas Lombaerts, le central belge du Zénith qui met Bruno Alves et Domenico Criscito sur le banc




Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur