Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Coupes d'Europe
  2. // Résumé

Les bonnes questions de la semaine européenne

Une grosse commotion, des jeunes loups de mer, un menu entrée-plat-dessert remis en jeu, des bugs dans le système, des Français sans club français, des jeunes beaucoup trop vieux... Encore une fois, les rendez-vous de Ligue des champions et de Ligue Europa ont amené leur lot d'interrogations.

Quelle place pour Guy Novès dans le staff de Tottenham ?


Après avoir gagné son bras de fer avec la Fédération française de rugby et empoché une indemnité d’un million d’euros pour licenciement abusif, Guy Novès peut enfin passer à autre chose. Et si l’ex-sélectionneur du XV de France était devant son poste de télévision mardi soir, il a certainement compris qu’il avait le niveau requis pour rejoindre l’équipe de docs de Tottenham. Voir certains de ses petits gars prendre des cartons comme celui de Jan Vertonghen face au rouleau-compresseur André Onana, il en a vu d’autres. Le Belge avait beau pisser le sang, vomir, s'évanouir, frôler de s'écrouler, il aurait fait comme les docs des Spurs : filez-lui un short propre et renvoyez-le dans la mêlée. Qu'importe les doutes de l'arbitre ou les observations de Lasse Schöne. « Selon moi, il n'était pas bien du tout, témoignait le milieu de l’Ajax. Je ne suis pas médecin, mais quand tu vois comment il a été sorti du terrain... Ce n'était pas bon signe. »


Le protocole commotion a été respecté – ici un rapide examen – et rien ne contre-indiquait un retour sur le terrain. Manqué puisque le défenseur est ressorti quelques secondes plus tard, au bord du malaise. La situation n’était pas bien différente de celle de Florian Fritz en 2014, dont la lumière avait été éteinte par le genou du Racingman François van der Merwe. Dans ce barrage primordial, l’entraîneur du Stade était entré dans le vestiaire, où son joueur se faisait recoudre, pour le pousser à revenir sur le terrain. Une prise d'initiative bien plus forte que celle de Mauricio Pochettino, qui s’est dédouané sur cette affaire : « J’ai expliqué à mes joueurs qu’ils peuvent dire ce qu’ils veulent et que ceux qui décident sont les médecins du club, expliquait le coach argentin. Moi ou mes adjoints n’avons rien à dire. » Tant pis si la gestion de ce cas a incité Michel D’Hooghe, président de la Commission médicale de la FIFA, à suggérer la possibilité « d'introduire des remplacements spécifiques en cas de commotion » , comme au rugby. Après le match, Jan Vertonghen est reparti seul chez lui en voiture, comme si aucun précédent n'avait prouvé qu'il pouvait y avoir des issues plus tragiques. Mais bon, il paraît qu'un zeste de valeurs de l'ovalie ne ferait pas de mal dans le football. MR


Les Lanciers sont-ils des jeunes vieux ou des vieux jeunes ?


En 2017 déjà, les gamins de l'Ajax Amsterdam se prenaient pour des adolescents n'ayant peur de rien. Seuls les grognards de Manchester United avaient su les calmer, dans une Ligue Europa où les Hollandais alignaient le onze le plus jeune de l'histoire des finales européennes avec une moyenne d'âge de 22 ans et 282 jours. Deux ans plus tard, ces mêmes gosses ont bien grandi et se trouvent dans la cour des grands.


Sauf qu'aujourd'hui, ils sont toujours plus petits que leurs adversaires. Au moins sur le plan des bougies soufflées. Déjà beaucoup moins vieux que la Juventus au tour précédent (3,25 ans d'écart moyen entre les deux équipes), les Néerlandais se sont encore présentés avec une team de 24 ans et quelques face à Tottenham. Problème : ces gars-là vieillissent beaucoup trop vite. Autrefois emplis de fougue et de spontanéité, les enfants d'Erik ten Hag sont désormais capables de suivre un plan parfaitement défini à l'avance. Dans l'antre des Spurs, pour le compte de la demi-finale aller de Ligue des champions, ils ont su commencer très fort puis gérer très sereinement leur avance en défendant très bien pour s'assurer un très bon résultat (1-0). À l'expérience, pourrait-on dire. Alors, dans quelle catégorie les placer ? Celle des vieux encore jeunes ou des jeunes déjà vieux ? FC


Jürgen Klopp a-t-il fait une croix sur une prochaine invitation au resto ?


