Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options

Les embarrassantes dépenses du Sporting

Modififié
Quand y en a plus, y en a encore.

Les oiseaux de mauvais augure n’ont pas fini de planer autour du siège du Sporting Portugal. Et c’est le quotidien national Correio da Manhã qui confirme à nouveau la tendance : les caisses du club ont connu un coup dur récemment. La cause ? La direction aurait décidé, chaque saison, de dépenser près d’un demi-million d’euros dans des entreprises spécialisées en réseaux sociaux, élaborations d’agents numériques et de faux comptes de réseaux sociaux.

Le but était clairement dessiné. Tenter d’inverser l’humeur de l’opinion publique à l’encontre du club. Une manipulation digitale pour renforcer la ferveur des supporters, ainsi que pour, dans une certaine mesure, parfaire l’image du club. Une forme de communication selon le canard « fondamentale à Bruno de Carvalho [ex-président du club] dans sa guerre contre Benfica et le moyen propice pour propager de fausses infos ou de simples rumeurs. »

Ceci fait suite aux départs en flèche des joueurs, aux entraîneurs qui dégagent aussi vite qu’ils sont venus et à un président qui doit s’incliner et partir à son tour.


Des génies. AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti 1
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 24 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 48