Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Qualifs Euro 2020
  2. // J4
  3. // Allemagne-Pays-Bas

Les clés d'Allemagne-Pays-Bas

Pour la quatrième fois en un an, l'Allemagne et les Pays-Bas vont s'affronter sur le rectangle vert. Une opposition qui peut mettre en mauvaise posture les Néerlandais en cas de défaite. Et qui va prouver qui est le meilleur grand frère entre Marco Reus et Ryan Babel.

  • Qui sera le nouveau héros du match ?

  • Probablement la plus grosse rivalité européenne des années 1970 et 1980, celle qui lie l’Allemagne et les Pays-Bas s’était légèrement calmée ces dernières années. Jusqu’à la création de la Ligue des nations et le hasard des tirages au sort qui a offert au public trois affrontements en six mois. Avant un quatrième ce vendredi 6 septembre 2019 à Hambourg. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les trois premiers ont été tendus avec à chaque fois un pion dans les arrêts de jeu de la rencontre. Si le premier de Georginio Wijnaldum est anecdotique, les Pays-Bas gagnant déjà 2-0, ceux de Virgil van Dijk (qui permet aux Néerlandais d’égaliser à 2-2) et de Nico Schulz (pour offrir la victoire à l’Allemagne 2-3) le sont beaucoup moins. Soit dans l’ordre, un milieu de Liverpool, un défenseur de Liverpool et un défenseur du Borussia Dortmund. Les mathématiciens sont formels, vous pouvez miser votre PEL sur le milieu du Borussia Dortmund Julian Brandt qui marque après la 90e minute. Bon déménagement à Bora-Bora !


  • Les Pays-Bas peuvent-ils encore rater une qualification à un tournoi international ?

  • Après avoir manqué l’Euro 2016 et la Coupe du monde 2018, les Pays-Bas semblaient guéris. Preuve en est avec ce parcours en Ligue des nations où les Néerlandais ont décroché la première place du groupe devant la France et l’Allemagne. Avant de s’incliner en finale du final four face au Portugal (1-0). Sauf que le début des qualifications à l’Euro 2020 n’a pas été optimal pour la bande à Ronald Koeman qui s’est imposée face à la Biélorussie (4-0), avant de s’incliner face à l’Allemagne (2-3). Résultat, en cas de défaite à Hambourg, les Pays-Bas compteraient neuf points de retard sur les Allemands, mais aussi sur l’Irlande du Nord qui compte quatre victoires en autant de matchs. Alors oui, les Néerlandais auront toujours un match de retard et n’ont pas eu un calendrier favorable en affrontant deux fois l’Allemagne, quand l’Irlande du Nord s’est contentée de jouer à deux reprises l’Estonie et la Biélorussie. Il n’empêche que le retard commence à être conséquent et les duels à venir face à l’Irlande du Nord apparaîtront déjà comme des finales où même un match nul mettrait les Pays-Bas en mauvaise posture. Mais que Memphis Depay et ses potes se rassurent, en cas de troisième place du groupe, ils pourront toujours obtenir un barrage grâce à leur première place du groupe de Ligue des nations. Et visiblement, ils adorent cette compétition.


  • Qui sera le meilleur grand frère entre Marco Reus et Ryan Babel ?

  • Prime à la jeunesse. Tel est le credo des Pays-Bas qui reconstruisent tout après le départ de la génération de Wesley Sneijder, Arjen Robben et Robin van Persie. Mais aussi celui de l’Allemagne qui, depuis 2016, tente de monter une nouvelle génération pour succéder à celle victorieuse au Mondial 2014 (Philipp Lahm, Bastian Schweinsteiger, Mesut Özil, Thomas Müller, Jérôme Boateng, Sami Khedira). Résultat, que ce soit chez les Néerlandais ou chez les Allemands, un seul joueur de champ a déjà soufflé sa trentième bougie : Ryan Babel et Marco Reus. Deux hommes qui font figure de grand frère au sein d’une sélection à la moyenne d’âge relativement basse (26,05 chez les joueurs de champ des Pays-Bas et 24,95 chez ceux de l’Allemagne). Un rôle finalement taillé pour Marco Reus qui fait déjà le grand frère au Borussia Dortmund. Avec moins de violence que l’immense Pascal Soetens, mais avec autant de réussite. Ne reste plus qu’à éviter une blessure et ainsi rater l’Euro 2020 comme cela lui est déjà arrivé au Mondial 2014 et à l’Euro 2016. En face, Ryan Babel est un grand frère d’un autre style du haut de ses 32 ans. Un grand frère qui peut raconter son parcours à ses jeunes padawans afin qu’ils se rendent compte des erreurs à éviter. Comme cette horrible coupe de cheveux rouge par exemple.




