Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options

Les excuses de l'arbitre de Bayern - Augsburg

La scène se passe dans les derniers instants de la rencontre Bayern Munich-Augsburg samedi après-midi. À l'entrée de la surface, Douglas Costa profite d'un contact avec Markus Feulner pour s'écrouler, l'arbitre assistant signale la faute.

Thomas Müller transforme le penalty et permet au Bayern d'arracher la victoire à la 90e minute. Problème : le penalty décisif n'aurait jamais dû être accordé. Et l'arbitre central de la rencontre, Knut Kircher, l'a reconnu après coup.

« Comme je n'ai vu la scène que du coin de l'œil, j'ai fait confiance à mon juge de touche et j'ai suivi sa recommandation. Après, on a visionné les images, et je dois l'admettre : mon assistant a eu tort, et moi aussi j'ai eu tort, puisque je suis censé être le chef sur le terrain et que j'ai validé cette décision, explique Knut Kircher dans les colonnes de Bild. Notre interprétation et notre perception des choses n'ont pas été bonnes sur cette phase de jeu. Nous nous en excusons, même si cela n'amènera malheureusement pas de point au FC Augsburg. »

Pas sûr que ça calme la frustration du coach d'Augsburg Markus Weinzierl. « Mon équipe a fait un bon match, et subitement, le juge de touche est entré en scène pour se faire important. Un penalty comme ça, c'est n'importe quoi. Pour tout dire, ça me troue le cul ! » , déclarait l'entraîneur juste après le match.


Des excuses certes, mais surtout trois points dans la besace du Bayern. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 10:09 Zlatan confirme qu'il reste en MLS 16
À lire ensuite
Neymar fan de Griezmann