Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Rennes

Les costumes de Bourigeaud

Très en vue à Stamford Bridge mercredi soir, le milieu du Stade rennais a confirmé son bon début de saison, mais surtout qu’il était en train de passer un nouveau cap au cœur de l’entrejeu breton. Aujourd’hui, ce type semble capable de tout faire : relancer, créer, finir. Décryptage.

Modififié

Qu’est-ce qui différencie les joueurs ? Face à ce casse-tête, plusieurs écoles s’affrontent. Une première affirme qu’un grand joueur est un type capable d’enchaîner les bonnes performances : il s’agit ici de la constance de l’athlète. Une seconde veut que le grand joueur est un homme qui possède une capacité unique à se réinventer pour durer au plus haut niveau. Une troisième répond que le grand joueur est celui qui sait s’adapter à la taille d’un rendez-vous. Enfin, une quatrième tranche ainsi : le grand joueur est un héros de tous les jours, qui sait regarder un match de poules de Ligue des champions de la même manière qu'un trente-deuxième de finale de Coupe de France. La vérité se situe sans doute au carrefour de ces points de vue et, cette semaine, Benjamin Bourigeaud, 26 ans, une allure à débouler dans un film d’animation pensé par Nick Park et dont le nom a récemment été utilisé pour rebaptiser un stade dans le quartier du Beau-Marais, à Calais, est venu prouver une chose : ce type n’a pas peur des grandes scènes et a su se tailler une polyvalence précieuse qui le place parmi les meilleurs éléments d’un Stade rennais qui, bien que sèchement battu à Stamford Bridge (3-0), a su regarder Chelsea dans les yeux avant que le match n’explose à la suite de l’expulsion de Dalbert. Déçu, mais pas aveugle, Bourigeaud a concédé après la rencontre ne pas avoir senti les Blues « très sereins » . Le milieu breton n’a pas tort : durant quarante minutes, les hommes de Julien Stéphan ont rivalisé avec ceux de Frank Lampard, gêné Chelsea entre les lignes et ont même réduit les Blues à deux petits tirs cadrés (les deux penaltys transformés par Werner). Il y est d’ailleurs pour beaucoup.

Le masque de l’organisateur


Posé au cœur du 4-3-3 rennais aux côtés de Steven Nzonzi et James Léa-Siliki, Benjamin Bourigeaud, déjà plutôt intéressant lors du naufrage de Séville jusqu’à sa blessure au mollet et à sa sortie juste après la pause, a notamment aidé le Stade rennais à sortir proprement les ballons, mission dans laquelle N’Golo Kanté l’a aidé en le laissant assez libre de se retourner face au jeu.

PSG-Rennes : un sommet malgré tout


D’abord un cran plus haut en phase de construction, Benjamin Bourigeaud s’est finalement décidé (10e) à décrocher pour casser le pressing de Chelsea.


Faiblement pressé par Kanté, Bourigeaud peut se retourner et trouver Traoré dans le dos de Werner.


Cinq secondes plus tard, Bourigeaud est de retour dans l’axe, où Traoré le retrouve : la première ligne de pression est éliminée.


Trois minutes après son bon changement d’aile vers Traoré, Bourigeaud décroche de nouveau et va trouver Léa-Siliki. Sur une passe, la première ligne de pression adverse est encore effacée.

Ces deux séquences sont des exemples de l’apport de Bourigeaud, qui a excellé dans le jeu long mercredi soir (onze passes réussies sur treize dans ce registre), mais qui a aussi été le joueur breton le plus recherché (88 ballons touchés, à égalité avec Hamari Traoré) tout en affichant une précision technique (95% de passes réussies) plus qu’intéressante pour un joueur à ce poste, surtout face à un adversaire du calibre de Chelsea. En parallèle, l’ancien Lensois a été efficace défensivement – trois ballons récupérés, quatre interceptions – et a aussi été l’un des rares Rennais capables de déstabiliser offensivement les Blues avec deux passes-clés combinées à une qualité sur coups de pied arrêtés qui n’est plus à prouver. L’un de ses coups francs, tenté à la demi-heure de jeu, a même fait lever quelques poils à son pote Édouard Mendy.


