Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Mondial 2022
  2. // Gr. D
  3. // France-Australie (4-1)

Les Bleus font sauter l'Australie

Bien que menés en début de match, les Bleus ont su faire parler leur supériorité technique face à des Australiens qui n'avaient que leur puissance et leur envie à opposer. Les tenants du titre, bien que privés de Karim Benzema, ont de plus démontré qu'ils pouvaient offrir du jeu en Coupe du monde, et Olivier Giroud s'est payé le luxe de déjà égaler le record de buts de Thierry Henry. Ce n'était « que » l'Australie, mais il fallait passer cet obstacle : mission accomplie.

Modififié

France 4-1 Australie

Buts : Rabiot (27e), Giroud (32e et 71e) et Mbappé (68e) pour les Bleus // Goodwin (9e) pour les Socceroos

9e minute de jeu. Mathew Leckie réalise un débordement à en froisser le genou droit de Lucas Hernandez, avant de servir au second poteau son pote Craig Goodwin. Arrivant à point, l’ailier australien ne se fait pas prier pour mettre la tête d'Hugo Lloris et des siens dans le seau. La France est donc menée, Lucas est évacué et remplacé par son petit frère Théo, il n’y a plus d’arrière gaucher de rechange sur le banc : voilà déjà la malédiction du champion qui guette, quelque part dans un des coins d’Al-Janoub. Didier Deschamps ne croyait pas au « copier-coller » au moment de se lancer à la conquête du doublé. Pourtant, peut-être par superstition, ces Bleus ont tiré les mêmes ficelles dramatiques que ceux de 2018, face au même adversaire contre lequel ces derniers avaient galéré en ouverture en Russie. Mais comme quatre ans avant, les Bleus s’en sont sortis. Pour ce match, déjà, même si le reste de la quête s'annonce intéressant à suivre.

Rebondir plus haut que les kangourous


Il aura donc fallu attendre vingt bonnes minutes pour arrêter de s’arracher les cheveux et y voir plus clair. Vingt minutes pour que le kop bleu puisse se faire entendre dans un stade pourtant bien timide, vingt minutes pour que les Bleus cessent les cadeaux (cf. la passe pour personne de Théo qui permet à celui qu’on appelle le Duke d’envoyer un cachou de loin) et autant pour qu’Antoine Griezmann trouve sa réelle place dans un dispositif le plaçant en relayeur droit d’un 4-3-3. La France comprend alors qu’elle ne peut pas laisser Kylian Mbappé, seul Tricolore à l’heure ce mardi, ou Ousmane Dembélé animer à eux deux le spectacle. La réaction sera donc collective, avec un bloc enfin plus haut et des projections qui se font. Sur un second ballon consécutif à un corner, Théo brosse son centre et permet à Adrien Rabiot de piquer une tête (1-1, 27e) et de décrisper les siens. Deux minutes plus tard, Grizou et Olivier Giroud sont à deux doigts de se payer un remake, mais le Milanais manque sa tête. Celui qu’on appelle le Duc appuie donc à nouveau sur le champignon, gratte un ballon, s’appuie sur Mbappé, fixe et décale le Phénix grenoblois qui va inscrire son 50e but en sélection (1-2, 32e). À la suite de ça, Mbappé, Dembélé et Griezmann auront également l’occasion de s’essayer face aux cages océaniennes, mais les reprises des deux premiers ou la frappe du troisième ne trouvent pas le cadre. Tout va mieux, sûr ? Pas si vite : le poteau trouvé par Jackson Irvine, de la tête et juste avant la pause, est là pour rappeler que tout n’est pas encore fixé.


Giroud, coprince des buteurs bleus


La France serait donc un pays de gauche, qui s’abstient à droite et qui marque au centre. Ce poncif se vérifie encore à la reprise, bien aidée par une Australie en retard dans les duels et de plus en plus aplatie. Ainsi, trois centres consécutifs du cadet Hernandez finissent en retrait vers Tchouaméni, contré, sur le pied d’Olivier Giroud, parti pour exécuter un magnifique retourné filant à côté, et enfin vers Griezmann, frustré par le retour d’un Jaune sur sa ligne. Dans la foulée, Dembélé cherche à rééquilibrer la balance et dépose un ballon sur la tête de la star parisienne : 3-1, la France décolle. Poli, « Kyks » se décide donc à rendre la pareille, servant cette fois Olivier Giroud qui, en plus de s’en prendre une sur le coquillard, se déleste d’un truc qui était bien « dans un coin de sa tête » en égalant le record de buts de Thierry Henry (4-1, 71e). L'essentiel est fait, la fin de match servant à lancer dans le bain Fofana, Coman et Thuram, ou à admirer la détente de Konaté sur corner. Didier, lui, peut sortir ses ciseaux et son tube de colle.



France (4-3-3) : Lloris - Pavard (Koundé, 89e), Konaté, Upamecano, L. Hernandez (T. Hernandez, 13e) - Griezmann, Tchouaméni (Fofana, 76e), Rabiot – Dembélé (Coman, 76e), Giroud (Thuram, 89e), Mbappé. Sélectionneur : Didier Deschamps.

Australie (4-3-3) : Ryan – Atkinson (Degenek, 85e), Souttar, Rowles, Behich – Irvine (Baccus, 85e), Mooy, McGree (Mabil, 73e) - Leckie, Duke (Cummings, 56e), Goodwin (Kuol, 73e). Sélectionneur : Graham Arnold.

Les notes des Bleus face à l'Australie


Par Mathieu Rollinger, au stade Al-Janoub
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 22:00 Résultats des huitièmes de finale de la Coupe du monde
Hier à 10:00 Résultats de la phase de poules de la Coupe du monde 2022
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom