Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 35 Résultats Classements Options

Les fans d'Everton s'en prennent à John Stones

Modififié
John Stones n'est plus en odeur de sainteté du côté d'Everton.

Tout l'été, le défenseur central anglais de 21 ans a été sur les tablettes de Chelsea. Cette semaine, Stones a fait une demande de transfert à Everton pour forcer son transfert vers le club de José Mourinho. Pas du goût de certains supporters des Toffees, qui ont profité du match de League Cup contre Barnsley (victoire 5-3 après prolongation d'Everton), mercredi, pour le chahuter. Au coup de sifflet final, quelques fans l'ont remué verbalement, en le priant « d'aller se faire foutre » . Il a aussi été insulté de « rat » .


Les supporters l'ont ensuite suivi, ainsi que son coéquipier Steven Naismith, jusqu'à son domicile. Le tout dans une ambiance délétère.


Certains internautes témoignent même avoir vu John Stones fondre en larmes à une station-service, alors que plusieurs supporters lui demandaient de manière véhémente de clarifier son futur.



On appelle ça du harcèlement, en fait. KC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:15 Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 7 Hier à 17:45 Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 25 Hier à 17:00 La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 8
Hier à 16:40 Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 16 Hier à 15:15 Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 18 Hier à 14:35 À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 5
Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
mardi 14 août La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 98 mardi 14 août La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 mardi 14 août River Plate devrait quitter El Monumental 14 mardi 14 août Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 36