Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options

Les clubs de Premier League champions des honoraires d’agents

Modififié
« Shut up and take my money ! »

Les clubs anglais ne sont pas uniquement dépensiers sur le marché des transfert : ils mettent également la main au porte-monnaie pour les commissions. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que les agents de joueurs évoluant en Premier League sont grassement chouchoutés. Selon une étude citée par le Daily Mail ce mercredi, les formations anglaises ont déboursé 290 millions d’euros en honoraires d’agent entre février 2019 et janvier 2020. Soit presque trois fois plus que les équipes de Ligue 1 sur la même période (99,4 millions d'euros). Logique, puisque le marché français est contrôlé, avec un plafond de rémunération fixé à 10% maximum sur chaque transaction.


Outre-Manche, en revanche, c'est la fiesta : les intermédiaires peuvent toucher des commissions sans limite ni régulation. Liverpool, premier du classement de l'élite anglaise, culmine donc à 33 millions d’euros d'honoraires d'agent. Trois fois plus que les 10,4 millions d’euros qu'ils ont dépensé sur le marché des transferts pendant ce temps. Les deux Manchester complètent le podium, avec 32 millions pour City, et 30,5 millions pour United. Mais le ratio le plus ahurissant revient forcément à Chelsea. Les Blues ont versé 29 millions d'euros aux agents sans avoir dépensé le moindre sousou en un an. On est bien loin de Paris et Monaco, les plus dépensiers de l'Hexagone avec 25 et 21,9 millions d’euros. Derrière, Marseille et Lille sont hors compète, avec moins de dix millions d’euros.



On comprend tout de suite mieux l'agent d'Özil. RL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 11:15 Roumanie : quand une équipe rate trois penaltys consécutifs 10