Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Lens-Marseille (0-2)

Bakambu, tout beau, tout neuf

Les hommes mentent, pas les chiffres. Deux minutes auront été nécessaires à Cédric Bakambu pour parvenir à la hauteur de Lionel Messi cette saison en Ligue 1 au classement des buteurs. Une talonnade rêvée, une accélération et une frappe ajustée pour faire comprendre à la France entière que le gamin de Vitry-sur-Seine n’était pas venu se la couler douce à l’OM après quatre années à cravacher en Chine. Et qu’avec son numéro 13 sur le dos, il avait bien l’intention de se mettre la cité phocéenne dans la poche.

Modififié
Son sourire était celui d’un minot. Celui d’un môme qui pouvait savourer, seulement deux minutes après son retour sur les pelouses de l’Hexagone, son choix de rentrer, d’une certaine manière, à la maison. Jorge Sampaoli a beau considérer « que c’était un petit risque de lancer Cédric après sa longue période d’inactivité » , le principal intéressé n’a pas eu besoin de 120 secondes pour lui faire comprendre qu’il avait une vraie dalle en clouant définitivement le bec aux Lensois. Et que pour ne rien gâcher, techniquement, c’était déjà du caviar. Sa talonnade pour Guendouzi, suivie d’un sprint de vingt mètres conjugué à une frappe du gauche parfaite. « C’était beau à voir, acquiesçait après coup l’international congolais, dans les dédales de Bollaert. J’avais à cœur d’apporter ma pierre à l’édifice et c’est chose faite. Je suis entré sur le terrain avec détermination, avec hargne et j’ai la chance d’avoir un beau ballon de Mattéo qui me la met bien et me permet de concrétiser. Après à 2-0, le match est plus facile pour nous. » D'un point de vue personnel, son entrée en matière est en tout cas réussie.

« Tout la semaine, les gars m’ont chambré au toro, là c’est une belle réponse que je leur ai faite. Franchement, c’est un super groupe avec de très bons gars dans le vestiaire. » Cédric Bakambu, un homme heureux

Sampaoli avait prévu le coup


Sampaoli décortique une entrée en scène de son nouvel attaquant, bien anticipée : « On a pensé que sa vitesse pouvait nous apporter quelque chose sur 15-20 minutes, et ça a été exactement le cas. Dans ce type de match, ça aide. Il nous a apporté beaucoup de joie et de l’air aussi. » Signature à l’OM le 13 janvier, premier but neuf jours plus tard après huit années de disette en Ligue 1 (en mars 2014 avec Sochaux), il était « difficile de rêver mieux » pour le néo-Olympien qui avait déjà donné le ton lors de sa présentation à la presse il y a quelques jours : «  La Ligue 1, c'est un championnat de haut niveau, qui est respecté. C'est normal d'avoir des doutes, personne ne fait l'unanimité, mais je sais ce que je vaux. »



Bakambu a répété devant les micros ce qui pourrait rapidement devenir évident pour tout le monde : « Dès que j’ai signé ici, je savais que j’avais fait le bon choix. » Le meilleur buteur du championnat chinois en 2020, débarqué libre du Beijing Guoan et désormais lié à l’OM jusqu’en 2024, devra être aligné dans différents schémas pour être certain de sa place sur l’échiquier d’une équipe imbattable en ce moment à l’extérieur (cinq succès). Avec ou sans Milik ; avec une ou deux pointes, Sampaoli devra affiner et potentiellement rebattre les cartes. Mais son nouveau gaillard d’une trentaine d’années fait déjà passer un message. Son arrivée sur les bords de la Méditerranée n’est pas synonyme de farniente. « Tout la semaine, les gars m’ont chambré au toro, là c’est une belle réponse que je leur ai faite, a déroulé Bakambu. Franchement, c’est un super groupe avec de très bons gars dans le vestiaire. Mon intégration a été facilitée, et j’espère que ça continuera. »

De Bakagoal à Bakambut ?


Cela passera par une forme qu’il convient de peaufiner. Son entraîneur le considère comme « loin de son niveau physique pour faire face à un championnat comme celui-ci » , tout en martelant qu’il « faut continuer à travailler avec lui pour l’amener à son meilleur état de forme » . Pour que Bakambu endosse totalement sa tenue de Bakambut. « J’avais dit qu’à Kinshasa au Congo, on me surnommait Bakagoal. Appelez-moi comme vous voulez ici, mais mon prénom reste Cédric, s'est-il marré. Maintenant, la route est encore longue, et on verra de quoi demain sera fait. Une chose est sûre, je n’aurai aucun regret d’avoir rejoint l’Olympique de Marseille et j’en suis déjà très fier. » Avant d'assumer son statut de trentenaire expérimenté : « On ne doit pas se reposer sur nos lauriers. » Ça ne devrait pas être au programme de Cédric Bakambu dans les prochaines semaines.

Par Florent Caffery, à Lens
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom
Hier à 10:15 EuroMillions vendredi 24 juin 2022 : 161 millions d'€ à gagner ! 2
Hier à 19:54 La FIFA officialise les listes à 26 joueurs pour le Mondial 2022 18 Hier à 19:33 Fais venir So Foot et Yannick Cahuzac dans ton club ! Hier à 15:27 Le Cercle Bruges adopte un logo étourdissant 49
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 10:42 La Bundesliga reconnaît désormais les athlètes non binaires 56