Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Ajax-Manchester United

Les clés d’Ajax-Manchester United

Plus qu’une finale de Ligue Europa, cet Ajax-Manchester United représente une opposition de style. Avec, d’un côté, l’étonnante insouciance et, de l’autre, des stars favorites. Alors, l’outsider néerlandais peut-il faire mal à des Anglais sûrs de leur force ? Et Mourinho peut-il accepter la défaite ? Tentative de réponse en quelques points.

Modififié

Les jeunes Hollandais doivent-ils respecter leurs aînés ?


«  Comme Johan Cruyff avait l'habitude de dire, je n'ai jamais vu un sac d'argent marquer un but.  » Bim, c’est envoyé. Une punchline sortie en conférence de presse qui vient tout droit de la bouche de Matthijs de Ligt et qui atterrit dans la tronche de Paul Pogba. Les intentions sont donc claires : l’Ajax ne fait aucun complexe d’infériorité devant Manchester United et ses millions. On peut lui faire confiance, puisqu'elle a montré qu’elle en avait dans le froc depuis le début de la compétition. L’Olympique lyonnais postule le titre et fait figure de gros bras en demi-finale ? Paf, Amsterdam le fait tourner en bourrique avec un 4-1 dans les dents à l'aller. Schalke 04 semble bien plus expérimenté pour se qualifier dans le dernier carré ? Boom, les jeunes pousses hollandaises s’imposent en patrons à domicile et sont surmotivés par la prolongation au retour. «  Ils jouent toujours dans le même système. Ils gardent la même philosophie et ils savent ce qu'ils ont à faire quand le match commence, a surenchéri Edwin van der Sar cette semaine dans le Times. On l'a vu dans les matchs contre Schalke et Lyon. Je n'ai pas vu dans ces matchs de garçons qui n'auraient pas leur place en finale. » Autant dire que face à Manchester, qui possède dans ses rangs des éléments habitués aux joutes européennes, ces garçons auront encore plus la dalle. Quitte à laisser le respect aux vestiaires et démontrer qu’ils sont bien plus grands que des enfants.

Edgard Davids : « Gagner 4-1 contre Lyon, personne n'y croyait à l'Ajax »


Zlatan Ibrahimović va-t-il jouer les sauveurs ?


C’est un peu l’inconnu de la soirée : l’absence d’Ibrahimović, pilier offensif de José Mourinho cette saison et gravement blessé, est-elle flippante pour United ? Marcus Rashford, titulaire quasi indiscutable depuis, n’a pas démérité ces dernières semaines, mais n’a pas encore la vingtaine, ne connaît donc pas exactement les ingrédients nécessaires pour la recette d’un tel titre et n’a marqué qu’à deux reprises dans la compétition en dix matchs. Reste que ses buts (le seul de la demi-finale aller contre le Celta de Vigo et celui de la qualification lors du quart de finale retour contre Anderlecht) ont été décisifs. Les supporters lui feront en tout cas plus confiance qu’à Jesse Lingard, pas franchement convaincant cette saison. Bref, le trio offensif de MU, complété par Henrik Mkhitaryan, voire Anthony Martial (Lingard serait alors sur le banc) va devoir se montrer efficace. À moins que le Z, qui a lâché un drôle de « Prêt pour la finale  » sur Instagram ne jette ses béquilles pour les derniers instants.

Ready for the final

Une publication partagée par IAmZlatan (@iamzlatanibrahimovic) le




La coupe de Bertrand Traoré peut-elle éclipser celle de Paul Pogba ?


Il a fait très, très mal à Lyon et s’est plus ou moins révélé aux yeux de l’Europe dans le dernier carré. Guidé par sa singulière crête de mini dreadslocks, Traoré étonne, épate et impressionne par son activité comme par sa qualité technique. Assez pour réaliser une grande finale et en être le meilleur homme ? Minute papillon. Non seulement le joueur prêté par Chelsea a encore d'immenses progrès à faire dans la finition, mais, en plus, un gros client se présente en face de lui. Monsieur Paul Pogba. Le Français a-t-il prévu une coiffure spéciale pour l’occasion ? Fera-t-il un effort capillaire pour sa troisième finale européenne, après ses deux premières perdues (en Ligue des champions avec la Juventus en 2015 et à l’Euro avec l’équipe de France l’été dernier) ? Des questions aussi fondamentales que le niveau de jeu qu’il va offrir. Car on le sait : un Pogba en forme donne un Manchester à l’aise. Malgré les critiques qui visent davantage son prix que ses prestations, le milieu est toujours capable de faire basculer un match sur un coup de patte, une passe, un grigri ou une frappe lointaine. Fight.



José Mourinho a-t-il une veste de secours en cas d’échec ?


Minuit. L’heure de la conférence de presse de Mourinho. Sa team vient de s’incliner 2-1 en prolongation. Visage fermé, le Special One n’attend même pas les questions pour commencer son discours : « Pas la peine que vous preniez la parole, je sais ce que vous allez me dire. Et je vous réponds en toute honnêteté : si je fais la gueule, c’est uniquement parce que je n’aime pas perdre. Au fond, je ne pense même pas à la Ligue Europa. Je l’ai déjà personnellement remportée, elle n’a jamais été notre objectif et ne le sera jamais. Aucune soirée spéciale n’était prévue en cas de victoire. Ce serait indigne d’un grand club de célébrer un trophée qui n’a pas sa place dans notre vitrine. » Voilà la scène qu’on pourrait observer si les Mancuniens tombaient. Pourquoi ? Parce que Mourinho a déjà retourné sa chemise cette saison. Après avoir déclaré que la C3 n’était «  pas une compétition que veut disputer Manchester United » en septembre et aligné des joueurs remplaçants, le technicien a fini par dénigrer le championnat pour prioriser la Ligue Europa afin d’accéder plus facilement à la C1. Au point de se considérer plus légitime que son adversaire, qui a été reversé dans le tournoi après avoir été éliminé de la Ligue des champions : « Je pense que si une équipe va en Ligue des champions, puis ne se qualifie pas, elle devrait rentrer à la maison, sans avoir l’opportunité de jouer en Ligue Europa. (...) La Ligue Europa est pour les équipes qui disputent la Ligue Europa depuis le début, comme nous. » Attention au craquage de veste, José...




Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75