Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 47 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 27e journée
  3. // Liverpool/Swansea (4-3)

Les deux visages de Liverpool

Au terme d'une rencontre plaisante et engagée, Liverpool a finalement arraché la victoire à domicile contre Swansea (4-3). Un succès qui confirme son incroyable force offensive, mais souligne aussi les lacunes répétées d'une défense aux abois.

Modififié
Liverpool - Swansea : 4-3
Buts : Sturridge (3e, 36e) et Henderson (20e, 74e) pour Liverpool, Shelvey (23e) et Bony (27, 48e) pour Swansea

Après trois minutes, il n'y avait déjà plus grand monde pour croire en Swansea. Lancé par Sterling dans la profondeur, Sturridge venait d'éliminer Vorm d'un crochet astucieux, pour conclure tranquillement dans le but vide (3e). De quoi lancer idéalement l'après-midi des Reds, invaincus depuis fin décembre en championnat et spécialistes reconnus des entames de match majuscules. Mais les Gallois, auteurs d'un nul encourageant contre Naples en Ligue Europa, ont du cœur et l'ont prouvé sur la pelouse d'Anfield, avant de logiquement plier contre plus forts qu'eux.

Attaque en feu

Irréguliers en championnat, et plus que jamais sur la pente descendante, les Swans abordent la rencontre la peur au ventre. Tout le contraire de Reds entreprenants, qui affichent leurs certitudes offensives. Intenable à la pointe de l'attaque, Sturridge se mue rapidement en passeur décisif : lancé par Suárez sur le côté, il profite de l'appel de Flanagan pour fixer et servir Henderson dans la foulée. Idéalement placé, le milieu en profite pour habilement déposer le ballon dans la lucarne et faire le break (20e). Cette année, le danger à Liverpool vient de tous les côtés. Une puissance de feu offensive ensuite symbolisée par le nouveau but de la tête de Sturridge, bien servi par son compère Suárez (36e). L'Anglais signe ainsi son 18e but en 19 rencontres de Premier League, tandis que l'Uruguayen, avec 9 assists, rejoint Gerrard et Rooney en tête du classement des passeurs.

Défense en paille

Avec 3 buts en une seule mi-temps, le match aurait pu être plié rapidement. Mais si Liverpool excelle en attaque, l'équipe de Brendan Rodgers a comme souvent étalé ses lacunes en défense. Une fébrilité qui a permis aux Swans, donnés morts après 20 minutes de jeu, de ressusciter en deux temps. D'abord sur un joli but de Shelvey, parfait négatif de celui d'Henderson (23e). Puis sur une tête de Wilfried Bony, déviée par un Škrtel comme d'habitude malchanceux (27e). En quatre minutes, les Gallois avaient égalisé et réduit à néant les efforts des joueurs de la Mersey. L'avantage redonné par Sturridge est lui aussi rapidement effacé, par un autre doublé : celui de l'Ivoirien, buteur sur pénalty suite à une faute de Škrtel (48e). Ou comment se rendre compliqué un match engagé sur les chapeaux de roue.

Double-double

Reparties à égalité, les deux équipes tentent de forcer la décision au cours d'une seconde période riche en intensité. Mais les nombreuses tentatives de Sturridge (65e) et Suárez (51e, 72e) fuient le cadre, tandis que De Guzmán bute sur Mignolet (61e). La lumière viendra finalement de Jordan Henderson, qui y va lui aussi de son doublé à un quart d'heure du coup de sifflet final. Comme un symbole, le milieu anglais s'y reprend à deux fois pour tromper Vorm et donner la victoire à son équipe (74e). Grâce à ce succès enchanteur et inquiétant à la fois, Liverpool conforte sa place dans le Big four et relègue Tottenham à six points.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4 Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 27

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 30 Hier à 11:20 Christian Vieri derrière les platines 23