Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Bilan
  2. // Août 2012

Les enseignements du mois d'août

Le dicton nous apprend : «  Au mois d’août, le vent est fou. » Un regard sur l’échelle de Beaufort, Sofoot.com ventile les 31 derniers jours.

Modififié
Mutu débarque en Corse
Et, si le gros coup du mercato était à chercher du côté de l’Île de Beauté ? Adrian Mutu débarque à Ajaccio sans les comprimés de maman - qui l’avaient fait tomber pour dopage à la Fiorentina - les cloisons nasales presque intactes et une furieuse envie de se tirer la bourre avec Ibra : «  Je lance un défi à Zlatan Ibrahimović, je marquerai plus de buts que lui d'ici la fin du championnat. » En tout cas, Mutu n’aura aucun mal à se faire aimer des supporters grâce à des subtilités géographiques : «  On m'attend en France, mais je viens en Corse et non en France.  » À noter que sa prime de victoire s’élève à 300 euros. Manuel Valls rigole, 300 euros, c’est ce que touche un Roumain sur le sol français pour rentrer à Bucarest. Pourvu que cela ne soit pas prémonitoire.

Van Persie est double
Bien décidé à garnir sa cheminée de trophées, Van Persie a lâché tonton Arsène pour rejoindre Sir Alex à Manchester. Un choix qui ne doit rien au hasard. Non, le batave a été à l’écoute de son autre lui. Plus jeune : «  Je m'en remets entièrement à ce que commande mon cœur de petit garçon. Or celui-ci m'a crié de me précipiter les yeux fermés vers Old Trafford. Et je lui ai obéi. Me voilà maintenant Red Devil... » , a-t-il déclaré. Fourniret likes this.

Des choix de numéro ont été stylés
L’arrivée d’un joueur est un casse-tête de vestiaire au moment de choisir le numéro de vareuse. Nombre de joueurs sont superstitieux, d’autres mégalos. Van Persie et Alexandre Song ont ouvert une nouvelle voie. Si le premier a opté pour le numéro 20, «  car je suis là pour aider Manchester United à remporter son 20e titre de champion d’Angleterre  » , le second s’est rabattu sur le 25 au Barça. Oui, 25, car cela se rapproche de 27, soit le nombre de frères et sœurs recensés dans sa famille (10 frères et 17 sœurs). Les parents ont la santé.

Un tatouage rend intransférable Agger
Au pays des footballeurs tatoués, Agger serait roi. Mais ne cherchez pas sur la peau du bonhomme un plan à la Scofield afin de s’arracher de Liverpool. Car celui qui excite les recruteurs des grosses écuries européennes a décidé de continuer à tenir la baraque Reds. Comment ? Par un simple tatouage sur les phalanges : un YNWA (You’ll Never Walk Alone) qui vaudrait presque un « Passez votre chemin ! » Malin !

Un hacker se fout de Nasri & Co
Le merveilleux monde des footballeurs a volé en éclat lorsqu’un hacker a décidé de pourrir les comptes twitter de quelques stars de la discipline par des tweets ayant pour point commun CR7. Ainsi, le Kun affirmait vouloir « jouer à Madrid pour (se) baigner avec Cristiano » tandis que Nasri disait : « Cristiano m'excite. » Tout est rentré dans l’ordre avec messages d’excuse et explications. À moins que…

Un pilote a voulu porter le mauvais œil
Dans le temps, l’aviation civile réussissait peu aux footballeurs. Quelques crashs ont émaillé l’histoire. Partis se faire taper à Copenhague en match aller des barrages de Ligue des champions, les Lillois ont entendu le pilote leur souhaiter un « bon match de Ligue Europa  » . De deux choses l’une, soit le pilote ne pige rien au foot et son effort a été mal payé, soit il voulait vraiment que les Dogues se plantent. Bref, un Lensois.

Gigi Becali dérape (encore)

Bouillant président du Steaua Bucarest, Gigi Becali est le genre de type à côté duquel Loulou Nicollin passe pour un aristocrate. Dernièrement, Gigi s’est fendu d’une vilaine sortie sur Florent Sinama-Pongolle, alors proposé par le Sporting. Au niveau du championnat roumain, c’est pourtant la couleur de peau de l’ancien Havrais qui heurtait : «  Il [Nicolita, ancien coéquipier stéphanois] m'a même dit qu'il était chrétien, mais il est noir... Et s'il est noir… » Pas vraiment Gigi l’Amoroso, croqueur d’amour, l’œil de velours comme une caresse.

Lukaku fait parler
L’Angleterre le voyait comme le nouveau Drogba avec des mensurations de rookie : un bon mètre quatre-vingt-douze et du 49 aux pieds. Mais voilà, le Belge n’a jamais réussi à s’imposer à Chelsea, ce qui a fait dire à l’éditorialiste Mike Calvin qu’il est le « plus mauvais joueur à 20 millions de livres  » . Prêté à West Bromwich, c’est désormais son coach Steve Clarke qui s’épanche : «  Si je continue à l'utiliser comme joker de luxe, il va me tuer !  » Les Belges feront parler d’eux cette saison en Premier League. Surtout Lukaku.

Jérôme Leroy est définitivement grand
S’il y a bien un Français qui n’a pas la langue dans sa poche, c’est Jérôme Leroy. Dans les colonnes de L’Équipe, et du haut de ses 37 ans, l’ancien Parisien a réglé son compte au football français : « On fait passer pro deux ou trois jeunes sur cinquante, alors qu'est-ce qu'on s'en fout ? C'est l'abattoir et la prime aux grands costauds. Quand je vois jouer les moins de 11 ans comme les Espoirs, ça me fait rire. C'est un conditionnement : "Tais-toi et cours, tu n'as pas besoin de penser, t'inquiète." » Et de finir en beauté : «  J'en ai marre d'entendre : "Si on défend bien, on a plus de chances de gagner." Le foot, ça devrait être comme le hand, en fait, il devrait y avoir des scores de folie. » Cet homme finira au beach-soccer. Avec Pagis.

Le Cécifoot inspire
Comme le dit si bien notre porte-drapeau et multi-médaillée olympique Laura Flessel : « N'oubliez pas, les jeux paralympiques approchent à grands pas. » La France a une chance de médaille avec le Cécifoot. Ce qui vaut à la rédaction de 20 minutes de claquer un article pédagogique au titre suivant : Les Bleus sans les yeux. On s’incline.

Par Adrien Ares
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom

Hier à 14:08 EuroMillions : 123 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi
Hier à 17:52 À 44 ans, Marcelinho ne raccroche toujours pas les crampons 13
Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 12:49 Fin de la grève des footballeuses espagnoles 5
Hier à 07:00 Viens mater Real Madrid-PSG lors d'une projection So Foot retentissante 1