Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Les joueurs du Calcio pourris-gâtés

Roberto Calderoli est un peu tordu. Pur produit de la Lega Nord, le parti politique populiste d'Umberto Bossi qui sent bon la droite dure, Calderoli est par exemple persuadé que les Roms ont des prédispositions génétiques à la délinquance ou que la France a perdu la finale du Mondial 2006 à cause « des noirs, des islamistes et des communistes » présents sur le terrain.

Maintenant, Roberto s'attaque aux joueurs de foot du pays: « Je suis furieux chaque fois que je vois des enfants gâtés se comporter de manière capricieuse » . Sa sortie accompagnait les rumeurs de refus des joueurs de payer la « taxe de solidarité » entre 5 et 10% du salaire pour résorber la dette et sortir le pays de la crise. Rumeur invalidée par Damiano Tommasi, président du syndicat des joueurs: « Le problème a été crée artificiellement » .

Pas grave, le Ministre de la simplification des lois du gouvernement Berlusconi pense que les joueurs restent des privilégiés et qu'ils devraient payer le double des taxes. Voilà.


AlF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 3 minutes Golden Boy 2018 : pas de Mbappé dans les cinq finalistes il y a 1 heure Plus d’un fan sur deux a déjà été témoin d’un comportement raciste au stade 18 il y a 2 heures Les Dorados de Sinaola de Maradona intéressés par Bolt ? 12
il y a 4 heures Prolongation imminente pour Gignac avec les Tigres 23

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 18:01 Il marque après 729 jours de disette 39
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
Hier à 16:04 La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 62
À lire ensuite
Wenger bientôt puni ?