Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Bilan
  2. //
  3. // Chiffres

Les chiffres de juin

Le mois de juin n'est pas forcément le mois du football, surtout lors d'une année impaire. Mais bon. On a tout de même vu une belle Coupe des confédérations, avec beaucoup de buts, quelques beaux transferts et quelques belles décisions de la LFP.

Modififié
65. Le nombre de buts marqués pendant la Coupe des confédérations, en seulement 16 rencontres, soit une moyenne de 4,06 buts par match. On dit merci qui ? Merci Tahiti.

24. Le nombre de buts encaissés par Tahiti en seulement 3 rencontres, soit une moyenne de 8 buts encaissés par match. Ce qui, forcément, a fait du bien à la moyenne de buts marqués pendant la Coupe des confédérations.

28. Cela faisait 28 ans, pratiquement jour pour jour, que l'Espagne n'avait pas perdu un match en compétition officielle par trois buts d'écart. Le dernier 3-0 remontait à juin 1985, un revers 3-0 contre le Pays-de-Galles, en éliminatoires du Mondial 86. Fou.

10. Et cela faisait 10 ans que la Roja n'était pas restée muette pendant deux matchs d'affilée. Cette fois-ci, 0-0 contre l'Italie, puis 0-3 contre le Brésil. Il y a 10 ans, 0-1 contre la Grèce et 0-0 contre l'Irlande du Nord. Fou.

2. Le nombre de points de pénalité pour l'AS Monaco, à purger au début de la saison prochaine. Le club monégasque a été puni pour l'invasion de terrain de ses supporters lors du dernier match de Ligue 2 contre Le Mans. Monaco pénalisé à cause de ses supporters ? On aura tout vu, bordel !

1. Le nombre de semaine d'avance avec laquelle Sterling, joueur de Liverpool, a fêté le premier anniversaire de son fils via Twitter. Involontairement, bien sûr. Immédiatement bashé par madame, en 140 caractères.

7. Comme le nombre d'années requis contre Silvio Berlusconi pour l'affaire du Rubygate. Une année multipliée par le nombre d'enfants clandestins que le Cavaliere a semé au cours de ses ébats ?

8. Ou peut-être 9, voire même 10. Le nombre de râteaux pris par le PSG avant de recruter Laurent Blanc. Laurent Blanc qui était, selon les dirigeants parisiens, « évidemment une priorité » . Capello et Benítez doivent bien rigoler.

3. Le nombre de minutes dont a eu besoin Neymar pour inscrire son premier but lors de la Coupe des confédérations. Et pas un but de raccroc, hein. Une volée de l'entrée de la surface, pleine lucarne.

4. En millions d'euros, ce que Lionel Messi aurait « oublié » de déclarer à l'État espagnol. Du coup, le quadruple Ballon d'or, pour éviter tout souci, va verser 15 millions d'euros au FISC. Histoire aussi de couvrir les éventuelles pénaltys. Et les éventuels pots-de-vin.

23. L'âge d'Alen Pamić, milieu du NK Istra 1961 - un club de D1 croate -, décédé sur le terrain le 23 juin durant un match amical. Malgré déjà trois sérieuses alertes, le gamin n'avait pas voulu arrêter le foot. RIP.

10. Trois jours après la mort d'Alen Pamić, le monde du football s'unit à la mémoire de Marc-Vivien Foé, décédé il y a déjà 10 ans. Dix ans que le Lion dort.

49. Gaité, suite et fin. À l'âge de 49 ans, Stefano Borgonovo, ancien attaquant de la Fiorentina et du Milan AC, a succombé à une longue maladie, la sclérose latérale amyotrophique, après plusieurs années de combat. La Squadra Azzurra, lors de sa demi-finale contre l'Espagne, a porté un brassard noir en son honneur.

240. Le nombre de journalistes accrédités pour la première conférence de presse de Guardiola à Munich. Tout ça pour l'entendre baragouiner quelques mots en allemand. Das ist toll !

