Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Coupes d'Europe
  2. // Résumé

Les bonnes questions de la semaine européenne

Mr. Propre, Germain le Lynx, des gros mots et une histoire de chauffeur de bus, voilà autant de thématiques posant question concernant les clubs engagés cette semaine en Coupes d'Europe. Ah, et oui : le Shakhtar Donetsk est plus fort que Manchester City. Belle thématique, ça.

Modififié

Comment bien s'occuper en attendant un but du Real Madrid ?


319 minutes, c’est long. Voilà qui tombe mal pour le fan de football que vous êtes, vous qui n’avez plus assisté à un but des Merengues depuis celui de Marco Asensio contre l’Espanyol. Dommage, car si vous vous appeliez Joey Chestnut, vous auriez pu déguster un peu plus de 2200 hot-dogs, en vous basant sur les bases de votre formidable record du monde dans la discipline. Dans la peau de Scatman, vous en auriez probablement profité pour chanter Rap God à cinquante-trois reprises, prononçant à l’occasion près de 83 000 mots. Autres possibilités : battre de 296 minutes et 28 secondes le record mondial d’apnée sous-marine, celui du rodéo de narval le plus long, ou encore celui de l’aller-retour le plus rapide entre Maubeuge et Toronto. Ou bien, quitte à s’emmerder, vous auriez aussi pu regarder les trois derniers matchs de Dijon et de Cagliari. Et Cristiano Ronaldo peiner à marquer son premier but avec la Juve, tiens. 320 minutes d'attente tout pile. Vous avez dit coïncidence ? TD



Est-ce que Eric-Maxim Choupo-Moting se cachait dans le costume de Germain le lynx ?


Recruté par Mayence et son entraîneur Thomas Tuchel en 2011, Eric Maxim Choupo-Moting claque une première saison de qualité (dix buts, quatre passes décisives en championnat), avant de disparaître petit à petit de la circulation. Mais ça, c’était avant cet été et son arrivée improbable au Paris Saint-Germain qui a remis EMCM sous le feu des projecteurs. La suite ? Un but face au Stade rennais cinq minutes après ses premiers pas en Ligue 1, un gros câlin avec ses partenaires qui sont tous tombés sous son charme et un Parc des Princes qui scande son nom à chacune de ses prises de balle lors de la large victoire face à l’Étoile rouge de Belgrade (6-1).


Il faut dire que Choupo-Moting a tout pour plaire et reprendre la place de coqueluche du Parc des Princes, laissée vacante par Javier Pastore, avec sa grande carcasse, sa barbe soigneusement taillée et son sourire permanent. Des caractéristiques semblables à celle de la mascotte du PSG Germain le lynx, ayant fait son apparition à l’été 2012, soit l’année où Choupo-Moting a commencé à décliner. Et si finalement c’était lui qui se cachait sous le costume du lynx ? D’autant plus que depuis son arrivée à Paris, Germain ne se fait plus trop voir au Parc des Princes. SO




Est-ce que « putain de merde, c’est pas possible ça » ?


La formule est crue et, question de logique, souligne souvent l’inverse. Se demander si une situation donnée est réellement en train d’arriver a toutes les chances de signifier que... justement, elle est en train d’arriver. Le « putain » , ça, ce n’est que fioriture. Signée Younousse Sankharé, évidemment, milieu de terrain buteur avec Bordeaux contre Copenhague, ce qui n’a pas empêché les siens de perdre le fil de leur match à la dernière seconde. Une défaite totalement contre le cours du jeu ayant eu le mérite aussi de faire totalement péter un plomb au bonhomme en zone mixte, arguant que « ce n’est pas normal » . « On travaille à l’entraînement, et on n’arrive pas à se concentrer en match, a-t-il ajouté. Je n’arrive pas à comprendre. (...) En Coupe d’Europe, ça se paye cash. » L’injustice est un mal bien existant, Younousse. Donc malheureusement oui, c’est possible. TD



Le chauffeur de Manchester United est-il le même que celui de l’équipe de France ?


