Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Bilan Saison

Les nommés de la saison 2012/2013 en Serie A sont…

On connaît donc tous les verdicts de la Serie A : du champion aux relégués, en passant par les qualifiés pour la C1 et le meilleur buteur. Mais il y a aussi ceux qui se sont distingués, d'une façon ou d'une autre. Inventaire, en guise de bilan.

Modififié

Ceux qui allaient faire une moins bonne saison que les saisons précédentes parce que bon, ils commencent à être vieux, quand même


Antonio Di Natale, le mec que personne n'a jamais osé acheter parce qu'il ne pourrait jamais faire aussi que la saison d'avant.
Francesco Totti, « Non, il ne rattrapera jamais Meazza » … « Non, il ne rattrapera jamais Nordhal  » … « Non, il ne rattrapera jamais Piola » …
Miroslav Klose, le mec qui, soi-disant, n'a jamais été bon en club.
Javier Zanetti, un type qui, à 39 ans, se déchire le tendon d'Achile, et déclare : « Je reviendrai plus fort » .


Ceux qui doivent 30 euros à tous les pauvres parents qui ont dû emmener leur gamin se faire faire une crête chez le coiffeur


Mario Balotelli, Stefan El Shaarawy et M'Baye Niang, crête party
Radja Nainggolan, crête au sucre
Paul Pogba, crête Suzette
Lorenzo Insigne, crête de coq
Marek Hamšík, crétacé


Ceux qu'on ne reverra pas la saison prochaine


Mauro Zárate, Luis Pedro Cavanda et Modibo Diakité, punis par Lotito
Edinson Cavani, des envies d'ailleurs
Ahmed Said, qui ?
Stefano Mauri, en taule
Nicolas Anelka et Louis Saha, frères Lumière
Mauro Goicoechea, aka la savonette


Ceux qui ont l'air d'être vieux alors qu'en fait ils n'ont que 30 ans ou moins


Alberto Gilardino, 30 ans malgré ses 13 saisons en Serie A
Goran Pandev, 30 ans malgré sa calvitie folle
Paolo Cannavaro, 31 ans, et qui en marre que tout le monde pense qu'il a le même âge que son frère
Leonardo Bonucci, 26 ans, malgré sa roublardise
Matuzalem, 31 ans malgré son nom


Ceux qui ont l'air d'être jeunes alors qu'en fait ils ont 30 ans


Cyril Théréau, 30 ans, soit seulement quatre de moins que Pellissier
Federico Peluso, 29 ans, le petit nouveau est presque le plus âgé de l'arrière-garde turinoise
Daniele De Rossi, 30 ans, l'éternel « Capitan Futuro »
Federico Marchetti, 30 ans, la relève de Buffon va finir par prendre sa retraite en même temps que Gigi


Ceux qui vont définitivement réconcilier l'Italie et la Colombie, deux pays qui se chamaillent depuis des siècles pour savoir qui fait le meilleur café


Juan Cuadrado, Speedy Gonzalez
Luis Muriel, Speedy Gonzalez
Victor Ibarbo, Speedy Gonzalez qui a pris trop de protéines
Fredy Guarín, Sainté Gonzalez
Juan Quintero, va donc chez Speedy


Ceux qui ont eu leur quart d'heure de gloire. Et puis plus rien


Togni, pour son coup franc gagnant à la 94e minute de Pescara-Catane, le 21 décembre. Après ça, Pescara n'a plus jamais gagné
Ezequiel Schelotto, pour son but lors du derby milanais
Marius Stankevicius, pour son match contre la Juve. Le seul de la saison
Monsieur Tagliavento, pour son chef-d'œuvre : Fiorentina-Milan. Ou comment défavoriser deux équipes à la fois.


Ceux que l'on retrouvera la saison prochaine dans l'un des clubs du Top5.


Mauro Icardi, parce que jouer le maintien quand on met des quadruplés, c'est dur
Josip Iličić, parce que jouer en Serie B quand on fait des louches en talonnade, c'est dur
Alejandro Gómez, parce que Lady Gaga aime bien son prénom
Innoncent Emeghara, parce que choisir entre jouer en Serie B et retourner au Moustoir, c'est dur
Marco Sau, parce que jouer « à domicile » dans un stade qui se trouve à 2000 km de la ville, c'est dur


Ceux qui ont des noms où l'on croit qu'ils sont d'une certaine nationalité alors qu'en fait pas du tout


Calaio, tout sauf Brésilien
Castro, tout sauf Cubain

Obiang, tout sauf Nigérian
Pellissier, tout sauf Belge
Cesar, tout sauf Brésilien, et tout sauf Empereur
Koné, tout sauf Sénégalais


Ceux que l'on croit avoir déjà vu quelque part alors qu'en fait pas du tout


Nene, n'a jamais mis d'écarteur de narines
Santana, n'a jamais joué de guitare
Grillo, n'a jamais fait de politique
Merkel, n'a jamais fait de politique
Formica, n'a jamais été Atomica
Izco, n'a jamais joué à Málaga


Ceux qui ont tout fait pour sauver leur équipe, mais ça n'a pas franchement suffi


Samir Handanović, quand le gardien est le meilleur joueur de l'équipe, c'est forcément mauvais signe
Innocent Emeghara, on ne peut pas s'appeler « Innocent » et sauver une équipe qui est partie avec six points de retard
Alessio Cerci, parce que courir vite et mettre des enroulés du gauche ne suffit pas à gagner des matchs
Josip Iličić, parce que commencer sa saison en mars, bah c'est trop tard
Marco Borriello, 28 matchs, 12 buts, 6 pots de Pento utilisées


Ceux qui ont le même nom qu'un autre, du coup, pendant toute la saison, on n'a jamais vraiment su duquel il s'agissait


Vargas et Vargas, l'un est reparti parce que inutile, l'autre est resté mais n'a pas été beaucoup plus utile
Pisano et Pisano, l'un des deux s'appelle Eros. À partir de là, impossible de la confondre
Sansone et Sansone, les plus forts : à deux, en une saison, ils ont joué dans trois clubs
Pasqual et Pasquale, moyen mémo-technique : Pasquale, avec un « e » à la fin, comme la dernière lettre de « Udinese » . Fastoche
Marquinho et Marquinhos, l'un est Brésilien et joue à la Roma, l'autre est Brésilien et joue à la Roma



Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 29
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur