Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 37e journée

Lens et Caen se font peur, Istres descend

Pendant qu'Istres a définitivement dit adieu au maintien en s'inclinant face à Dijon (2-4), Lens et Caen ont chacun loupé le coche en se faisant surprendre par Brest et Tours devant leurs supporters. À l'issue de cette journée palpitante, deux places restent à prendre pour l'élite et une, la pire, pour la descente en National. Frissons garantis dans une semaine.

Modififié
Brest prive les Lensois de la montée

Ambiance de folie ce soir à Bollaert dans ce qui était le dernier match de la saison à domicile pour les hommes d'Antoine Kombouaré. 41 000 Sang et Or ont fait le déplacement pour soutenir leur équipe dans cette rencontre cruciale dans l'optique de la montée. À égalité de points avec Caen (2e) qui compte un match en moins, les Lensois étaient dans l'obligation de faire au moins match nul face à leur public pour s'assurer un avenir en Ligue 1 la saison prochaine. D'autant que derrière le trio de tête, les menaces niortaises et nancéiennes planent toujours. Au grand désarroi du public nordiste venu massivement garnir les tribunes de Bollaert, le Stade brestois a causé de sérieux problèmes aux locaux. En début de match, Lens pousse, galvanisé par son public, mais ne parvient pas à marquer le but qui aurait rendu la fête plus folle et la montée plus proche. Pendant que Metz dérouille Le Havre en Moselle (3-0), les Bretons confirment leur bonne forme du moment en tenant tête à un Racing nerveux et en manque de réussite. C'est finalement à dix minutes du coup de sifflet final que le score se débride enfin. Coup de tonnerre sur Lens, ce sont les Brestois qui prennent l'avantage et poignardent les Sang et Or sur leurs terres 1 à 0. Les cinq minutes d'arrêts de jeu insoutenables n'y changeront rien. Lens a perdu ce soir et se fera peur jusqu'à la dernière seconde.

Caen rate (aussi) le coche

Sale soirée pour les gros bonnets du championnat. En leader incontesté, les Messins d'Albert Cartier ont détruit des Havrais impuissants (3-0) et auraient même pu aggraver la sentence si Diafra Sakho n'avait pas loupé le doublé sur penalty. En revanche, après Lens, c'est un autre prétendant à la Ligue 1 qui a failli sur sa pelouse. Alors qu'une victoire aurait quasiment assuré la montée aux Caennais, les Normands se sont inclinés face à des Tourangeaux bien décidés à terminer dans la moitié supérieure du classement (1-3). Dans le même temps, Nancy, 4e avant cette 37e journée, l'a joué fine en disposant du SCO d'Angers 3 buts à 1. À quatre points du second (Caen), les Chamois niortais (5es) ne sont également pas en reste. En concédant le nul sur leur pelouse face à la lanterne rouge, les soldats de Pascal Gastien peuvent encore rêver de l'élite à une journée du terme, même s'il faudra compter sur une défaite des poursuivants. Après 37 journées de championnat, rien n'est fait en tête de peloton où seul le FC Metz a validé son ticket pour la Ligue 1. Si la fête promet d'être belle à Saint-Symphorien, Lensois, Caennais et Nancéiens s'endormiront tous avec la boule au ventre.


Istres creuse sa tombe

Il aurait fallu une belle victoire des Istréens - et espérer un faux pas d'Auxerre et Nîmes dans le même temps - pour relancer les joueurs de Frédéric Arpinon dans la course au maintien. Au lieu de ça, Istres a desserré l'étau dès le début de la partie et s'est retrouvé mené 2 à 0 au bout de 12 minutes... puis 3-0 à la mi-temps. Ce n'est pas les réductions du score de Malfleury (57e et 80e) qui parviendront à changer la donne. Istres a laissé filer ses dernières chances de Ligue 2 ce soir ; Arpinon et les siens évolueront en National la saison prochaine. 18e à égalité de points avec Nîmes (17e) au coup d'envoi, l'AJA a, quant à lui, réalisé la belle performance du jour en s'imposant sur la pelouse d'Arles-Avignon grâce à deux buts fort importants signés Pléa et Sammaritano. Dans l'autre match de la peur, Nîmes est également parvenu à arracher les trois points de la victoire après avoir longtemps douté face à des Lavallois bien en place (2-1). Incertitude totale en bas de tableau, donc, où Châteauroux, Laval, Auxerre et Nîmes poursuivent leur collé-serré périlleux. Alors que Istres et le CA Bastia sont d'ores et déjà assurés de descendre, l'ultime journée du championnat se chargera de condamner l'une de ces quatre équipes. Il y a du suspens en Ligue 2, et ce n'est pas pour déplaire.

Par Morgan Henry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 64

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom
il y a 11 heures Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 66