  • Quel Steven tirera son épingle du jeu ?

  • Durant la dernière Coupe d’Afrique, le Mali avait débarqué en Égypte avec deux joueurs homonymes qui répondaient au doux nom d'Adama Traoré (désormais tous les deux au FC Metz). Une situation cocasse que les Pays-Bas auraient pu eux aussi vivre à trois lettres près, puisque Ronald Koeman a fait appel à Steven Berghuis (27 ans) et Steven Bergwijn (21 ans). Deux hommes qui se battent pour un prénom donc, mais aussi pour un poste : celui d’ailier droit. Et à ce petit jeu, c’est le plus jeune qui semble partir avec de l’avance après avoir débuté lors des deux matchs du final four de la Ligue des nations. Une compétition que Berghuis a regardée depuis son canapé. Il faut dire que Bergwijn, l’ailier du PSV, sort d’une saison à 14 pions et 12 passes décisives en championnat quand celui de Feyenoord ne facture « que » 12 buts et 12 passes dé' en Eredivisie. À moins que Ronald Koeman ne s’intéresse qu’à la forme du moment et qu’il donne donc sa chance à l’aîné déjà auteur de 5 pions et de 4 offrandes cette saison.



  • Luca Waldschmidt va-t-il réussir à l’étage supérieur ?

  • Depuis les retraites de Miroslav Klose et de Mario Gómez, l’Allemagne peine à se trouver un nouveau numéro 9. Et si Timo Werner semblait s’imposer avec ses 10 buts en 25 matchs, Joachim Löw a depuis quelques rencontres opté pour une autre stratégie : utiliser un ailier en pointe, à l’image de Serge Gnabry ou de Leroy Sané. Un coup tactique qui a fonctionné lors du match aller à Amsterdam où l’Allemagne a débarqué en 3-5-2 avec les deux flèches en attaque. Sauf que tout peut être chamboulé avec la blessure de l’ailier de Manchester City et la première dans le groupe de la Mannschaft d’un certain Luca Waldschmidt. Un homme qui sort d’un championnat d’Europe espoirs terminé à la deuxième place, mais avec sept pions au compteur. Un record dans la compétition. Et un coup d’œil au palmarès des derniers meilleurs buteurs de l’Euro Espoirs suffit à prouver que Luca Waldschmidt est promis à une belle carrière. À l’image d'Andrea Pirlo, Alberto Gilardino, Klaas-Jan Huntelaar, Álvaro Morata, Saúl Ñíguez ou encore Jan Kliment qui a quand même gagné une Coupe du Danemark avec Brøndby avant de retrouver la réserve du VfB Stuttgart en cinquième division. À 26 ans.



    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur

    Hier à 14:11 EuroMillions : 173 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi
    Hier à 17:15 Le Las Vegas Lights FC balance 10 000$ à ses supporters 15
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
    Hier à 17:00 Le récap de la #SOFOOTLIGUE Hier à 16:06 Pluie de peluches à Rotterdam pour des enfants malades 9 Hier à 14:22 Le comité d'appel de la CAF rejette l'appel du Wydad Casablanca 11 Hier à 14:01 10€ gratuits pour miser sur la Ligue des Champions : Tentez de les transformer en + de 100€ ! Hier à 12:23 Vega baisse son short pour célébrer son but face au FC Atlas 39 Hier à 12:00 Défaite pour la première de Maradona avec le Gimnasia La Plata 11
    À lire ensuite
    Un milieu à infiltrer