Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Brouille entre l'Atlético et le frère de Cavani

Modififié
À qui la faute ?

Edinson Cavani est resté au Paris Saint-Germain, et est même entré ce samedi contre Montpellier en fin de match (5-0) avec un but refusé pour hors-jeu. Mais le Matador a aussi secoué les derniers jours du mercato hivernal, lui qui voulait vraiment rejoindre l'Atlético de Madrid. Et le marché des transferts étant désormais clôturé, les langues commencent à se délier. « Je trouve honteuse la situation de certains joueurs avec leurs agents et les membres de leur famille. Nous ne sommes pas là pour nous faire dévaliser » , a ainsi lancé au micro de Movistar Futbol Enrique Cerezo, le boss de l'Atlético. Dans sa ligne de mire, le club parisien qui n'a pas voulu baisser le prix de son attaquant - vingt millions d'euros. Mais surtout le demi-frère et agent de Cavani, Walter Guglielmone, accusé d'avoir fait capoter le deal à la dernière minute.



Ce dernier ne s'est pas gêné pour répondre au président espagnol, sur la Cadena SER : «  Le plus important, c’est ce qu’a fait Edi pour partir. Vous pensez qu’Edi n’a pas joué pendant presque un mois pour que je fasse capoter l’opération à cause d’une commission, et que j’empêche son rêve de se réaliser ? Si c’était une question d’argent, Edi serait allé en Angleterre, à Manchester ou à Chelsea. (...) L’Atlético ne pouvait supporter le coût économique de l’opération, et le PSG n’a pas voulu baisser la somme qu’il demandait. »


Holà, Matador. CA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 10:52 David Beckham veut « laisser une trace » à l'Inter Miami 19
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 08:18 Viens tester tes connaissances et ta culture foot ! 1