Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 34 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // LOSC-OM

Les clés de Lille-Marseille

L'absence du magicien Dimitri Payet, la forme et les ambitions de Renato Sanches, les mauvais calculs de Darío Benedetto, les méthodes secrètes du stade Pierre-Mauroy, la bête noire inconnue qui se cache... Entre le LOSC et l'Olympique de Marseille, qui sortira vivant de l'affiche de la 25e journée de Ligue 1 ?

  • Marseille sait-il compter jusqu'à neuf ?

  • Pour calculer jusqu'à treize, soit son nombre de matchs sans défaite en Ligue 1 (série entamée début novembre contre... Lille), l'Olympique de Marseille ne semble pas avoir de problème particulier. En revanche, l'affaire mathématique prend paradoxalement du plomb dans l’aile quand il faut s'arrêter à neuf. Les dirigeants phocéens pensaient pourtant trouver la solution de l'équation en allant chercher Darío Benedetto à Boca Juniors, mais l'Argentin ne paraît pas aimer se mettre dans la peau du professeur d'algèbre.


    En témoigne le petit bilan de ses réalisations qu'il affiche toutes compétitions confondues, et qu'il peut malheureusement afficher avec ses doigts (sept pions, six rencontres consécutives sans trouver la faille). Avant lui, Valère Germain, Mario Balotelli, Steven Fletcher ou encore Konstantínos Mítroglou n'ont pas eu beaucoup plus de réussite craie aux pieds. Alors, un dauphin de Ligue 1 peut-il vraiment le rester et aller s'imposer dans le Nord sans avant-centre digne de ce nom ? Aux calculettes de parler.


  • Lille est-il capable de décevoir son public ?

  • Pour l'instant, la réponse est plutôt négative. Au stade Pierre-Mauroy, Lille n'a perdu qu'une seule fois (contre l'ogre du Paris Saint-Germain) en championnat en 2019-2020. Sauf qu'il a également lâché des points face à deux adversaires, pourtant en apparence à sa portée (Nîmes et Metz). De quoi flipper, à l'heure d'accueillir Marseille ?


    Pas forcément, les locaux ayant encore une fois commandé un maximum de pluie à la météo pour enquiquiner les Sudistes et évoluer dans un environnement qu'ils côtoient bien davantage que leurs ennemis du week-end. Sans parler de la pelouse, qui devrait être trempée et faire glisser les visiteurs dans tous les coins. Car oui, il faut des crampons spéciaux pour performer dans l'ancienne ville de Martine Aubry. Il est là, le secret.


  • Dimitri Payet peut-il prendre possession d'un autre corps ?

  • Certes, Gabriel, Xeka et Benjamin André se retrouvent tous les trois suspendus en cette soirée dominicale. Mais ce n'est rien, absolument rien au regard de l'absent marseillais : Payet. Victime d'une contracture à un muscle des ischio-jambiers en Coupe de France à Lyon, le Français est préservé afin d'éviter un pépin physique plus important et est ainsi censé manquer le choc de la 25e journée. Impossible de le voir à Lille, donc ? Pas si vite.



    Parce qu'en bon magicien qu'il est, l'international a sans doute trouvé la solution : prendre possession du corps de l'un de ses coéquipiers. Le problème, c'est qu'il va devoir s'adapter à vitesse grand V à son nouvel organisme. Et jouer avec les pieds de Duje Ćaleta-Car ou la vitesse de Kevin Strootman, c'est tout de suite plus difficile qu'avec ses membres inférieurs géniaux habituels. Pas d'étonnement, donc, si Bouna Sarr tente quelques coups francs.


  • Renato Sanches sait-il déjà où il sera transféré ?

  • Non. En tout cas, Lille ne l'espère pas au regard de son niveau actuel. Que Sanches pourrait souhaiter conserver, pour attirer les yeux de grosses cylindrées en vue d'un éventuel transfert l'été prochain. Qu'on se le dise : le Portugais, qui a déjà connu le Bayern Munich, aspire en effet à évoluer (et réussir) au sommet du football européen. Raison pour laquelle il se bouge les fesses depuis son départ de Bundesliga, où il a passé son temps à gâcher son talent.



    « Quand il était au top à Benfica, j'ai joué contre lui avec le Zénith Saint-Pétersbourg. Après, peut-être est-il parti trop tôt au Bayern... Son prêt à Swansea n'a pas très bien fonctionné. À Lille, il se trouve dans un bon moment avec un bel état de forme. C'est un joueur physique, de contact, mais avec une très belle qualité technique. Il a retrouvé son football » , a reconnu André Villas-Boas, craintif en conférence de presse. Quoi de mieux qu'une affiche française pour se montrer aux autres pays... ou à Paris ?


  • Y aura-t-il une bête noire, ce dimanche soir ?

  • Cachée dans les recoins du vestiaire, elle attend son heure. Personne n'en parle, peu la connaissent. N'est-ce qu'une légende, ou bien va-t-elle montrer sa gueule ? Si elle se décide à sortir de sa cachette, elle devrait en tout cas plaire aux fans marseillais. Car elle, c'est la bête noire du LOSC et elle pourrait bien s'élever dans la peau de l'OM.


    Les faits racontent, en quelque sorte, cette histoire : Lille représente la troisième équipe contre laquelle Marseille a le plus gagné (32 victoires, en 64 rencontres) après Toulouse et Saint-Étienne, et Marseille constitue logiquement le quatrième club contre lequel Lille a le plus perdu (après les Girondins de Bordeaux, le PSG et Auxerre). Simples chiffres ne signifiant rien, ou constat qui risque de se confirmer ? Une interrogation à laquelle seule la bestiole peut répondre, si elle existe...

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi

    il y a 1 heure EuroMillions : 130 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi au Méga Jackpot
    il y a 2 heures Ronnie, Pogba, PSG... Offrez vous un tirage photo So Foot exclusif !
    il y a 3 heures L'acteur Ryan Reynolds souhaite investir dans un club de D5 anglaise 12
    il y a 3 heures Faute de joueurs, Al Hilal est éliminé de la C1 asiatique 18
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
    Hier à 17:30 Le ministre des Sports italien promet une réouverture progressive des stades 6