Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Supporters

Lens-PSG : enfin la fin du match pour un ultra parisien

Modififié
Jeudi 29 janvier, un supporter parisien comparaissait devant le tribunal de Bobigny suite aux événements du match Lens-PSG programmé au Stade de France le 17 octobre 2014.

Il lui était reproché d'avoir organisé une manifestation non autorisée sur la voie publique avant le match, puisqu'un groupe de plusieurs centaines de supporters contestataires avait tenté de se rendre au stade en cortège depuis une station de transports en commun voisine. Deux autres supporters suspectés d'être responsables de ce cortège avaient déjà été jugés fin octobre : le tribunal avait alors décidé de ne pas les poursuivre. Le troisième supporter jugé le jeudi 29 janvier a bénéficié de la même décision.

Selon leurs avocats Maîtres Cyril Dubois, César Ghrenassia et Thomas Heintz interrogés par So Foot, « le tribunal a décidé la nullité de la procédure, la considérant attentatoire aux droits de la défense. Les faits reprochés à ce supporter ont été jugés imprécis. Nous avons notamment demandé quelle auraient été la ou les voies publiques empruntées sans autorisation ce soir-là, alors que de nombreux supporters lensois se sont rendus en groupe de leurs bus au stade et que des milliers de supporters des deux camps ont fait le chemin du RER au stade sans être inquiétés. Aucune réponse n'a pu nous être apportée, ce qui montrait bien l'absence de fondement de l'accusation. »


Dans un communiqué publié mercredi sur sa page Facebook, l'association ADAJIS (Association de défense et d'assistance juridique des interdits de stade), formée notamment par des anciens membres de Liberté pour les abonnés souhaitant proposer une alternative au plan Leproux, se réjouit de « voir la raison et la justice l'emporter » et souligne que cette décision « soulage l'ensemble des acteurs de prévention de la violence dans le football en France et en Europe, puisque l'organisation de « cortèges » pour regrouper les supporters est l'outil privilégié du maintien de l'ordre public lors des matchs de football » .
QB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Éric Besson : « Pour 50 millions d'euros, on peut s'offrir un bon club de L1 » 37
Hier à 17:55 Berlusconi licencie son coach à Monza et nomme Brocchi 7
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall
Hier à 16:00 Tuto Panini Adrenalyn XL : Règles du jeu 2