Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. // Anecdotes sur les maillots
  2. // Épisode 5

Les belles histoires de Père Maillot, épisode 5

Chaque mardi, le Père Maillot vous raconte trois anecdotes sur des maillots de foot. Cette semaine, le bleu-blanc-rouge de Cuba 1962, le maillot ketchup de l'Athletic Bilbao refusé en 2004 et la tenue anatomique du Deportivo Palencia Balompié en 2016. Asseyez-vous au coin du feu, même si vous n'avez pas de cheminée.

Le rare blanc-bleu-rouge de Cuba


Un col bleu, une rayure centrale du même coloris, un énorme C rouge qui la mange et entoure un U blanc, un B et un A qui suivent en plus d'une étoile, le tout apposé sur une blancheur éclatante. Soit les trois couleurs du drapeau. Ce maillot historique, c'est celui de l'équipe de football de Cuba 1962. Année où elle devient membre de la Confédération de football d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes. Pourquoi historique ? Parce qu'il n'a été porté que lors de très rares matchs amicaux, notamment face à Porto Rico et la Jamaïque. Pour une victoire (2-0), et un set de tennis concédé (6-1).



À l'époque, le ballon rond est en effet loin de représenter une priorité. En cette période instable, les événements géopolitiques se multiplient en effet : tentative de débarquement à la baie des Cochons de 1 400 réfugiés cubains entraînés par la CIA américaine, embargo économique mis en place par les États-Unis, crise des missiles, combat des rebelles contre le gouvernement de Fidel Castro... Bref, le temps n'est pas au ballon rond. Même si le Líder Máximo apparaîtra avec le rare habit décrit, il faudra attendre 1965 pour revoir les Leones del Caribe en compétition officielle (éliminatoires de la Coupe du monde 1966). Plus tard, ils pourront se targuer de disposer de trois liquettes différentes. Une blanche, une bleue et une rouge. Bien entendu.





Le ketchup du Bilbao 2004


Il y a certaines sauces tomate, trop osées, qui donnent très vite envie de vomir. Suffit de les consommer une seule fois, ou même de les apercevoir en photo, pour que la gerbe survienne. C'est ce qu'il s'est passé à Bilbao, en 2004. Pourtant gros producteur du fruit rouge, le Pays basque observe un ketchup de mauvaise qualité faire son apparition... sur les maillots de l'Athletic, qui est censé disputer la Coupe UEFA avec cette panoplie pour le moins insolite sur les épaules. Laquelle n’a pas été confectionnée par les graphistes du club, mais par l'artiste local Darío Urzay sur les ordres du président Fernando Lamikiz.


Obéissants, les Leones d'Ernesto Valverde présentent donc l'œuvre durant une rencontre amicale d'avant-saison. Comme un symbole, les copains de Fernando Llorente s'inclinent 3-2 devant le FC Groningen aux Pays-Bas. Dégueulasse aux yeux de beaucoup, le nouveau design rend la majorité des supporters logiquement dégoûtés. Du coup, ces derniers refusent immédiatement d'être mangés à cette sauce et imposent bruyamment le retrait du produit. Le patron de l'entité cède, et son peintre passe à autre chose. Non sans avoir été vexé.




L'anatomie du Deportivo Palencia Balompié


Le vendredi 13 mai 2016 au matin, le site officiel du Deportivo Palencia Balompié ne répond plus. Il faut dire que Kappa, son sponsor, vient de créer le buzz : pour la campagne de play-off accompagnée du slogan « Nos dejamos la piel » ( « On y laissera notre peau » ), la marque italienne présente un nouveau maillot pouvant être qualifié... d'étrange, et ressemblant à celui du cycliste Mario Cipollini lors de son contre-la-montre durant le Tour d'Italie en 2001.


Le message renvoyé est simple : en portant cet uniforme rosé reproduisant l'intérieur des muscles du corps humain, les joueurs vont donner leur corps et leur épiderme pour monter en troisième division. Mission réussie, après avoir écarté trois concurrents peut-être éblouis par le code vestimentaire adverse dans ces barrages. La suite sera nettement moins rose, puisque le club se cassera les os jusqu'au sixième étage et déclarera même forfait pour son premier match de la saison 2017-2018. Faute de... membres, dans l'effectif.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 11:15 Roumanie : quand une équipe rate trois penaltys consécutifs 9