Des centaines de milliers. Le nombre de Brésiliens dans la rue. 300 000 rien qu'à Rio de Janeiro pour protester contre l'État et la politique en place, ainsi que les dépenses engendrées par la Coupe du monde qui aura lieu l'année prochaine. Et maintenant que le Brésil a gagné, ils disent quoi ?

7. Le nombre de personnes blessées lors de la visite de David Beckham à Shanghai, qui a provoqué de sacrés mouvements de foule. Cette fois-ci, David a toutefois eu la bonne idée de ne pas vouloir tirer un coup franc, et ainsi se ridiculiser en glissant.

7500. En euros, la somme que s'est fait voler Dider Drogba, en vacances dans un hôtel à Abidjan. Aucun respect pour les Éléphants.

3. Le nombre de mois de suspension dont a écopés le joueur du CSKA Moscou, Dzagoev, pour avoir publiquement insulté le Zénith dans les médias. C'est vrai que ce n'est pas très sympa. En même temps, il s'en tape : il est champion de Russie. Et le Zénith ?

2. Le nombre de gardiens de but alignés sur la pelouse par l'équipe du Zimbabwe lors d'un match de qualification au Mondial 2014 face à la Guinée. Pourquoi ? Parce qu'il ne restait que 14 places disponibles dans l'avion. Avec l'entraîneur et le médecin, l'équipe s'est déplacée avec 12 joueurs. Un joueur a ensuite perdu son passeport. Les onze derniers ont joué, et donc deux gardiens, un aux cages, l'autre sur le terrain. Mais aucun des deux n'a scoré. Dommage.


3 670 000. Le nombre de fans du PSG sur Facebook. Très en retard en septembre 2012 et derrière Marseille (1 300 000 contre 1 900 000), le PSG a donc terminé la saison en tête, Marseille est loin derrière avec 2 453 000 followers. Le classico 2.0.

41. Comme le nombre de clubs italiens soupçonnés de fraude fiscale, blanchiment d'argent et fausses factures, à qui la brigade financière de Naples a rendu visite. Parmi eux, la Juventus Turin, le Milan AC, Naples et la Fiorentina. Un scandale en Italie ? N'importe quoi.

22. En millions d'euros, le prix déboursé par Chelsea pour se payer André Schürrle, l'attaquant du Bayer Leverkusen. 11 buts pour lui cette saison en Bundesliga. Deux millions d'euros le but, donc. Propre.

3. Le nombre de recrues surprises du Dynamo Kiev : Younès Belhanda, Dieumerci Mbokani et Jeremain Lens, tous trois présentés le 30 juin. Alors ça, pour une surprise, c'est une belle surprise.

0. Le nombre de buts marqués par l'équipe de France au mois de juin. 0-1 contre l'Uruguay, 0-3 contre le Brésil. Avec le 0-1 face à l'Espagne fin mars, le dernier but des Bleus remonte au 22 mars, but de Ribéry face à la Géorgie. Depuis, 299 minutes de disette. Bon pour la confiance.

352. En millions d'euros, la somme que Chelsea va engranger sur les dix prochaines années grâce à sa collaboration avec Adidas. Allez, on fête ça avec un Cavani ?

240 000. En euros, la somme déboursée par Andrés Iniesta pour sauver le club d'Albacete. L'international espagnol a réglé de sa poche les 240 000 euros d'impayés du club, ce qui leur permettra de sauver leur peau en deuxième division. Aurait-il fait la même chose pour le RC Lens ?

7,5. En millions d'euros, le salaire annuel de Carlo Ancelotti au Real Madrid. Bravo Carlo, tu as réussi à trouver quelqu'un en mesure de te payer encore plus grassement que les dirigeants parisiens. Et ça, c'est costaud.

64. Le nombre de buts finalement inscrits par Lionel Messi cette saison. 46 en championnat d'Espagne, 4 en Copa del Rey, 8 en Ligue des champions, 2 en Supercoupe et 4 avec le maillot argentin. C'est beaucoup, en vrai, 64 buts en une saison ?

Eric Maggiori, avec Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 19 Hier à 12:59 Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 21

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 12:52 René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 Hier à 12:00 Venez regarder un match chez So Foot ! 11 Hier à 11:54 Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 08:00 Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 14