Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Everton-Newcastle (2-2)

Lejeune et joli

Héros de Newcastle dans un scénario incroyable ce mardi contre Everton (2-2), le Français Florian Lejeune signe en fanfare son retour au premier plan. Si la poisse arrête de lui coller aux basques, le défenseur a les cartes pour enfin s'épanouir en Angleterre.

Modififié
L'année 2020 ne pouvait pas plus mal commencer. Le 1er janvier, Florian Lejeune était déjà sur le pont pour son cinquième match seulement de la saison avec l'équipe de Steve Bruce. C'était à St James' Park face à Leicester et ça s'était rapidement transformé en après-midi cauchemar. Ce mercredi-là, le défenseur central de Newcastle offrait tout simplement, à base de relances désastreuses, deux buts aux Foxes pour une déconvenue à l'arrivée (0-3). Autant dire que dans sa causerie d'avant-match avant la réception des Magpies ce mardi, Carlo Ancelotti n'avait pas trop dû s'attarder sur le défenseur de 28 ans, sur le banc trois jours plus tôt contre Chelsea, au moment d'évoquer les menaces qui allaient planer sur Goodison Park. Grossière erreur puisque au moment où Newcastle, dans le money time, n'avait « plus d'attaquants » et que son entraîneur attendait du dépassement de fonction, c'est lui qui a pris ses responsabilités et la décision d'assommer Everton. Avec son drôle de ciseau retourné et son égalisation rageuse validée grâce à la goal-line technology, pour un doublé réalisé après la 92e minute, il a signé le coup de la soirée et rappelé qu'Allan Saint-Maximin n'était pas le seul Français de l'effectif de Nouveau Château.



Le garçon n'avait tout simplement jamais marqué en Premier League, et cela s'explique plutôt logiquement : depuis son arrivée à Newcastle upon Tyne, à l'intersaison 2017 en provenance d'Eibar à la demande de Rafa Benítez, son corps ne lui a pas fait beaucoup de cadeaux. Ça a commencé lors de l'été 2018 au terme d'un premier exercice mitigé en Angleterre (24 apparitions en championnat) : rupture du ligament croisé antérieur du genou droit, lors d'un entraînement fin juillet. De quoi passer cinq mois au chaud, puis enchaîner 12 titularisations à partir de janvier 2019 après un rétablissement express... Avant de rechuter de la même manière en avril lors d'une rencontre face à Crystal Palace, cette fois au genou gauche et pour ne revenir qu’à la toute fin de l’année civile. « Deux croisés en un an et demi, c'est pas mal » , plaisantait-il récemment devant les caméras de Canal +.

Revanche en Liga, fantôme à City

La carrière de Lejeune n'avait pas attendu que le corps flanche pour battre de l'aile. Auteur de passages mitigés à Istres puis à Brest (où il était prêté et a un peu goûté à la Ligue 1 en 2012-2013), l'ancien joueur de Sète et Agde n'a surtout jamais réellement eu sa chance à Villarreal, qui était allé chercher en 2011 le pensionnaire du Stade Parsemain, alors âgé de 20 ans : 14 minutes de Liga en deux ans, et le reste passé avec la réserve du sous-marin jaune. C'est à partir de 2014 que le parcours du natif de la capitale a commencé à faire mal à la tête : signature libre au Gérone FC, puis vente, après une saison pleine en deuxième division, au partenaire privilégié des Blanquivermells Manchester City, pour quelques broutilles (300 000 € selon Transfermarkt). La suite ? Un prêt immédiat en Catalogne puis un transfert un an plus tard pour Eibar contre un million et demi, preuve de la qualité de son aventure à Gérone.


Le chapitre mancunien, lui, sera passé à la trappe. Il n'empêche que Lejeune a finalement réussi à se faire un nom de l'autre côté des Pyrénées, à tel point que 10 briques avaient été posés par Newcastle, fraîchement promu, pour s'offrir celui qui était devenu un taulier au Pays basque. Pour rattraper le temps perdu après un rendez-vous manqué avec l'Angleterre. « Au départ, j'avais signé à City pour quatre ans, racontait-il à Canal+. J'avais toujours eu ce rêve de signer en Premier League. J'étais emballé à l'idée de faire la préparation estivale avec City. Peu de gens auraient fait le choix de partir à ce moment-là, mais j'étais sûr de moi et je pensais que c'était la meilleure chose pour moi de partir à Eibar. » Ça a peut-être mis du temps, mais la soirée de ce 21 janvier a prouvé qu'il ne s'était pas trompé.

Par Jérémie Baron
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 09:53 Viens mater OL – Juve lors d’une projection So Foot de tous les exploits 1 Hier à 09:30 25 ans de suspension pour avoir frappé un arbitre 21