Après le premier but de Chelsea, Rennes a commencé à faire sortir un milieu aux côtés de Guirassy pour gêner les relances des Blues. Comme souvent depuis le début de saison en Ligue 1, c’est Bourigeaud qui a été accompagner le buteur rennais.


Dans l’autre tiers du terrain, Bourigeaud s’est aussi démené comme sur cette intervention sur Chilwell.


Le milieu rennais a aussi gagné un paquet de duels au milieu comme ici face à Jorginho, ce qui offre ensuite du temps à Nzonzi pour organiser le jeu.

Créateur d’occasions, joueur multi-costumes


Ce match face à Chelsea est intéressant, car il a fait naître un nouveau masque dans la collection de Bourigeaud : celui de l’organisateur. Un déguisement qui colle parfaitement avec l’attitude du milieu, qui s’agite sur chaque possession de balle, exige, crie, souffle, mais demande sans cesse le ballon. Débordant d’envie, Benjamin Bourigeaud a surtout confirmé à Londres, malgré le score, son côté indispensable à la machine rennaise, lui qui, lorsque les planètes sont alignées, forme un trio très complémentaire avec Nzonzi et Camavinga. Certains chiffres ne trompent pas : depuis le début de saison, il est l’une des armes principales du Stade rennais, puisqu'il est le joueur de l’effectif breton qui tire le plus au but (23 fois, soit 5 fois de plus que Guirassy, pour 4 tirs cadrés seulement, c’est le hic), mais est aussi le meilleur passeur du club (3 passes décisives, comme Romain Del Castillo). Autre chose ? Oui, Bourigeaud est le deuxième créateur d’occasions du groupe et en est le fournisseur en chef de passes-clés, sans oublier qu’il touche à chaque rencontre, en moyenne, un peu moins d’une trentaine de ballons dans le dernier tiers adverse. Selon les situations, il n’hésite pas à changer de costume.


Face à Monaco, il a notamment été intenable. Ici, il s’en va toucher le poteau de Lecomte après un une-deux plein axe avec Martin Terrier.


Nouvelle occasion face à Dijon où, servi en retrait par Tait, il va pousser Allagbé à la parade.


Face à des blocs bas, il sait être une solution permanente entre les lignes.


Lorsque le jeu le demande, il peut aussi être une alternative dans les centres comme ici face à Reims...


... ou à Dijon.

Très en vue à Saint-Étienne, à Nîmes, où il a été buteur en fin de match, mais aussi contre Monaco ou à Dijon, Benjamin Bourigeaud réalise un début de saison plein et a réussi à apprivoiser un poste où il pensait avoir « moins de liberté » . Finalement, c’est tout l’inverse et, après avoir été utilisé par Christian Gourcuff sur le côté droit, Bourigeaud se poile dans l’axe, poste où on devrait le retrouver, sauf énorme surprise, au Parc samedi soir. Une autre scène qui ne devrait pas faire peur au bonhomme.





Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 23:25 La Juve plie le Dynamo Kiev 4
Hier à 18:34 Viens défier la rédaction sur un quiz interactif équipe de France Hier à 17:30 La collection de tirages photo So Foot de décembre est dispo !
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 16:07 La police écossaise enquête sur le club de Saint-Mirren 9 Hier à 15:51 Le Graët : « La Coupe de France aura lieu » 30
Hier à 15:33 Thierry Henry prépare une série sur les coulisses du foot 10 Hier à 15:22 Des heurts en Tunisie lors d'un rassemblement pour le Croissant sportif chebbien 12 Hier à 15:02 Belgique-Suisse interrompu par une panne d'électricité 7 Hier à 14:13 Maracineanu espère avancer le retour du public dans les stades au 15 décembre 15 Hier à 13:42 En Copa Libertadores, Santos sort Quito après 25 minutes de temps additionnel 8 Hier à 12:25 L'UEFA prépare une révolution de la Ligue des champions à partir de 2024 92 Hier à 12:20 Flamengo éliminé de la Copa Libertadores 4 Hier à 11:33 Castex met quasiment un point final à l'édition 2020-2021 de la Coupe de France 91 Hier à 11:00 Ciccolini suspendu deux ans par la Ligue algérienne 841 Hier à 09:19 La reprise du foot amateur pour les adultes avancée au 15 décembre 12