Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 2e journée
  3. // Résumé groupes A à D

Les deux Manchester s'en sortent, le Real sans forcer

Une soirée Ligue de champions bizarre avec un nombre anormalement élevé de CSC et de penaltys. Sinon, les Manchester ont évité à la Premier League de faire un zéro pointé sur la deuxième journée, mais ont beaucoup de mal. L'Atlético peut avoir des regrets, tandis que le Real a assuré le strict minimum.

Modififié

Groupe A

Malmö FF 0 - 2 Real Madrid

Buts : Ronaldo (29e et 90e)

Une formalité, sans trop se fouler. La victime annoncée du groupe est loin d'avoir déméritée, et a surtout permis à Cristiano Ronaldo de passer la barre emblématique des 500 buts en carrière. À la 29e minute de jeu, le Portugais ajuste tranquillement le portier suédois, avant de célébrer son but comme il se doit : avec un « Suuuuuuu » . Sinon, le Real domine sa première période tranquillement, mais pas outrageusement. Jamais en danger, les Madrilènes se contentent de garder le ballon et d'attendre patiemment une brèche pour s'y engouffrer. Malmö n'abdique pas face à des Madrilènes un peu suffisants, mais n'a malheureusement pas les armes pour revenir au score. Cristiano Ronaldo vient même gonfler ses stats personnelles en toute fin de match. Une toute petite victoire du Real qui le rend d'un coup moins effrayant pour le PSG.

Shakhtar Donetsk 0 - 3 Paris Saint-Germain

Buts : Aurier (7e), David Luiz (23e) et Srna (90e, CSC)
Le compte-rendu du match

Classement


1. PSG 6
2. Real Madrid 6
3. Malmö 0
4. Shakhtar Donetsk 0

Groupe B

Manchester United FC 2 - 1 Wolfsburg

Buts : Mata (34e, sp) et Smalling (53e) pour Manchester // Caligiuri (5e) pour Wolfsburg
Le compte-rendu du match

FK CSKA Moscou 3 - 0 PSV Eindhoven

Buts : Musa (7e) et Doumbia (21 et 36,sp) pour Moscou // Lestienne (60e et 68e) pour le PSV

La victoire contre Manchester United n'était donc qu'une illusion. Ce mercredi soir, le PSV Eindhoven a très vite perdu pied contre le CSKA Moscou. Les Russes sont entrés dans le match de la meilleure des manières en marquant très rapidement. Ensuite, Seydou Doumbia a pris les choses en main et a prouvé qu'il était bel et bien beaucoup plus à l'aise en star du CSKA plutôt qu'en joueur lambda de la Roma. Un petit doublé, dont un but sur penalty. Seydou se paie même le luxe de louper un autre penalty dans les arrêts de jeu de la seconde période. Un luxe que le CSKA n'a pas les moyens de s'offrir. Parce que les Hollandais reviennent avec d'autres intentions sur le terrain en seconde période. Lestienne claque un doublé en huit minutes pour permettre au PSV d'y croire. Sauf qu'Arias a décidé de gâcher les espoirs de ses coéquipiers en se faisant expulser à dix minutes de la fin. Les quatre équipes du groupe comptent le même nombre de points.

Classement


1. PSV Eindhoven 3
2. Manchester United 3
3. CSKA Moscou 3
4. Wolfsburg 3

Groupe C

Atlético Madrid 1 - 2 SLB Benfica

Buts : Correa (23e) pour l'Atlético // Gaitan (36e) et Gonçalo Guedes (51e) pour Benfica

Les hommes de Diego Simeone peuvent avoir des regrets. Les Colchoneros entrent dans le match pied au plancher. Malheureusement pour eux, l'arbitre ne leur accorde pas un penalty pour une main évidente dès la 10e minute. Pas grave, les Espagnols peuvent compter sur la vista de leur Français, Antoine Griezmann, qui délivre une passe de génie pour Correa. Alors que les Madrilènes pensent avoir fait le plus dur, Gaitan vient leur mettre un énorme coup sur la tête en égalisant juste après une énorme occasion de l'Atlético. En seconde période, alors que les coéquipiers de Griezmann continuent de pousser, Gaitan, encore lui, délivre une passe décisive de l'espace pour Guedes, qui s'en va marquer le but du 2-1. Les Madrilènes auront beau frapper dans tous les sens, ce mercredi soir, ça voulait pas.

FC Astana 2 - 2 Galatasaray AS

Buts : Balta (77e, CSC) et Carole (89e, CSC) pour Astana // Kisa (31e) et Eric (86, CSC)

Une incroyable histoire de buts contre son propre camp. Tout a pourtant bien commencé pour le Galatasaray avec l'ouverture du score méritée de Kisa à la demi-heure de jeu, avec, à la passe, un Wesley Sneijder rayonnant en première période. Ensuite, après un match globalement maîtrisé par les Turcs, tout s'emballe dans le dernier quart d'heure. La faute à une maladresse incroyable de part et d'autre. À la 77e minute, Balta détourne un centre dans ses propres filets. Ensuite, Galatasaray croit en sa bonne étoile quand Kabananga manque un but tout fait pour Astana et qu'Eric trouve le chemin de ses propres filets à peine trois minutes plus tard. C'était sans compter un cafouillage en toute fin de match qui accouche d'un nouveau CSC d'un Turc : Carole. Et voilà comment les Kazakhs décrochent leur premier point en phase de groupes de Ligue des champions. Du grand n'importe quoi.

Classement


1. Benfica 6
2. Atlético 3

3. Galatasaray 1
4. Astana 1

Groupe D

Borussia Mönchengladbach 1 - 2 Manchester City

Buts : Stindl (54e) pour Mönchengladbach // Christensen (65e, CSC) et Agüero (90e, sp) pour City

Manchester City a eu très, très chaud aux fesses. Si les Citizens dominent légèrement le tout début de partie et se créent quelques situations chaudes, notamment par l'intermédiaire de Sterling, c'est bien Mönchengladbach qui se montre le plus dangereux. D'ailleurs, les Sky Blues peuvent dire merci à Joe Hart qui détourne le penalty de Raffael, concédé par Otamendi. Le portier anglais continue son show en s'imposant face à Raffael encore, puis Hermann. Le 0-0 à la mi-temps est un petit miracle. Mais Hart ne fait que repousser l'inévitable. Les Allemands entament la seconde période comme ils ont fini la première et se procurent encore deux énormes occasions. Big Joe, bien seul ce soir, finit par craquer face à Stindl. Heureusement pour Manchester City, Otamendi rattrape son mauvais match en obligeant Christensen à marquer contre son camp sur corner. De quoi remettre les Anglais sur de bons rails. Agüero finit par sauver son équipe en provoquant et transformant lui-même son penalty. Solide.

Juventus FC 2 - 0 FC Séville

Buts : Morata (41e) et Zaza (87e) pour la Juve
Le compte-rendu du match

Classement


1. Juventus 6
2. Séville 3
3. Manchester City 3
4. Mönchengladbach 0


Le résumé des groupes E à H

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 16:36 Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 8