Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Rétrospective
  2. // Bilan

Les chiffres de 2013

Clap de fin sur l’année 2013. L’occasion de revenir en chiffres sur ces 365 jours qui nous ont amenés vers l’année du Mondial au Brésil. Entre les titres du Bayern Munich et les buts de Zlatan et CR7, il y a de quoi en perdre sa calculatrice.

Modififié
5. Le nombre de trophées remportés par le Bayern Munich. Coupe d’Allemagne, championnat, Ligue des champions, Supercoupe d'Europe et Mondial des clubs. Ne manque à l’appel que la Supercoupe d’Allemagne, remportée par le Borussia Dortmund. Au moins ça que Pep n’aura pas.

69. Le nombre de buts inscrits par Cristiano Ronaldo sur l’année civile. 59 avec le Real Madrid et 10 avec le Portugal. Cette fois-ci, pas de Lionel Messi pour lui ravir le trophée de meilleur buteur de l’année. Alors, on se sent mieux, Cristiano ?

47. Le nombre de buts inscrits par Zlatan sur l’année civile, dont 39 avec le PSG. Et parmi les 49, une reprise de volée de 35 mètres, une aile de pigeon acrobatique, une Madjer, un coup franc à 105 km/h. Bref, Zlatan aime les belles choses.

3. Le nombre de trophées perdus par Benfica lors des dernières minutes de ses matchs décisifs. Le club lisboète a perdu le match du titre au Portugal en s’inclinant à la 92e minute face à Porto, la finale de la C3 face à Chelsea avec un but à la 93e, et la finale de la Coupe du Portugal, avec deux pions encaissés aux 80e et 82e minutes. 2013, année de la lose pour certains.

32. Le nombre d’années qu’a attendu l’AS Saint-Étienne avant de remporter un trophée. Les Verts se sont imposés en finale de la Coupe de la Ligue, en venant à bout de Rennes. Tout ça pour finalement se faire éliminer au tour préliminaire de la C3 par Efsjberg.

38. Le nombre de trophées remportés par Sir Alex Ferguson sur le banc de Manchester United. Le plus grand manager anglais de tous les temps a tiré sa révérence en mai dernier avec, dans sa besace, le plus gros palmarès de l’histoire du football britannique. 38 trophées en 27 ans. On vous laisse faire le calcul.

5. Le nombre de victoires obtenues par Ajaccio en Ligue 1 en 2013. En 39 matchs. Et 5 victoires obtenues à domicile, ce qui porte le total de succès à l’extérieur à zéro. Aucun club n’a décroché moins de victoires en 2013 dans les cinq grands championnats européens (en prenant en compte uniquement les équipes qui ont joué en première division toute l’année). Sur la deuxième place du podium, on trouve Nuremberg, avec 6 victoires en 2013, dont aucune depuis le début de la saison 2013/14. De bon augure pour 2014.

3. Le nombre de défaites du Bayern Munich cette année, toutes compétitions confondues. Les Bavarois se sont inclinés à deux reprises en Ligue des champions, face à Arsenal et City (des défaites « inutiles » , cependant) et une fois en Supercoupe d’Allemagne face à Dortmund. Oui, vous avez compris : aucune défaite en championnat en 2013. Vlan.

91. Pour être encore plus précis, le taux de victoires du Bayern en Bundesliga s’élève cette année à 91%. 30 victoires et 3 nuls, concédés sur les pelouses de Dortmund, de Fribourg et de Leverkusen. Comment dit-on rouleau compresseur en allemand ?

105. Le nombre de buts marqués par le Barça en 2013 en championnat d’Espagne, soit une moyenne de 2,7 buts par match. Avec un top 4 des buteurs pas vraiment surprenant : Messi 28, Alexis Sánchez et Pedro 16, Fàbregas 13. 73 pions à eux quatre. Costaud.

5. Le nombre de buts inscrits par Miroslav Klose lors d’un match de championnat face à Bologne. Son équipe de la Lazio s’est imposée 6-0, et le buteur allemand y est allé de son petit quintuplé, le seul inscrit en 2013 dans les grands championnats européens. Le poids des années ? Connaît pas.