Départ fixé à 18h, histoire d’avoir le temps. Les joueurs de Manchester United, suivis de près par José Mourinho, grimpent en file indienne dans leur bus aux couleurs du club, sortent les jeux de cartes - ou pas, ambiance délétère oblige - et filent en direction d’Old Trafford. « Nous avons quitté l’hôtel Lowry en espérant que trente minutes suffiraient (pour rejoindre le stade, N.D.L.R.), ce qui est le cas habituellement, détaillait le Mou après le nul 0-0 des siens contre Valence mardi dernier. Mais cette fois, la police a refusé de faire une escorte, alors nous sommes venus de nous-mêmes et cela a pris 1h15. L’UEFA a été sympa et l’arbitre a été gentil de nous permettre de commencer le match avec cinq minutes de retard, car il nous fallait au moins une demi-heure pour nous préparer. »


Une problématique récurrente dans l’histoire récente de ManU et confirmée par l’inspecteur en chef Andry Sutcliff, expliquant dans un communiqué que l’escorte n’avait pas été jugée nécessaire au regard du degré de danger pour les joueurs, avant de préciser avoir « consulté les clubs concernés pendant plusieurs mois pour leur permettre de s'adapter » . Bref, un bien piètre mensonge destiné à faire croire que les Red Devils sont restés coincés dans les embouteillages : Paul Pogba a simplement fait embaucher le chauffeur du bus des Bleus sur les Champs. Toujours bloqué à 10km/h. TD


Jan Oblak pourrait-il être la nouvelle égérie de Mr. Propre ?


Soixante-douze, comme le nombre de buts encaissés par Jan Oblak depuis son arrivée à l’Atlético, il y a quatre ans. Drôle de clin d’œil : soixante-douze, c’est également le nombre de clean sheets signés par le mastodonte dans le même laps de temps, un chiffre dantesque à la hauteur des standards de propreté de la marque de produits de nettoyage. Mais où est passé l’âge d’or de « Mr. Clean » , en VO, prince des liquides vaisselle et roi de la lingette nettoyante ? Fut un temps, il était partout à la TV. Le bonhomme musclé incarnait même au départ « la puissance magique du bon génie qui a une influence bénéfique immédiate  » , selon les documents de la marque. Des traits tout à fait communs avec le portier slovène, qui pourrait en plus permettre au divin chauve de profiter de sa retraite : il vient de fêter ses soixante ans... Reste simplement à poser cette boucle d'oreille au lobe gauche. TD





Lyon finirait-il premier d’un groupe composé de Manchester City, du Real Madrid et de la Juventus ?


Ou à l’inverse : Lyon finirait-il dernier d’un groupe composé du Viktoria Plzeň, de l’AEK Athènes et des Young Boys Berne ? Si la tendance est à répondre non aux deux questions, l’Olympique lyonnais a pourtant prouvé le contraire en deux journées de Ligue des champions. Époustouflants sur la pelouse de Manchester City, les hommes de Bruno Génésio sont repartis avec la victoire (1-2) avant de montrer un tout autre visage quinze jours plus tard face au Shakhtar Donetsk. Bougé pendant 55 minutes par les Ukrainiens, l’OL a dû attendre d’être mené 0-2 pour se réveiller et mettre l’engagement aperçu sur la pelouse de Manchester City pour arracher un match nul inespéré (2-2).


Étonnant ? Pas vraiment puisque Lyon a pris l’habitude ces derniers mois d’être fort face aux "gros" et faible contre les "petits". Même si tout dépend du goût et des couleurs de chacun puisque Jean-Michel Aulas n’a pas sourcillé à la fin de la rencontre pour assurer que « le Shakhtar a la meilleure équipe que nous avons rencontrée jusqu’à maintenant » et « qu’ils sont supérieurs à Manchester City » . Et bah pourquoi pas, hein ! SO


Est-ce dangereux de se voir trop beau face à Apollon ?


C’est une technique de socialisation vieille comme le monde : traîner avec des moches dans son groupe de potes permettrait de ressortir du lot aux yeux des observateurs(trices). Et ce quel que soit le contexte. Et après avoir connu quelques difficultés ces dernières semaines, Marseille pensait pouvoir retrouver jeudi soir un peu de sa superbe lors de ce déplacement à Chypre, tant le Limassol n’avait rien d'un foudre de guerre sur le papier. Problème, l’Apollon avait plus de gueule que prévu. Au point d'obliger un Marseille mollasson à se refaire une beauté à la mi-temps pour faire la différence : la barbe de Kostas Mitroglou a fait place aux joues douces de Valère Germain, avant que Dimitri Payet et Luiz Gustavo ne se décident à sortir deux chefs-d’œuvre pour mettre l’OM sur la bonne voie.


L’ordre naturel des choses semblait alors rétabli, mais c’était compter sans la faculté des Chypriotes à griffer le visage des Phocéens. Deux gifles de Marković et Zelaya et voici les hommes de Rudi Garcia défigurés. « Au moins, ce soir, on a donné une bonne image » , se gargarisait Dimitri Payet au micro de RMC Sport. Le moment où Marseille se regardera dans la glace risque d’être douloureux... MR




Par Théo Denmat, Steven Oliveira et Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 14:23 Kondogbia : « J'ai toujours voulu jouer pour la Centrafrique » 162
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:48 Bolt s'insurge contre un contrôle antidopage 25