Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Meurthe-et-Moselle
  4. // AS Chavigny

Les excuses du président de Chavigny

Modififié
Le club du petit village de Chavigny en Meurthe-et-Moselle connaît un début de saison agité. Une polémique a éclaté suite à des insultes d'une violence extrême à l'encontre des gens du voyage publiées sur facebook par les dirigeants du club .

Selon l'Est républicain, les faits remontent à l'été. Le terrain de football de la commune est alors occupé à trois reprises par les gens du voyage. Le président, Michel Dufrasne, et certains joueurs se défoulent sur les réseaux sociaux et atteignent un haut degré de haine. Deux phrases du président sortent ainsi du lot. L'une appelle à « y aller au lance-flammes  » , tandis que l'autre relève que le terrain de football est « tellement sec  » qu' « il suffit de mettre le feu et hop, tout le monde brûle (caravanes, voitures, femmes, enfants…) »

Le président Dufrasne en est aujourd'hui au stade des regrets : « Ces propos ont été proférés suite à une grande exaspération, à un désarroi, et nous les regrettons vivement. Après plusieurs semaines d'occupation du terrain de football, nos paroles ont dépassé nos pensées. Nos propos inadmissibles n'auraient en effet jamais dû être dits. En ne voyant pas d'issue, notre colère a été démesurée et nous le regrettons fortement  » , indique-t-il au journal. Avant d'ajouter : « En aucun cas, ces mots n'ont été suivis de faits. Nous ne sommes ni violents, ni racistes, ni xénophobes, simplement des sportifs privés de leur terrain et de leur sport favori.  » Le dirigeant termine son mea culpa en faisant part de sa volonté « d'apaisement » .

Le président a part ailleurs démissionné de ses fonctions, et des poursuites judiciaires sont actuellement en cours contre lui suite à une plainte du maire de Chavigny.


TC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 9 heures Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 21
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 17:45 Leeds enchaîne 19