Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options

Les derniers enjeux de la Ligue 2

À cinq journées de la fin de la saison, où en est-on en deuxième division ? Entre Metz, leader quasiment assuré d'être champion, et le Red Star, lanterne rouge tout proche du troisième échelon, quelles sont les équipes qui espèrent encore la montée et craignent toujours la descente ? Et qui remportera les titres de meilleurs buteur et passeur ?

Modififié

Quand Metz va-t-il officialiser son titre de champion ?


Faire traîner l'officialisation du sacre devient à la mode, semble-t-il. Outre le Paris Saint-Germain qui a laissé Lille lui offrir le championnat après trois matchs d'affilée sans ce succès attendu lui permettant de soulever le trophée de Ligue 1, la Juventus a également ralenti avant de s'adjuger sa 35e Serie A finalement obtenue à la suite d'une victoire contre la Fiorentina effaçant sa défaite précédente. Mais pour Metz, c'est différent. Car comme Barcelone en Liga, les Grenats souhaitent visiblement éteindre le peu de suspense restant le plus vite possible.


Invaincu en Ligue 2 depuis le 18 janvier, le leader vient de choper quatre victoires sur ses cinq dernières rencontres pour gonfler son avance sur le dauphin brestois à six points. Dans ce contexte et au vu de sa forme comme de son calendrier (deux déplacements à Nancy et au Red Star, plus trois réceptions), le futur pensionnaire de l'élite pourrait tout de même devoir attendre l'avant-dernière journée pour (re)sabrer le champagne (qui aura déjà coulé auparavant pour la montée) en cas de sans-faute de la part du Stade brestois. Les festivités auraient alors lieu au stade Marcel-Picot. Bref, ce n'est pas pour ce mardi.


Qui va accompagner les Grenats en Ligue 1 ?


Brest, justement. Particulièrement bien placés pour conserver leur position de dauphin, les Bretons ont un matelas confortable sur leurs poursuivants (sept points sur Troyes, onze sur les quatrièmes) et devraient donc en être. Pour la place de « meilleur » barragiste (les quatrième et cinquième se qualifiant également pour les « play off » ), le bordel ambiant réduit davantage les certitudes. Hyper convoitée, cette chaise est pour le moment la propriété de l'ESTAC qui dispose quand même de quatre pieds de protection pour éviter la chute. Mais pas moins de cinq concurrents vont essayer de les briser, afin de s'asseoir eux-mêmes sur le siège avant que la fin de la musique ne laisse place au silence des vacances (le troisième ayant en effet davantage de chance de se frotter au 18e de Ligue 1 pour la montée, puisqu'il n'a qu'un duel à remporter pour en avoir le droit contre deux pour les quatrième et cinquième). Ces envieux, ce sont Lens, le Paris FC, Lorient, Orléans et Le Havre. Avec sept unités de retard sur Troyes, les deux derniers cités partent apparemment avec un écart difficile à combler, mais peuvent toujours croire au Top 5 synonyme de « play-off » .


Pour les Sang et Or, le club de la capitale et les Bretons, l'espoir de podium est au contraire à portée de main. Même si les Nordistes vont devoir faire avec un planning compliqué (Lorient, Brest, Clermont, Ajaccio, Orléans), malgré leur différence de buts favorable. Les voisins du PSG, eux, ont au contraire l'avantage du calendrier puisqu'ils ne vont plus affronter de membres du Top 6. Mais ils ont réalisé une mauvaise affaire en concédant le nul ce lundi contre Valenciennes... De leur côté, les Merlus ont laissé passer une grosse occasion vendredi en s'inclinant à domicile contre... Troyes, invincible depuis neuf matchs. Ce qui est sûr, c'est que cette 34e journée va valoir cher : Bollaert accueille Lorient.


Qui va plonger en National avec le Red Star ?


Difficile exercice, pour le Red Star. Et même si les Parisiens s'appliquent sur leurs leçons, les deux prochains examens (à Troyes et contre Metz) risquent bien de les dégager officieusement de la cour de récré L2. Devant eux, une baston à trois fait actuellement rage et un seul en sortira vivant : Béziers (30 points), Sochaux (33) et Nancy (33) se tiennent en trois unités. Alors que beaucoup les voyaient condamnés, les Blaugrana se sont offert un sursis en allant renverser Valenciennes au terme d'un match complètement fou. Alors le maintien ou la place de barragiste, pourquoi pas ?


D'autant que l'ASNL, si elle dispose d'une certaine expérience, va devoir sauver sa peau contre des adversaires considérés comme redoutables au regard de son niveau (Orléans, Ajaccio, Troyes, Metz et Béziers). La donne est similaire pour les Lionceaux. Un peu plus haut, les deux Ajaccio (36 points pour l'ACA, 37 pour le Gazélec) n'affichent pas une très belle forme et ne sont pas encore totalement hors de danger. Idem pour Châteauroux (37 points), VA (38), Auxerre (38) et Niort (39). Mais les Corses et ceux qu'ils suivent devraient s'en tirer, s'ils font le minimum. Pour la triangulaire Béziers-Sochaux-Nancy, le suspense demeure entier. Qui pourrait durer jusqu'à l'ultime « finale » , opposant Béziers à Nancy.


Quid des trophées individuels ?


Ils ne sont que deux à avoir franchi la barre des vingt buts, et l'un ou l'autre devrait devenir le meilleur buteur du championnat au terme de la 38e journée. En plantant un doublé contre Orléans le week-end dernier, Gaëtan Charbonnier confirme sa bonne saison actuelle et est repassé seul en tête avec un bilan de 24 réalisations, deux devant un Habib Diallo qui paye son début d'année de mutisme (le Messin n'a pas marqué avant le 22 février en 2019). En cas d'égalité, avantage certain au Brestois qui a transformé beaucoup moins de penaltys et donné pour l'instant deux passes décisives de plus. Derrière eux, Florian Ayé n'est qu'à 17 caramels et ne pourra refaire son retard même s'il revit une de ses étonnantes périodes de grâce qui le font tant briller (six goals en trois journées début mars, cinq entre la douzième et la quatorzième journée).


Et les passeurs, alors ? Ici, la bagarre est encore plus rude : douze joueurs ont adressé au moins six caviars, et les plus forts dans ce domaine n'en ont servi pour le moment « que » huit ! Ils se nomment Tony Mauricio, qui a repris le trône en ajoutant une assist à son bilan la semaine passée, et Bryan Pelé. Impossible de dégager un favori donc, même si le Valenciennois a une petite longueur d'avance en raison de ses services donnés dans le jeu (contre quatre sur coups de pied arrêtés pour le Troyen). Encore cinq opportunités de vous départager, Messieurs.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 19:56 EXCEPTIONNEL : 10€ offerts sans sortir la CB + 100€ remboursés en CASH sur votre 1er pari Hier à 11:15 Nouveau Bonus ParionsSport : 100€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 10 juin seulement !
Hier à 17:11 L'association nationale des supporters dénonce des mesures préfectorales "démesurées" 7
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 12:46 Canal+ et RMC Sport se partagent les droits de la Premier League 44