Klopp a apprécié son mercredi soir, malgré la valise. « Le football est comme ça. Il s'agit de marquer des buts et ils en ont marqué trois, nous aucun. Mais la performance était vraiment bonne, les garçons ont joué un super match pour être honnête, s'est épanché le coach des Reds. Messi a frappé à deux reprises, notamment sur un superbe coup franc. C'est comme ça. Pourtant, nous avons eu des moments exceptionnels. Franchement, je ne sais pas si nous pouvons jouer beaucoup mieux... » L'Allemand a donc réussi à apprécier le spectacle, et notamment le numéro de la Pulga qu'il classe en tête de ses joueurs préférés. Ceci dit, il repensera peut-être à cette défaite lors de ses prochaines vacances au soleil. Pour comprendre cela, il faut réécouter ses déclarations d'avant-match. « Contre le Real Madrid, ce n’était pas simple non plus. Mais parce que j’ai battu le Real Madrid plusieurs fois (3 victoires et 1 nul en 7 confrontations, N.D.L.R.), j’ai profité d’une table dans un restaurant à Ibiza un jour. Quand les gens ont réalisé que j’étais Jürgen Klopp, ils m’ont dit : "Vous êtes celui qui a battu de Real Madrid ? Entrez !" » Une motivation supplémentaire avant le retour à Liverpool, même si l'addition pourrait une nouvelle fois être salée. MR



Mais qu'est-il arrivé à Ousmane Dembélé ?


Entré à la 3e minute du temps additionnel face à Liverpool, Ousmane Dembélé a tout de même trouvé le temps de s'illustrer. Et si certains artistes affirment qu'il tire des deux pieds, le Barcelonais a surtout montré qu'il pouvait s'emmêler les pinceaux dans les moments cruciaux. À la 90e+7, l'ex-Rennais décale parfaitement Messi sur une ultime contre-attaque, qui lui remise immédiatement. Le Français est alors seul au point de penalty, mais envoie la balle de 4-0 et de fin des espoirs anglais dans les bras d'Alisson. Une pichenette moisie qui a dû mettre immédiatement la puce à l'oreille à cet amateur de jeu vidéo : quelqu'un a dû changer les paramètres de sa manette, passant sans l'avertir du mode classique au mode alternatif. Lui voulait tirer avec le rond, s'est retrouvé à lâcher un petit lob qui est habituellement exécuté avec le carré. Bête, surtout que sa frappe précédente, largement au-dessus du cadre après son crochet caractéristique, aurait déjà dû l'alerter... MR



Que se serait-il passé sans les Français ?


Simple : Arsenal-Valence se serait clôturé sur une défaite 1-2 des Gunners (3-1 moins les deux buts d'Alexandre Lacazette et celui de Mouctar Diakhaby, plus l'absence de Laurent Koscielny), Tottenham serait déjà éliminé de la Ligue des champions après son revers 4-0 face à l'Ajax Amsterdam (1-0 plus les absences de Moussa Sissoko et d'Hugo Lloris), Liverpool aurait réussi à marquer contre Barcelone et la terre du Camp Nou serait moins riche en émail (3-0 moins la défense de Clément Lenglet et son bout de dent égaré) et la Commerzbank-Arena ne se serait pas demandé ce que faisait un marathonien au milieu de 21 footballeurs ou si Simon Falette doit rester titulaire pour le restant de la saison. Bref : avec des si, on mettrait Paris en bouteille. Mais pas dans un carré européen, en revanche. FC

Vidéo


Eden Hazard est-il allergique à la C3 ?


Deux titularisations. Tel est le bilan d'Eden Hazard en Ligue Europa cette saison, auquel il faut ajouter quatre entrées en jeu et deux remplacements. La C3 étant la priorité de Chelsea puisqu'elle représente la seule possibilité de trophée cette année pour les Blues qui sont encore loin d'être qualifiés en C1 via la Premier League, une seule raison peut justifier la décision de Maurizio Sarri de laisser son Belge pourrir sur le banc (ce qui était encore le cas sur la pelouse de l'Eintracht Francfort) : ce dernier est allergique à la Ligue Europa.


Dès que l'ailier passe plus d'une demi-heure dans l'épreuve, de grosses rougeurs infectent son visage et des gonflements apparaissent au niveau de ses membres. Embêtant pour son club : lorsqu'il n'était pas encore complètement handicapé par cette pathologie, le meilleur joueur des Londoniens avait participé à l'épopée des siens en 2012-2013 et avait été sacré. À l'époque, le bonhomme avait d'ailleurs donné la qualification aux Anglais dans le temps additionnel du quart de finale retour contre le Sparta Prague (après avoir offert une passe décisive à l'aller). Lors de cette confrontation, l'ancien Lillois avait débuté... sur la touche. Pas complètement fou, l'entraîneur italien. FC

Vidéo


Par Florian Cadu et Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom

il y a 1 minute Un derby de Los Angeles en demi-finales de la Conférence Ouest en MLS
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 11:41 Martin Garrix composera l'identité sonore de l'Euro 2020 39
Hier à 10:23 Un match de FA Cup arrêté après des insultes racistes 1 Hier à 09:33 Ciani annonce sa retraite 8