149,4. En millions d’euros, la somme encaissée en 2013 par l’Anji Makhatchkala. Le président du club, Suleyman Kerimov, a décidé d’arrêter d’investir dans le club, et a revendu toutes ses pépites (Eto’o, Diarra, Willian, Boussoufa, Zhirkov…) pour 149,4 millions d’euros. Une somme avec laquelle il va pouvoir tranquillement se trouver une nouvelle activité. Dans le cricket, par exemple ?

14. Le nombre de buts inscrits cette année par Alessandro Del Piero, en Australie. On t’oublie pas, Alex, même à l’autre bout du monde.

11. Le nombre de cartons rouges reçus par l’Atalanta lors de l’année 2013. Personne n’a fait pire dans les cinq grands championnats européens. Ont été exclus : Carmona (deux fois), Giorgi, Brivio, Contini, Lucchini, Raimondi, Denis, Cigarini, Nica et Cazzola. Bonne résolution pour 2014 : se calmer.

10. Le nombre de victoires consécutives de la Roma lors des dix premières journées de Serie A. Avec Rudi Garcia aux manettes, l’équipe romaine a ainsi battu le record de la Juventus de Capello qui datait de 2005-06 et qui s’était arrêté à neuf. En tout, les Giallorossi restent d’ailleurs sur une série de 19 matchs sans défaite en Serie A. Bravo qui ? Bravo Rudi.

15. Le nombre d’années sur le banc de l’équipe nationale de Saint-Marin pour Giampaolo Mazza. Le brave homme a mis un terme à l’aventure en octobre 2013, avec, à son actif, un bilan tout à fait honorable : une victoire, 2 nuls, 82 défaites (dont 57 consécutives depuis le 28 avril 2004), 15 buts marqués, 375 encaissés. Courage à son successeur.


17. En 2013, le club de Malmö a remporté son 17e titre de champion de Suède. L’ancien club de Zlatan Ibrahimović n’avait plus été champion depuis 2010. Voilà.

1062. L’année 2013 aura également été celle où Vincent Enyeama a failli battre l’invincibilité de Gaëtan Huard. Mais le portier lillois s’est incliné au bout de 1062 minutes d’invincibilité, à 114 minutes du record du Bordelais. Et comme Huard en son temps, le Nigérian a été trompé par son propre défenseur. Le destin, sûrement.

476. Le nombre de pénaltys réclamés par Mario Balotelli. De temps en temps, ça marche, et les arbitres lui en concèdent. Bilan : 13 pénos tirés par Supermario, 11 marqués, deux foirés, les deux premiers de sa carrière.

10. Le nombre de matchs de suspension reçus par Luis Suárez suite à sa morsure sur le bras d’Ivanović. Ce qui ne l’a empêché de marquer tout de même 29 buts en 28 matchs de Premier League sur l’année civile. Prends ça, Dracula.

100, ou 91. En millions d’euros, la somme déboursée par le Real Madrid pour s’attacher les services de Gareth Bale. Dans un premier temps, la somme de 100 millions d’euros a été évoquée. Puis, en octobre, Florentino Pérez a affirmé qu’il ne s’agissait « que » de 91 millions d’euros. Comme ça, CR7 est content : il reste le transfert le plus cher de l’histoire. Ce serait bête de le froisser.

2. Le nombre de buts inscrits par Mamadou Sakho avec le maillot de l’équipe de France. Mais Mamad, comme Lilian Thuram en son temps, a choisi le bon moment pour les planter.

34. Le nombre de buts inscrits par Neymar lors de l’année 2013, dont 4 inscrits pendant la Coupe des confédérations, qui ont permis au Brésil de s’imposer à un an du Mondial, et 11, déjà, avec le Barça. Pas mal, pour un type qui était censé devenir nul dès son arrivée en Europe.

163. Le nombre de jours qui nous séparent désormais de l’ouverture de la Coupe du monde au Brésil. 2014, tu vas nous régaler.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 57 minutes La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall