Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 27e journée
  3. // PSG/Marseille

Les montagnes russes de Florian Thauvin

La plus grosse recrue de l'OM s'était mis tout le monde dans la poche en quelques mois. Mais en l'espace de deux semaines, il a perdu sa place dans l'équipe et son temps à faire campagne pour les Bleus..

Modififié
Il pensait avoir fait le plus dur. Après avoir fait parler de lui tout l'été, pour finir en apothéose avec un départ de Lille pour l'OM dans les derniers mètres du mercato, après s'être embrouillé avec Giannelli Imbula sur la pelouse du Vélodrome quelques heures avant le limogeage de Baup, Florian Thauvin était parvenu à s'enlever l'étiquette de sale gosse que la France du foot lui avait collé sur le front. Avec des buts et des accélérations balle aux pieds. La réponse du terrain a même fini par décourager ceux qui étaient toujours là pour demander à chaque interview de Florent Balmont ce qu'il pensait du gosse, histoire qu'il se reprenne gentiment une calbotte. Peu importe s'il n'y a pas eu but derrière, avec son crochet qui a mis deux Bordelais sur le cul, le milieu offensif a fait découvrir l'application Vine à la France en décembre et rien que pour ça, il est vite redevenu bankable. À Marseille, le « qui se justifie s'accuse  » de sa première conférence de presse est devenu une des punchlines préférées des cours de récré, alors que dans le reste du pays, on louait l'état d'esprit d'un jeune homme « étonnamment mûr pour son âge » , comme le veut la traditionnelle formule de ceux qui ne savent pas quoi mettre dans leur portrait. Mais comme le veut un autre poncif, « en football, tout va très vite » . Et ça, Florian Thauvin peut en parler. Parce que son premier PSG-OM, il risque fort de le démarrer sur le banc de touche, non sans s'être pris déjà deux cartouches en forme de déclaration.

Une campagne pour les Bleus malgré lui ?

La première émane de l'ancien président du club francilien, Alain Cayzac, qui fustige ses déclarations dans Surface où il parlait du PSG comme d'un club sans valeurs. La deuxième vient de Didier Deschamps, et même si elle est indirecte, elle fait beaucoup plus mal. Au moment de parler des absents de sa liste pour le match amical contre les Pays-Bas, le sélectionneur envoie un « des joueurs qui expriment des souhaits, il y en a beaucoup en ce moment... » Ouch ! On pourrait se dire que, quelque part, Thauvin n'est qu'une victime d'un jeu médiatique. Il a répondu aux centaines de questions qu'on lui a posées sur le Mondial : il aurait refusé, il serait passé pour un arrogant. Là, c'est un arriviste. C'est vrai, le champion du monde U20 s'est pris au jeu. En même temps, quand un journaliste vient le filmer, il lui amène le maillot de l'équipe de France, pour faire des images, « au cas où » . De quoi y croire, mais pas s'attirer la sympathie de certains de ses coéquipiers comme Dimitri Payet ou Mathieu Valbuena, des types qui ne se sont jamais cachés de ne pas être très « concurrence » .

Le révélateur PSG


Mais si Thauvin se retrouve aujourd'hui isolé, si Valbuena fait innocemment l'apologie de Griezmann sur le plateau de beIN Sport, c'est aussi pour ses performances sur le terrain. L'ancien Bastiais s'est un peu endormi sur ses lauriers. Depuis que Gignac est devenu une machine à buts, son bilan en tant que deuxième attaquant s'est nettement calmé. Et s'il est toujours capable de faire la différence balle au pied, il ne semble pas vraiment dans le même tempo que ses compères offensifs. Contre Lorient, Anigo l'a sorti avant l'heure de jeu. Coaching gagnant et compris dès le départ par le public qui n'a pas moufté quand son chouchou a regagné le banc. Contre le PSG, il pointera forcément le bout de son nez à un moment ou à un autre. Et l'on verra vite s'il préfère séduire les caméras ou ses coéquipiers. De quoi enfin savoir s'il est « étonnamment mûr pour son âge  » .

Retrouvez le classement et les résultats de la Ligue 1

par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:51 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 10
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
Hier à 09:25 Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 27 Hier à 08:54 Infantino contre les matchs de Liga aux USA 28
À lire ensuite
La Roma sans idées