Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Leipzig repasse en tête, le Werder s'enfonce dans la zone rouge

Le retour du Borussia Dortmund à la place de dauphin est déjà de l'histoire ancienne. À la suite de sa nette victoire contre Brême (3-0), le RB Leipzig repasse provisoirement en tête du classement et enfonce un peu plus le Werder sur la pente de la D2. Le Bayern est prévenu avant son déplacement à Cologne. Plus à l'est, les clubs berlinois ont connu des fortunes diverses : si le Hertha s'en est bien sorti à Paderborn (1-2), l'Union a longtemps cru pouvoir ramener des points de son duel face au Bayer Leverkusen, avant de craquer (2-3) et de permettre à Kai Havertz et ses potes de prendre provisoirement le dernier ticket pour la Ligue des champions.

Modififié

Augsbourg 1-1 Fribourg

Buts : Max (38e) pour le FCA // Haberer (51e) pour Fribourg.

Au coup d’envoi, le FCA est à autant de points d’une place européenne que de la zone rouge : douze. Et alors que Fribourg se révèle ultra dominant, Philipp Max va créer la surprise avec un enchaînement contrôle poitrine-frappe du gauche qui permet aux Bavarois de rentrer au vestiaire avec un court avantage. Sauf que les hommes de Christian Streich ne manquent pas d’abnégation et égalisent à la suite d’une (nouvelle) boulette de Thomas Kubek. L’ancien portier rennais relâche un puissant coup franc de Jonathan Schmid que Lukas Waldschmidt reprend pour servir Janik Haberer, lequel tente sa chance du gauche et permet aux siens de revenir au score grâce à une légère déviation de Raphaël Framberger. Rien de plus à se mettre sous la dent, bien que Fribourg reste toujours en course pour l’Europe.

Hoffenheim 2-3 Wolfsburg

Buts : Baumgartern (45e) et Kramarić (60e) pour Hoffenheim // Weghorst (18e s.p., 52e, 71e) pour les Loups.

Sacré match de ping-pong entre deux concurrents pour les places européennes. Et sacré numéro pour un homme : Wout Weghorst. Auteur d’un triplé, le Néerlandais a permis aux Loups de s’extirper d’un match piégeux dans lequel Hoffenheim, par l’intermédiaire de Baumgartner en fin de première période et de Kramarić à l’heure de jeu, était à chaque fois parvenu à revenir au score. Dur pour Oliver Baumann qui fêtait son retour entre les perches de la TSG pour la première fois depuis mi-décembre et dur pour Hoffenheim qui encaisse un deuxième revers de suite et manque le coche des places européennes. De bon augure pour Wolfsburg qui, pour sa part, revient à deux longueurs de son adversaire du jour.

Paderborn - Hertha Berlin

Buts : Srebny (51e) pour Paderborn // Boyata (10e) et Cunha (67e) pour le Hertha.

Pour son premier match depuis la démission-surprise de Jürgen Klinsmann, le Hertha se rend chez la lanterne rouge. Et donc un potentiel concurrent direct, puisque la Vieille Dame ne pointe qu’à six longueurs de la zone de relégation. Mais depuis sa victoire à Fribourg fin janvier, Paderborn se montre friable et encaisse un premier pion de Dedryck Boyata qui prend le dessus sur Klaus Gjasula et trompe le gardien d’une tête qui termine en plein dans la lucarne opposée. Pensant faire le break dix minutes plus tard, la recrue hivernale Matheus Cunha voit finalement son pion annulé par la vidéo pour une faute de main. Cela n’empêche pas les Berlinois de gérer sereinement leur courte avance jusqu’à la pause, et le Brésilien de planter finalement son but peu après l’heure de jeu, sur un service d’une autre recrue hivernale : Krzysztof Piatek. Belle opération du Hertha, qui n’aura rien lâché malgré l’égalisation temporaire de Dennis Srbeny et se donne un peu d’air dans la lutte pour le maintien.

Leipzig 3-0 Brême

Buts : Klostermann (18e), Schick (39e) et Mukiele (46e) pour le RBL.

Titularisé à la place de Christopher Nkunku, Patrik Schick se révèle aussi décisif que dans le rôle du joker à la mi-temps. C’est en effet le Tchèque qui sert Lukas Klostermann en prenant la défense de court pour permettre à l’international allemand d’inscrire son deuxième but de la saison du bout du pied. Avant de faire le break en reprenant un corner signé Dani Olmo de la tête. Dans le dur, le Werder ne semble avoir aucun répondant et Nordi Mukiele se charge d’enfoncer le clou 30 secondes après le retour des vestiaires. Suffisant pour temporiser et reprendre la tête du classement, tandis que le Werder, de son côté, reste scotché à l’avant-dernière place.


Union Berlin 2-3 Leverkusen

Buts : Gentner (7e), Bülter (87e) pour l'Union // Havertz (22e), Diaby (84e) et Bellarabi (90e +4) pour le Bayer.

Depuis que son maintien dans l’élite semble plus que jamais en bonne voie, l’Union Berlin se permet de jouer sans complexe, et ça marche ! Si Sebastian Andersson manque l’ouverture du score pour quelques centimètres au bout de trois minutes, Christian Gentner ne se rate pas et donne l’avantage aux Eisernen d’un patator sous la barre depuis l’extérieur de la surface. Mais attention à l’animal blessé : Leverkusen est toujours en course pour la Ligue des champions et ne manque pas de ressources. Kai Havertz égalise un quart d’heure plus tard et, malgré la nette domination des locaux, Moussa Diaby parvient à trouver la faille en fin de rencontre en prenant le dessus sur Keven Schlotterbeck. Un avantage qui ne durera pas longtemps puisque Marius Bülter confirme son excellente forme du moment en remettant les compteurs à zéro en solo à trois minutes du terme. Quitte à ce que la fin de match soit folle, autant jouer le coup jusqu’au bout. C’est exactement ce que fait Karim Bellarabi qui, après un une-deux avec Charles Aránguiz, trompe Rafal Gikiewicz, un poil trop court pour arracher le point du nul. Belle opération du Werkself qui prend provisoirement la quatrième place de Gladbach, en attendant les deux matchs en retard qu’il reste à disputer au Borussia.



  • Résultats et classement de la Bundesliga

    Par Julien Duez
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi

    mardi 31 mars EuroMillions : 29 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi mardi 31 mars Noël Le Graët : « Pape était un homme important de notre football »
    mardi 31 mars La FIFA prête à payer pour un plan de sauvetage du football 11
    mardi 31 mars La reprise de la Bundesliga bel et bien repoussée à début mai 2
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    mardi 31 mars Guerre des droits TV : « Canal + n'est pas une banque » 40
    À lire ensuite
    Amiens avertit le PSG