Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // OM-PSG (0-2)

Les Marseillais se plaignent de l'arbitrage

Modififié
La défaite a du mal à passer.

L’OM s’est de nouveau incliné face au PSG (0-2), dimanche soir au Vélodrome, malgré une équipe parisienne loin d’être souveraine. De quoi engendrer de la frustration chez les Phocéens, qui ont choisi de fustiger l’arbitrage après la rencontre. Les Marseillais ne digèrent pas le but refusé à Mitroglou en fin de match, en raison d’une faute – loin d’être évidente, c’est vrai – de Strootman sur Marquinhos.

«  On ne va pas cracher sur l’arbitrage, on perd, c’est comme ça » , a déploré Adil Rami en zone mixte. Avant de finir par se lâcher : « On fait des réunions en début de saison avec les arbitres, mais ça ne sert à rien de nous dire qu’on laissera terminer l’action et qu’ensuite, on regardera la vidéo. On a la chance d’avoir la VAR, il faut en profiter. » Même discours chez Kevin Strootmann, qui assure ne pas avoir fait faute. « Sur des rencontres comme ça, ce sont des décisions qui changent un match. »


Rudi Garcia et Jacques-Henri Eyraud ont eux opté pour l’ironie. « Et si un jour la VAR est mise en route dans le championnat de France, on ne verra pas ce qu’on a vu aujourd’hui, s’est agacé l’entraîneur marseillais. Je milite pour la VAR et elle n’est malheureusement pas encore en application. » Le président de l'OM est même allé discuter avec M. Bastien, l'arbitre du match, afin d'en savoir plus sur sa décision de siffler faute. « Il m'a expliqué que pour lui, il y avait une obstruction, a-t-il raconté en zone mixte. Je n'ai pas dû faire suffisamment d'études pour comprendre la définition de l'obstruction dans le football. (...)Évidemment, je ne suis absolument pas d’accord avec cette décision de l’arbitre. Elle est incompréhensible, comme l’est le non-recours à la VAR. »


Trop injuste
CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 82

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 10:45 Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 70