Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Top 50
  2. // Réclames

Les 50 pubs avec des footeux

Depuis des décennies, les footballeurs servent d'ambassadeurs aux marques, qui utilisent leur image pour promouvoir leurs produits. Sauf que la qualité première d'un footballeur n'est pas forcément l'acting studio. Et lorsqu'ils se retrouvent devant la caméra, cela donne souvent des résultats mythiques. Florilège des 50 meilleures publicités mettant en scène des footeux.

Modififié

#20: Buffon, Vieri et Montella, Toys Center (2001)

On ne sait pas ce qu'avaient ingurgité les responsables marketing de Toys Center au début des années 2000, mais c'était certainement de la bonne. C'est d'abord Gigi Buffon qui a été victime de « l'inventivité » de l'enseigne de jouets italienne. Le concept de la pub est simple : des Buffon partout. Des Gigi dans les rayons, un Gigi à la caisse et un Gigi en Père Noël. De quoi faire des jolis cauchemars. Dans la foulée, après avoir cloné le portier, Toys Center s’est attaqué à Christian Vieri et Vincenzo Montella. Si celle de Vieri est acceptable (et encore...), celle de Montella a certainement été tournée sous speed, tant le rythme est soutenu, aussi bien dans la diction que dans les images. Attention : il est déconseillé de visionner cette publicité si vous avez des tendances épileptiques. EM

Vidéo

Vidéo

#19: The Last Game, Nike (2015)

Pour son ultime campagne publicitaire d'envergure, Nike ne s'est pas vraiment embêté. Et on ne saurait dire si ce sont les coupes budgétaires qui ont empêché le géant américain de faire appel à de vrais joueurs, mais cette version animée, clairement destinée aux nouvelles générations, n'a pas marqué les esprits. Coachée par Ronaldo, l'équipe de Franck Ribéry, Cristiano, Andrés Iniesta, Neymar, David Luiz, Wayne Rooney, Zlatan Ibrahimović et Tim Howard, tous poussés à la retraite par une armée de clones, a ainsi dû batailler dur pour retrouver sa place. On notera la représentation (assez bizarre) de Neymar en coiffeur. AB

Vidéo

#18: Guy Roux s'envole, Vol 24 (2012)

En 2012, Guy Roux profite encore une fois de son image de radin et tourne une pub assez incroyable de n'importe quoi pour le site de comparateur de vols Vol 24. La pub commence avec trois mots-clés qui ne laissent pas de place au doute : « Avantageux » , « Bon prix » , « Moins cher » . La suite est folle. Guy Roux, sur un fond vert de l'espace, plane sur un dessin de nuage avant de s'envoler en s'accrochant aux ailes d'un avion encore plus mal dessiné. Le slogan : « Chez Vol 24, nous tenons ce que les autres promettent. » Depuis, le groupe allemand a eu des ennuis avec la justice pour des arnaques sur internet. 500 plaintes ont été déposées rien qu'en 2012 pour des prélèvements non spécifiés dans les conditions d'utilisation.

Vidéo

#17: Le Brésil prépare son Mondial, Nike (1997)

Grand favori de la Coupe du monde 1998 en France, l'équipe nationale du Brésil sort le grand jeu à l'aube du tournoi. Alors que Ronaldo et ses coéquipiers de la Seleção patientent avec ennui dans la salle d'embarquement de l'aéroport, Il Fenomeno décide de se saisir d'un ballon et commence ses arabesques. Accompagnés de la légendaire bossa nova « Mas que Nada » , Les Brésiliens sèment tour à tour la zizanie dans le terminal de l'aéroport à base de dribbles et autres prouesses techniques entre passagers, bagages, et policiers. C'est super tout ça, mais il aurait plutôt fallu bosser le marquage sur corner, hein... HB

Vidéo

#16: Les Italiens à la campagne, Sky (2007)

Ne cherchez pas : on ne trouvera pas pub plus loufoque que celle-ci pour vanter le début d'un championnat. En 2007, Sky nous emmène dans les coulisses de la Serie A. C'est dans un immense domaine viticole que les plus grands talents du pays sont cultivés, déracinés et foulés comme du raisin avant d'être rangés dans des cuves. Marcello Lippi est unanime : cette cuvée contenant entre autres Kaká, Materazzi et Buffon est la meilleure qu'il n'ait jamais eue. EG

Vidéo

#15: Domenech, on parie ? Bwin (2010)

Pour beaucoup, Raymond Domenech est un mauvais entraîneur. Qu'on soit d'accord ou non, il y a un constat qui demeure inflexible : il est encore bien piètre comédien. La preuve en 2010 - ce qui est donc en tout point de vue une merveilleuse année pour lui - où il campe un nullard au poker qui part en Asie pour devenir bon, façon karaté kid. Finalement, il échouera en finale du tournoi organisé pour l'occasion, pas si mal. EG

Vidéo

#14: Suárez vs Messi, Gatorade (2017)

Nous n'aurons jamais vu Lionel Messi aussi agacé que dans cet étrange spot pour Gatorade. En froid avec son pote Luis Suárez, La Pulga a décidé de mettre un terme à leur relation. Un sentiment visiblement partagé par l'Uruguayen. À coups d'urine de chien et de maillot bradé à 2 dollars, les deux compères s'en sont ainsi donné à cœur joie. Mais après avoir dit tout cela, si quelqu'un a compris d'où est partie l'embrouille, qu'il se manifeste. Par pitié. AB

Vidéo

#13: Camp England, Umbro (1999)

Un ballon Mitre, un jeune Michael Owen et Alan Shearer avec des cheveux : cette campagne d'Umbro fleure bon la Premiership. Dans ce remake de La Grande Évasion, les joueurs anglais, enfermés dans un camp militaire, s'entraînent en attendant la commercialisation de leur nouveau maillot, malgré les journalistes. Et rien que pour revoir la dégaine moustachue de David Seaman, ça en valait la peine.AB

Vidéo

#12: Foot d'appartement, Nike (2005)

Qui n'a jamais rêvé de jouer au football dans sa maison ? La marque à la virgule nous gratifie d'un scénario improbable, où l'on retrouve Thierry Henry opposé au reste du monde. Une publicité où l'on peut apprécier la technique balle au pied de l'ancien attaquant d'Arsenal qui retourne littéralement sa demeure. Sans cesse poursuivi, Titi échappe tour à tour à Claude Makélélé, Edgar Davids, Rafa Márquez, et même l'équipe de Manchester United. Un gentil toutou met fin à la fête. Il s'appelait sûrement Arsène. HB


#11: The Future, Nike (2010)

Le football nous fait passer par toutes les émotions, et Nike l'a très bien compris. Du show réservé à Fabio Cannavaro à Wayne Rooney réduit à vivre dans une casse automobile, les montagnes russes sont nombreuses. Plusieurs matchs dans le match donc et quelques guests, à l'image de Kobe, Roger Federer ou Gael García Bernal. Finalement, le plus grand gagnant reste Cristiano Ronaldo, dont la statue est assurément plus crédible que les deux horreurs de Madère. AB

Vidéo

Par Éric Maggiori, Adel Bentaha, Emile Gillet et Habib Bensetti