Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 16 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Gr.A
  3. // J1
  4. // France-Roumanie

Les clés de France-Roumanie

Après des mois de préparation, les Bleus de Didier Deschamps entament leur compétition ce vendredi soir au Stade de France face à la Roumanie. Attendus au tournant, Lloris et ses coéquipiers n'ont pas le droit à l'erreur.

Modififié

Savoir gérer la pression


C'est à peine croyable, mais ça y'est. Nous sommes le 10 juin 2016 et ce soir, l'équipe de France entame son Euro 2016 face à la Roumanie. Oui, il s'agit bien de son Euro. Parce que les Bleus joueront à domicile, parce que le pays entier est prêt à les accueillir et surtout parce que l'équipe de France est favorite. Un statut lourd à porter. Un costume immense qu'il faudra endosser dès ce soir au Stade de France. En face, l'équipe de Roumanie n'aura elle pas grand-chose à perdre, comme dirait l'autre. Un statut d'outsider est toujours plus simple à supporter puisqu'on ne peut qu'avoir une bonne surprise. En revanche, un faux pas des Bleus et tout le pays est prêt à leur tomber dessus. C'est tout le problème de l'équipe de France depuis quelques années : elle est constamment liée à des polémiques extra sportives qui la condamnent à de beaux exploits sportifs. Un mauvais résultat ce soir et c'est tous les vieux démons, les analyses bas de gamme et les avis des « experts » qui ressortiront demain. Alors la première clef d'un match réussi, c'est bien évidemment la gestion de la pression. Heureusement, le staff et les joueurs ont l'air détendus et conscients de l'enjeu. Comme le diront les professeurs de lycée à leurs élèves qui passeront le bac dans quelques jours : « Transformez votre stress en énergie positive. »

Sécurité = atomisez-les


Tout le monde le sait, la Roumanie est une équipe défensive. Un bloc équipe robuste. Le meilleur même, puisque les Roumains n'ont encaissé que deux buts sur toute la phase de qualification pour cet Euro. Alors, on pourrait dire que les Bleus doivent « éviter le piège » , ne pas « sous estimer leur adversaire » , « éviter la complaisance » . Mais on a assez confiance en l'équipe de France et en son sélectionneur pour savoir que les Bleus sont prêts. Certes, la défense roumaine est impressionnante, mais l'attaque des Bleus l'est encore plus. On ne doute pas une seconde qu'Antoine Griezmann placera deux ou trois accélérations bien senties, que Dimitri Payet ferra des merveilles sur coups de pied arrêtés et que N'Golo Kanté sera là pour jouer au douanier dans le rond central. Alors ce vendredi pour ne pas se faire peur, les Bleus doivent simplement jouer leur coup à fond et éclater cette équipe roumaine. Pas de 1-0 timide suivi d'une égalisation sur corner. Les Bleus doivent se mettre à l'abri rapidement et ne laissez aucun espoir aux Roumains.

Le milieu de terrain


Tactiquement parlant, la victoire française passe évidemment par un contrôle absolu du milieu de terrain. Et sur ce point là, la préparation des Bleus est rassurante. Face à un bloc équipe comme la Roumanie, ce sera à Pogba et Matuidi de « casser les lignes » pour aller chercher un Giroud en pivot ou un Payet dans les pieds. Kanté, premier rideau défensif vraiment rassurant, aura donc pour mission de relancer rapidement sur ses deux partenaires. Sans une certaine fluidité au milieu de terrain, la France pourrait avoir toutes les peines du monde à passer par-dessus ce mur roumain. Comme l'expliquait Stéphane Moulin pour So Foot après le match face au Cameroun, la clé est d'avoir trois milieux en parfaite harmonie pour créer des deux contre un au milieu et progresser rapidement vers l'avant.

Le travail des latéraux


C'est un autre poncif tactique, mais face à une équipe bien regroupée, l'apport offensif des latéraux est évidemment un autre point important. Face à une défense centrale solide, c'est via les côtés que la France trouvera la faille. Si les ailiers (Griezmann et Payet) ont la vitesse et la technique pour faire des différences en un contre un, Sagna et Évra devront proposer des solutions sur les côtés. Dédoubler, c'est la clé. Sans jamais oublier le repli défensif, évidemment.

Le rôle de Dimitri Payet


Si les milieux vont devoir assurer au niveau des passes, ils seront aidés par un Dimitri Payet « électron libre » qui aime revenir assez bas récupérer le ballon. Il l'avait montré en deuxième mi temps face au Cameroun, le joueur de West Ham aime évoluer en meneur de jeu devant les trois milieux. Une position hybride, qui permet à l'équipe de France de passer un temps en 4-2-3-1. « C’est une option qui offre plus de possibilités pour trouver les joueurs dans les intervalles » , expliquait Stéphane Moulin à So Foot. « Dans le système initial avec la pointe basse, quand on a un Paul Pogba qui, pour l’instant, est loin de son meilleur niveau, c’est compliqué de trouver des joueurs qui organisent le jeu, qui se mettent entre les lignes pour donner la dernière passe. » Bref, Payet peut jouer le rôle d'homme providentiel. Sans parler de ses coups francs qui pourraient bien aider les Bleus à se sortir d'un bourbier annoncé.

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Groupe A
France - Roumanie
St Denis - 21h




Dans cet article


Hier à 11:41 NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement ! Hier à 09:42 OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1
Hier à 16:00 Drogba repousse sa retraite et marque pour Phoenix 4
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi
Hier à 10:30 Gignac va prolonger aux Tigres 7 Hier à 10:00 Les rescapés de Thaïlande à l'entraînement avec le LA Galaxy 2
À lire ensuite
Joue-la comme Payet