Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Lens en barrages, Béziers en National

En balade à Bollaert, le RC Lens explose Orléans (5-2) et jouera bien les barrages d'accession en Ligue 1. Vainqueur de Grenoble dans un stade Bonal à huis clos (3-1), Sochaux évite de justesse le barrage et laisse sa place au Gazélec Ajaccio, battu par le Paris FC à Charléty (1-0). Malgré sa nette victoire contre Nancy (3-0), Béziers est relégué en National 1.

Modififié

Les résultats de la 38e journée de Ligue 2 :

Châteauroux 2-2 Clermont


Buts : Angoula (37e sp) et Diarra (67e) pour la Berri / Iglesias (28e) et Berthomier (92e) pour Clermont.

Paris FC 1-0 Gazélec Ajaccio


But : Wamangituka (29e).

Niort 1-0 Red Star


But : Koyalipou (10e).

Le Havre 2-3 FC Lorient


Sochaux et Auxerre, le combat continue

Buts : Bese (37e) et Ferhat (74e) pour le HAC / Hamel (16e), Kamissoko (45e) et Wissa (75e) pour les Merlus.

AJ Auxerre 1-1 Valenciennes FC


Buts : Dugimont (4e) pour Auxerre / Goujon CSC (52e) pour VA.

RC Lens 5-2 US Orléans


Buts : Gomis (18e, 45e sp, 52e) et Bellegarde (26e, 56e) pour les Sang et Or / Talal (36e) et Le Tallec (83e) pour l'USO.

Troyes 0-0 AC Ajaccio

FC Metz 1-0 Brest


But : Diallo (18e).

Sochaux 3-1 Grenoble


Buts : Verdon (10e), Bayala (68e) et Etoundi (83e) pour le FCSM / Grange (52e) pour le GF38.

AS Béziers 3-0 Nancy


Buts : Mostefa (3e) Rherras (12e) et Kanté (16e).


Le vrai héros : Yannick Gomis


Comment faire comprendre à son ancien club la progression réalisée depuis un an ? En marquant un triplé dans un match à l'enjeu capital. À n'en pas douter, Yannick Gomis s'est bien mis ce message dans la tête pour offrir au Racing Club de Lens une cinquième place au classement, synonyme d'un premier barrage d'accession à la Ligue 1. Si la route est encore longue pour les Sang et Or, le match de ce soir à Bollaert démontre à quel point la pointe lensoise était dans son match. Trois buts pour Gomis donc, inscrits de près d'abord (1-0, 18e) sur penalty ensuite (3-1, 45e) puis d'une tête plongeante en deuxième période (4-1, 52e). Et voilà comment faire le plein de confiance avant de se rendre à Charléty pour y affronter le Paris FC, meilleure défense de Ligue 2.


Le vrai zéro : Gazélec Ajaccio


La mission n'était pas simple au départ pour les Gaziers, elle est devenue impossible à la suite de l'ouverture du score de Silas Wamangituka, auteur de son onzième but de la saison pour le Paris FC. Mené au score, le Gazélec Ajaccio ne parvient pas à faire son retard et concède une nouvelle défaite contre la forteresse parisienne (1-0). « Malheureusement, nous n'avons pas su saisir notre chance, donc nous irons au Mans et nous allons nous maintenir là-bas, assurait le capitaine Julien Palmieri. Nous avons le cœur pour aller chercher le maintien. » La première séance de rattrapage aura lieu dans la Sarthe, le 28 mai prochain.


Le nombre : 38


Comme le nombre d'années au compteur du défenseur central Aldo Angoula. Un âge suffisant pour savoir dire stop au football professionnel, après n'avoir jamais connu de centre de formation et être passé professionnel à 26 ans. Douze bougies plus tard, voilà le colosse castelroussin qui décidé de raccrocher les crampons à Gaston-Petit avec la manière. Auteur de l'égalisation sur penalty contre Clermont, Angoula a prématurément quitté ses partenaires à la suite d'une douleur musculaire. Pas grave, l'ovation était au rendez-vous pour saluer l'artiste. En attendant de voir Benjamin Nivet tirer sa révérence après les play-offs, Angoula méritait bien son moment de gloire.


L'image de la soirée : Les pirates du Finistère


En préambule du choc au sommet du championnat entre Metz et Brest, les Bretons ont lancé les festivités dans le stade Saint-Symphorien à l'aide d'une thématique : la piraterie. Dès la sortie du bus, Jean-Marc Furlan et ses joueurs étaient tous déguisés en corsaires pour s'apprêter à fêter la montée en Ligue 1 de la « Team Pirate » avec leurs homologues messins. Une initiative à laquelle les Grenats ont répondu sur le terrain grâce à la marque de fabrique locale Habib Diallo, auteur de son vingt-sixième but en Ligue 2. Pas assez pour rejoindre Gaëtan Charbonnier en tête classement des buteurs (27), mais assez pour terminer ce championnat par une victoire face au dauphin (1-0).



Oh, le joli geste !


À l'image de Renaud Cohade, capitaine du FC Metz qui a soulevé le trophée de champion de la Domino's Ligue 2, les vingt capitaines de cette dernière journée de Ligue 2 avaient pour mission de porter un brassard arc-en-ciel en référence à la communauté LGBT. Le but ? Lutter contre l'homophobie dans le sport. Une intention louable pour un monde meilleur.



Sujet, verbe, compliment : Jean-Marc Furlan


« Mon avenir n'est plus à Brest, tout le monde le sait. L'an prochain, je suis à l'AJ Auxerre, tout est signé. Une nouvelle aventure commence pour moi... Je remercie tout le monde à Brest pour ces émotions et ce désir commun d'avoir monté ce projet de montée en trois ans. Je n'ai aucun regret à la suite de mon départ, nous avons réalisé une très belle saison et je m'y suis beaucoup plu. » Et voilà comment Jean-Marc Furlan va faire de l'AJA, maintenu à la dernière journée grâce à son match nul à l'Abbé-Deschamps contre Valenciennes (1-1), une machine de guerre en Ligue 2.


Si cette soirée était une pizza : La Sochalienne


Une pizza aux couleurs des Lionceaux, vainqueurs de Grenoble au stade Bonal (3-1). Ce n'était pas glorieux, puisque le club a connu le plus faible total de points de son histoire en Ligue 2 (41 points) et son record de défaites (19). Maintenus sur le plan sportif, le club espère maintenant que l'administratif suive après son récent passage au tribunal de commerce.



Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 16:16 Zlatan suspendu deux matchs pour avoir étranglé un gardien 32
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible