Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Barrages Coupe du monde 2014
  2. // Sénégal/Côte d'Ivoire (1-1)

Les Éléphants partent au Brésil

Le Sénégal n'a pu renverser la tendance contre la Côte d'Ivoire lors du match retour de ces barrages pour le Mondial 2014 (1-1). Les coéquipiers de Didier Drogba ont terriblement souffert dans une seconde période qui a viré à l'attaque-défense pour valider leur billet pour le Brésil. Disputé sur terrain neutre à Casablanca, le match laissera des regrets à des Sénégalais brouillons qui ont été à un but de la qualification avant de craquer dans les arrêts de jeu.

Modififié
Sénégal - Côte d'Ivoire 1-1 (2-4 sur l'ensemble des deux matchs)
Buts : Sow 77' / Kalou 94'


La qualif pour la Côte d'Ivoire. Les regrets pour le Sénégal. Voilà comme symboliser, en quelques mots, ce barrage retour qui fait finalement sourire les Ivoiriens, et pleurer les Sénégalais. Car, oui, le Sénégal y a cru. Il y a cru lorsque Moussa Sow a ouvert le score à la 77e minute. Il reste alors un quart d'heure à jouer, et le Sénégal n'est plus qu'à un but du Brésil. Ça pousse, ça pousse, ça pousse. La Côte d'Ivoire est à deux doigts de craquer. Et puis, les Sénégalais manquent la balle de match à la 89e minute. Et dans les arrêts de jeu, Kalou les punit, et envoie définitivement les Ivoiriens au Mondial. Dur, très dur, certes, mais certainement pas volé. Une image symbolique de ce match ? Balle au pied, le milieu sénégalais Stéphane Badji franchit la ligne médiane avant de s'écraser contre Romaric et sa bedaine moulée par le maillot orange de la Côte d'Ivoire. Symbolique, parce que, tout au long de la rencontre, le Sénégal s'est montré entreprenant, mais trop souvent brouillon, et a donc eu du mal à trouver la faille contre des Ivoiriens acculés dans leur camp durant toute la seconde période.

Sur terrain neutre (le seul stade sénégalais homologué par la FIFA est suspendu depuis un an), les joueurs d'Alain Giresse ont bien essayé de renverser la tendance après leur défaite à Abidjan il y a un mois. Forts de l'avance acquise au match aller (3-1), les Ivoiriens se sont longtemps contentés de gérer. Bloc bien bas, ils ont contenu une équipe sénégalaise dynamique, mais jamais vraiment en mesure de se procurer des occasions nettes en première mi-temps. Dans une seconde période qui a viré au siège, Moussa Sow finit donc par débloquer la situation sur pénalty à un quart d'heure du terme, ravivant les espoirs de qualification sénégalaise. Puis la fin de match cauchemar : en l'espace de dix secondes, le Sénégalais M'Bodji échoue sur Copa Barry, avant que Salomon Kalou n'aille marquer sur le contre pour définitivement valider le billet des siens pour le Brésil.

Des Sénégalais tiraillés

Dans un stade Mohamed V à moitié vide, la Côte d'Ivoire essaie de mettre la pression d'entrée. Drogba adresse un centre fuyant, Gervinho y va de son slalom et Kalou tue un pigeon marocain. Mais il ne faut pas s'y tromper, les Ivoiriens semblent évidemment décidés à camper dans leur camp. Les joueurs de Sabri Lamouchi sont ici pour gérer et sortent rarement à plus de trois ou quatre joueurs. Les Sénégalais sont eux tiraillés entre leur envie de partir à l'abordage et la crainte de ne pas flinguer tous leurs espoirs de remontée en se découvrant trop. Un double sentiment qui se traduit par du jeu direct vers Papiss Cissé ou des numéros en solo des ailiers N'Doye et Mané. Les Lions de la Téranga terminent le premier acte avec quelques frappes dangereuses à leur actif, souvent sur des ballons mal renvoyés, quand les coéquipiers de Yaya Touré s'efforcent à hacher le rythme. Dans la surface d'un Copa Barry peu serein (un euphémisme?), un retourné sénégalais atterrit même sur le coude de Gosso mais M. Haimoudi, l'arbitre algérien, ne bronche pas. La tension monte encore un peu plus lorsque Didier Drogba feint avoir reçu un coup de coude en plein visage.

La défense des Éléphants craque trop tard

À peine le coup d'envoi de la seconde période donné, c'est un attaque-défense qui débute. Heureusement pour des Éléphants acculés, les Sénégalais se montrent très maladroits. Après un énorme loupé de Bamba et un contre favorable, Papiss Cissé perd un duel à bout portant contre Copa Barry. Le portier ivoirien sort ensuite une frappe de Sadio Mané. Les coups francs aux abords de la surface ivoirienne se multiplient. Crête peroxydée hommage à El-Hadji Diouf, Dame N'Doye tire un coup franc qui rase le poteau gauche. L'inévitable finit par arriver à un quart d'heure du terme. Sur un nouveau crochet de Sadio Mané dans la surface, Didier Drogba pose le bras sur l'épaule de l'ailier du Red Bull Salzbourg qui s'écroule. Pénalty (76e). Moussa Sow ne tremble pas et prend à contre-pied Copa Barry (1-0). Si le Sénégal ne doit désormais marquer qu'un seul but pour se qualifier pour la Coupe du monde 2014, ça n'arrivera pas. La faute à beaucoup de déchet dans les centres et à la maladresse de M'Bodji qui avait la qualification au bout du pied dans les arrêts de jeu. Sur l'action suivante, le Sénégal se fait punir en contre (93e). Bien décalé par Yaya Touré, Salomon Kalou glisse le ballon entre les jambes du gardien sénégalais et envoie la Côte d'Ivoire au Brésil (1-1). Pour le Sénégal, il ne reste que les regrets.

Arnaud Di Stasio
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 14

Le Kiosque SO PRESS

il y a 5 heures Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 27 il y a 5 heures Christian Vieri derrière les platines 22
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE