Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Barrages
  3. // Tirage au sort

Les Bleus mal barrés déjà éliminés !

La France sera fixée cet après-midi à 14 heures sur son adversaire (Croatie, Portugal, Ukraine ou Grèce). Mais pas la peine de rêver : l'histoire antérieure des Bleus en barrages de Coupe du monde nous enseigne que la tendance négative ne laisse aucun espoir. C'est fou-tu !

Modififié
On oublie qu'avec les barrages contre l'Éire qualificatifs pour le Mondial 2010 (1-0, 1-1 a.p, voir plus loin), les Bleus avaient déjà été confrontés à cette dure épreuve à deux reprises. Pour la Coupe du monde 1950 et pour celle de 1962. Deux échecs qui contrebalancent l'issue favorable de 2010, mais acquise elle-même dans des conditions peu glorieuses. Moralité : en barrages, ça craint toujours pour les Bleus ! Jugez plutôt…

Coupe du monde 1950 au Brésil

La Yougoslavie… La France n'entre qu'au second tour de qualif de la zone européenne. Elle doit affronter en matchs aller et retour la Yougoslavie de Tito, qualifiée du premier tour contre Israël (6-0 et 5-2). C'est ultra serré : deux matchs nuls sur des scores identiques (1-1 à Belgrade, puis à Colombes en octobre 1949) envoient les deux équipes disputer un match d'appui (ancien nom des barrages). La belle aura lieu à Florence au stade Giovanni Berta, le 11 décembre suivant. Le vainqueur participera à la prochaine Coupe du monde 1950 qui se jouera au Brésil. La Yougoslavie est donnée comme techniquement supérieure, alors l'équipe de France va lutter avec panache. À la 12e, l'ailier yougoslave Mihajlović ouvre le score. Mais juste le temps d'engager et Walter égalise dans la minute qui suit pour les Bleus (1-1). La défense française tient bon et, à sept minutes de la fin, sur un corner de Walter, Luciano reprend de volée et trompe Markuchic ! À 2-1, c'est plié pour les Bleus qui pensent tenir la victoire et la qualif… Mais dans la minute qui suit, Marche « bouscule » un Yougo dans la surface : l'arbitre italien Galeati siffle un péno contre la France. Mihajlović, encore, transforme à la 84e (2-2) ! Gros coup au moral pour les Bleus. Fin de la partie et dommage pour la France qui doit jouer la prolongation. C'est Tchaïkowski qui donnera la victoire finale en plantant à la 114e (3-2). Les Bleus s'en voudront de ne pas avoir préservé le 2-1 si chèrement acquis. Ils sont écartés de la quatrième Coupe du monde. Snif. Sauf que… Au printemps 1950, l'Écosse et la Turquie, normalement qualifiées, déclarent forfait et offrent un repêchage inespéré à l'équipe de France ! Celle-ci accepte, bien sûr. Mais la FFF (Foutue French Fédé) se ravise et refuse l'offre à cause des 3 500 kilomètres en avion que son équipe doit se taper. On était le 5 juin 1950, alors que la compétition allait commencer le 24 du même mois… Ce forfait stupide navrera Jules Rimet qui apprendra la nouvelle idiote à sa descente d'avion à Rio. Déjà en 1950, les Bleus avaient raté le Brésil

Coupe du monde 1962 au Chili

La Bulgarie… Les Bleus sortent d'un superbe Mondial 58 en Suède (3e) et d'un Euro 1960 très honorable (4e). En 1961, la France, qui vit encore sur la génération Kopa-Fontaine, tombe dans le groupe 2 avec la Finlande et la Bulgarie. Fastoche ! Les Bleus plombent la Finlande (2-1), puis la Bulgarie (3-0) et re-Finlande (5-1). Mais à Sofia, pour son dernier match le 12 novembre, c'est l'embrouille ! Un nul suffit pour la France qui tient bien le 0-0… jusqu'à la dernière minute ! Car à la 89e, l'arbitre tchécoslovaque, M. Fencl, accorde un énième coup franc aux Bulgares. Rakarov shoote et le tir est renvoyé par le mur tricolore. Mais l'arbitre le fait alors retirer. Tir ! Le ballon dévié parvient à Iliev (sans doute en position de hors-jeu) qui marque… L'arbitre tchécoslovaque (venu donc d'un pays frère, hein !) siffle illico la fin du match. La France entière crie au scandale. Mais il faut recourir au barrage et retourner en Italie, à Milan (San Siro) et toujours au mois de décembre (le 16 décembre 1961) pour en découdre. Sauf que Kopa est forfait (blessé à la cheville), idem pour Piantoni (blessé au genou) et pour Fontaine qui a stoppé sa carrière internationale après s'être fait briser la jambe. La France, pourtant confiante avant le match décisif, est trop nerveuse. François Heutte et Maryan Wisnieski ratent des belles occases et c'est la Bulgarie qui s'imposera dès la 47e minute sur un but de Yakimov contré par André Lerond (auteur d'un csc involontaire). Victoire bulgare (déjà !) sur le plus petit score, 1-0, alors que la France était favorite… Les Bleus ne verront pas le Chili. Ils ne verront pas non plus l'Amérique du Sud avant Argentina 1978. Snif.

Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud


L'Éire… La France de Raymond, c'est d'abord une défaite en Autriche 1-3 qui la plombera jusqu'à la fin où elle finira devancée d'un petit point par la Serbie (22 points contre 21), directement qualifiée. Un marathon de 10 matchs pour finir juste parmi les meilleurs deuxièmes des 9 groupes de la zone Europe. Les Bleus sont donc barragistes. Oui, mais ils sont tête de série ! Et largement, en plus : 9e au classement FIFA, elle devance les trois autres têtes (Portugal, Russie et Grèce). Les Bleus héritent de l'Éire, plutôt que l'Ukraine, la Bosnie et la Slovénie. Le match retour se jouera le 18 novembre 2009 au SdF, ça soulage. À l'aller, le 14 novembre à Dublin, les Bleus jouent parfaitement le coup en assurant d'abord derrière. Anelka décroche comme un malade… Mais il le fait bien, en faux meneur qui assume son rôle de leader de jeu. C'est même lui qui marque le but d'une victoire logique à la 72e (1-0, frappe contrée des 20 mètres). Les Bleus y sont déjà ! Sauf que… Au retour, une marée verte de 30 000 Irlandais ultra chauffés aux chœurs gaëliques déferlent sur le Sdf : l'Irlande joue à domicile ! Les Bleus flippent à mort, les Verts (qui jouent en blanc) dominent et Robbie Keane plante à la 33e ! Le stade tout vert exulte. Angoisse jusqu'à la fin. Lloris sauvera la patrie à deux reprises sur des tentatives adverses pourtant très favorables (Keane et Duff)… En prolongation, c'est le fameux contrôle de la main de Henry qui peut transmettre ensuite à Gallas (buteur de la tête égalisatrice à la 103e) qui mettra le feu en Irlande, mais aussi en France. Car les Bleus vont se qualifier en trichant (1-1, score final). Thierry Henry avouera, l'Éire de Trappatoni portera en vain réclamation et des bonnes âmes françaises suggéreront de rejouer le match… Justice immanente ? En poule, l'Irlande avait aussi bénéficié d'un arbitrage douteux lors d'un match crucial pour finir deuxième et arriver aux barrages. Quant à la France, elle se fera hara-kiri toute seule en s'enfermant à Knysna dans un bus aux rideaux tirés… Rideau !

Vidéo
Par Chérif Ghemmour

PS : la Coupe du monde 2022 etc.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 77

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
Hier à 10:45 Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 70
À lire ensuite
Lyon arrache un sursis